Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

29 juillet 2015 3 29 /07 /juillet /2015 17:21


J'espère que vous appréciez le réchauffement climatique qui, d'après les alarmistes, va nous conduire à la catastrophe, à la mort de notre planète.
Début juillet, la pluie picarde a accueilli le tour de France, à l'arrivée à Paris la pluie a fait son retour (14 °C). depuis le 1er juillet, ma station-météo personnelle n'a relevé que 5 jours avec une température supérieure à 30 °C, mais ne sommes-nous pas en été !
Au petit matin du 26 juillet, il n'a fait que 3,9 °C à Reims et 4,8 °C à Troyes, et soyez en sûr, n'osant pas remonter à Jules César, les alarmistes parleront du mois de juillet le plus chaud depuis la 3e république !
Dans le nord du pays, c'est la pression atmosphérique qui s'est distinguée, le 27 juillet. Une pression minimale de 1.000,1 hPa a ainsi été mesurée à 04h51 locales à Lille. Jamais depuis plus d’un siècle une pression aussi basse n’avait été relevée un 27 juillet sur la capitale des Flandres.

François Hollande compte sur la conférence Paris-climat 2015 pour redorer son image dépréciée, dans ce contexte il a récemment déclaré qu'un accord permettant de contenir le réchauffement planétaire à 2°C «signifierait refuser d'accéder à 80% des ressources fossiles encore disponibles» et qu'il faut préserver les terres agricoles car elles «pourraient stocker 7 à 8 gigatonnes de CO2, tout en stimulant la fertilité des sols : cela nous permettrait de nourrir l'humanité».
enfumage !

Mediapart a publié un dossier inédit : "le bétonnage du territoire français émet 100 millions de tonnes de CO2 chaque année. Cela représente 20 % de toutes les émissions de gaz carbonique du pays. C’est gigantesque. C'est presque autant que tous les rejets annuels des transports en France (...) Ce grand bétonnage cause des dommages irréversibles aux terres agricoles. Entre 2006 et 2014, l'artificialisation s'est faite pour deux tiers à leurs dépens. Chantier après chantier, disparaissent les plaines, la beauté paysagère. Les oiseaux migrateurs perdent les mares où ils avaient l’habitude de se désaltérer. Des grenouilles, des campagnols, des tritons, des moineaux voient leur habitat rogné par les aires de parking. Le territoire se fragmente, s'imperméabilise et empêche les sols de résister aux inondations. Le cycle de l'eau se perturbe, créant un risque de pénurie, alors que la température se réchauffe, inexorablement."
Aéroport de Notre-Dame-des-Landes (1700 ha), tunnel ferroviaire du Lyon-Turin, grand stade de Lyon, centre commercial Europa City à Gonesse, «technopole» géante de 600 hectares à Agen, golf et de villas à Montcombroux-les-Mines (Allier), Center Parcs de Roybon (Isère), etc, etc.

L'autre actualité s'est déroulée au début de la semaine passée.
"Saint" Nicolas Hulot, aspirant à la béatification ou au grade de commandeur des croyants, inquiet de l'évaporation de l'eau dans les bénitiers, a réuni le "sommet des consciences".
Il n'aura manqué à cette mémorable journée inaugurée par le président Hollande et Albert de Monaco (l'écologiste du Rocher urbanisé), outre le pape qui pense refroidir la planète avec une encyclique, que des griots africains et quelques chamans indiens ou sibériens pour implorer le ciel de faire tomber la pluie. Celle qui manque actuellement en Californie, le pays de son ex-gouverneur Arnold Schwarzenegger, qui devait venir jouer l'écolo pour clore cette journée de vœux pieux mais qui a préféré au dernier moment faire la promotion de son dernier film.

A cette occasion, Hollande a montré qu'il ressentait une inquiétude sur sa capacité à assurer la conduite du pays pour un deuxième quinquennat surchauffé.
«Si rien n'est fait, la planète se réchauffera à un niveau et avec une telle intensité que notre monde sera difficile à vivre (.....) La misère d'aujourd’hui est intenable ; celle de demain sera ingouvernable.»
La misère, il sait de quoi il parle, c'est lui qui la crée !
Sur BFM, Xavier Vertrand a exprimé ce que les Français pensent d'Hollande : "Mais on s'en fout de son destin. C'est le seul qui s'occupe de son emploi de 2017."

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans climat Hollande Hulot
commenter cet article
13 juillet 2015 1 13 /07 /juillet /2015 17:43


La ministre Pascale Boistard dénonce une publicité des Galeries Lafayette montrant une femme nue allongée sur le ventre, le bas de son bikini accroché à un orteil, photographie signée Jean-Paul Goude qui peut être considérée comme une oeuvre d'art. Une jolie femme m'a-t-on dit ! Mais Mme Boistard raisonne comme au temps où l'église cachait certaines parties des tableaux trop osées à sa morale puritaine.

La question qui doit se poser est : est-ce qu'en 2030 la doudoune ne va-t-elle pas remplacer le bikini ?

Les médias dominés en parlent pas, Libération, Le Monde, Nicolas Hulot et Jean Jouzel se taisent, pourtant la nouvelle est importante : en 2030, dans 15 ans, le réchauffement climatique ne sera plus qu'un rêve, nous allons avoir froid.
Un "petit âge glaciaire" comme celle que l'Europe a connu entre 1646 et 1715, époque pendant laquelle le fleuve Tamise était resté gelé pendant près de 7 semaines à tel point que chacun pouvait y circuler sans crainte.

Le responsable est le Soleil dont l'action n'est jamais pris en cause par les alarmistes du GIEC.
C'est après avoir mis au point de nouveaux modèles relatifs au cycle du soleil, que les chercheurs de la Northumbira ont semble t-il pu mettre en évidence des prévisions météorologiques beaucoup plus précises en ce qui concerne son activité et tous les phénomènes qui en dépendent.
Cet "âge de glace temporaire s'explique par les mouvements de fluides à l'intérieur du soleil qui vont s'annuler pendant un cycle de 11 ans et vont faire baisser les températures entre 2030 et 2040" indique les chercheurs.
L'activité solaire pourrait chuter de 60%.

C'est une hypothèse considérée comme très probable par des scientifiques selon une étude rendue publique par la Royal Astronomical Society britannique. Elle s'appuie sur un nouveau modèle des cycles solaires qui donne des prévisions d’une précision sans précédent sur les irrégularités de l'activité de notre étoile.

Certes, c'est une hypothèse assortie du conditionnel, mais l'alarmisme du GIEC n'est-il pas, elle aussi, assorti du conditionnel ?

Autre facteur qui m'irite dans les certitudes du GIEC et des écolos : ils oublient les volcans.
A travers l'Histoire, certaines éruptions volcaniques ont profondément marqué la vie des Hommes en provoquant des changements climatiques soudains.
Nous sommes en 536 après JC, Procope de Césarée, grand historien de son époque, s'étonne : "pendant cette année, un signe de mauvais augure a eu lieu. Le Soleil a donné sa lumière sans éclat et il a paru avoir comme une éclipse, parce que ses rayons ne brillaient pas."
le volcan indonésien Krakatoa s'est réveillé, il n'émet pas de lave mais dégage une couche impressionnante de résidus dans l'atmosphère qui, selon les dernières études, pourraient bien avoir couverte la planète entière pendant plusieurs années avec des conséquences tragiques. Car après cette explosion, les écrits historiques nous montrent des évènements étranges. Soudainement, la température moyenne va chuter. L'agriculture subit un contrecoup sévère et la famine s'installe en Europe.
Au 10ème siècle, c'est le volcan islandais Eldgjá qui explose. Une étude de la Nasa va ainsi montrer l'impact du nuage d'aérosols qui déboule en Europe du nord. L'occultation du soleil va provoquer un hiver très rigoureux en 939-940, provoquant famine et maladies.
En 1783, l'Islande subit l'éruption de Lakagígar. En Islande, la famine tua ¼ de la population. En Europe, un épais brouillard va s'installer et tuer les plus faibles. En France, les cultures meurent, la famine s'installe, les hivers gelés se succèdent. Quelques années plus tard, les Français viendront frapper aux grilles du roi pour réclamer de la nourriture avec les conséquences que l'on connait.

Eruption possible d'un volcan, âge glaciaire prévisible, que Mme Boistard se rassure les femmes-à-poil vont disparaître de nos murs !

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans Climat Soleil Volcans
commenter cet article
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 18:17


Quand on interroge les Français, on découvre que leurs préoccupation sont dans l'ordre le chômage, la délinquance qui progresse, ou encore le pouvoir d'achat qui se rétrécit, mais en aucun cas le réchauffement climatique. La pauvreté et le déclassement social figurent en tête des grandes craintes de l'avenir immédiat.
Le 22 mai, à Carcassonne, Hollande s'est montré satisfait de son bilan de 3 ans, un festival de cynisme et de mensonges débridés, dans l'histoire jamais un président n'avait fait une telle erreur d'amateur en affirmant, annonce après annonce, pendant des mois, que sa priorité était d'inverser la courbe du chômade.
François Hollande, symbole éclatant du président "Canada Dry" donne toujours l'impression de parler de la réalité sans jamais le faire vraiment : «il faut garder l'esprit de réformes, rien n'est pire que le statu quo». Ce qui ne fera pas sourire ceux qui cherchent un emploi !

Incapable de sortir la France de la crise, "l'esprit du 11 janvier" évaporé, Hollande a trouvé un truc pour le sortir de la médiocrité : le réchauffement climatique, ce serpent de mer qui va nous contraindre à abandonner la voiture pour retrouver les joies de la circulation à vélo.

Le 27 mai, dans son discours au Panthéon, il a même osé associer les quatre grandes figures de la Résistance française à la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre : «L'indifférence, voilà l'ennemi contemporain. L'indifférence face au fanatisme, au racisme, à l’antisémitisme, indifférence face aux injustices, aux inégalités, aux indécences, face aux catastrophes, au désordre climatique, à l'épuisement de notre planète.".
Et l'armée des soldats du réchauffement climatique parcourt le monde, la COP-21 de Paris doit être un succès, au moins il aura réussi quelque chose.

Le 1er juin, à Rabat, animant une conférence sous le thème "Quels enjeux pour l'avenir de la planète ?", Nicolas Hulot, envoyé spécial du Président de la République française pour la préservation de la planète, a déclaré que les énergies fossiles étaient les principaux ennemis du climat.
Ce qui signifie pour l'ex-plagiste Hulot, les ONG environnementales et même EE-LV que la décroissance représente le salut de l'humanité; ce qui signifie que 80% des réserves de pétrole doivent rester sous terre, l'Homme doit redécouvrir la marche-à-pieds, le vélo, l'essence à 10 € le litre ou le train, ah non pas ça la SNCF supprime des TER.
On nous emm..... avec le CO2 et pourtant
1) la France n'est responsable que de quelques pour cent pour le dégagement de CO2, loin derrière l'allemagne et ses centrales à charbon loin derrière les 70% attribués au couple Etats-Unis/Chine,
2) son rôle dans l'effet de serre n'est pas scientifiquement démontré,
3) sans CO2 pas de développement des plantes,
etc, etc

Le 30 mai, dans La République des Pyrénées, sans apporter la moindre preuve scientifique confirmant ses affirmations, Jean Jouzel, membre du GIEC et grand amateur du conditionnel, a endossé le costume de Germaine Soleil
http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2015/05/30/jean-jouzel-le-sud-ouest-va-souffrir-du-rechauffement,1254185.php#xtor=EPR-8-[Newsletter]-20150530-[Zone_info]
Jean Jouzel : "2014 est l'année la plus chaude observée depuis 150 ans, malgré son été pourri. Les vingt dernières années sont les plus chaudes depuis un millénaire. Près de 45 % des émissions de gaz à effet de serre sont dues au CO2."
Notez "malgré son été pourri", d'autre part les données météorologiques indiquent que la température globale est stable depuis 19 ans.
Puis Jouzel évoque "l'élévation du niveau de la mer : 20 cm depuis le début du XXe siècle", ce qui est démenti par les données du marégraphe de Brest.
D'après cet oiseau de mauvaise augure "On va vers des canicules", c'est ce qu'on nous disait après la canicule de 2003, il y a 12 ans.
Par contre sa boule de cristal lui permet d'affirmer qu'on va vers un "radoucissement des températures en automne et l'hiver", ce qui est une bonne nouvelle pour nos factures de chauffage !
Et j'aspire de mes voeux au réchauffement climatique bon pour le pouvoir d'achat !

"La diabolisation du FN n'est plus suffisante pour booster la gauche à laquelle ne croient plus que les naïfs ou les porteurs de valise du mondialisme. Cela fait quarante ans que la gauche, façon grünen allemands, avec Daniel Cohn Bendit, essaye de terroriser les Occidentaux avec l'écologie: Les hommes sont coupables et notamment, bien sûr, en priorité les Occidentaux européens" [Dictature du climat, seule alternative à la guerre, selon Michel Rocard]

Benoît RITTAUD est Maître de conférences hors-classe, habilité à diriger des recherches, Université Paris-13, Sorbonne Paris Cité
Voilà ce qu'il a publié sur son blog :
"Premier cas de censure de « La Peur exponentielle »
Publié le 2 juin 2015
J’aurais sûrement mieux fait d’attendre 2016 pour publier La Peur exponentielle, parce que quand la COP21 sera terminée (et donc l’échec acté du nouvel ultime rendez-vous pour sauver la planète), la pression sur les médias sera sans doute moins forte. Le courrier que j’ai reçu ce matin me laisse penser que, en attendant ce n’est pas du tout le moment de se montrer mal-pensant sur le climat, fût-ce en passant.
Alors que je devais être prochainement l’invité d’une émission en direct à la radio pour parler de mon dernier livre (La Peur exponentielle, donc), j’ai reçu ce matin un courrier m’indiquant que l’émission était annulée. Ne me demandez pas de vous dire le nom de l’émission en question, ni la radio concernée, car mon intention n’est pas de désigner quelqu’un à la vindicte publique mais seulement de lever un petit coin du voile sur ce qui se passe en arrière-cour de certains grands médias. La seule chose que je crois utile d’indiquer est qu’il s’agissait d’une radio de Radio France. Ce point est significatif pour deux raisons :
? Radio France a explicitement affiché son désir d’aider la communication gouvernementale des prochains mois de participer activement à la réussite de la conférence Paris Climat de décembre ;
? mes positions climatosceptiques m’ont déjà, par le passé, valu l’annulation de deux interviews, sur deux radios différentes de Radio France (là, ce sera la troisième)........"
https://mythesmanciesetmathematiques.wordpress.com/2015/06/02/premier-cas-de-censure-de-la-peur-exponentielle/

Je ne veux voir qu'une tête, la censure pour le salut d'Hollande !

Repost 0
30 mai 2015 6 30 /05 /mai /2015 16:29


Ceux qui visitent ce blog savent que j'exprime les plus grands doutes au sujet du prétendu réchauffement climatique, et heureusement je ne suis pas seul.

Que ce soit à Manille ou en Martinique Hollande a exprimé son inquiétude si sa COP-21 n'aboutit pas à un accord pour que Total cesse de vendre ce poison appelé pétrole, si GDF-Suez ne cesse pas de vendre du gaz dégageant du CO2, la nourriture des plantes sans laquelle la Terre ressemblerait au Sahara.
"Esprit du 11 janvier", "Photo avec Fidel Castro", "Panthéon", à défaut de résultats économiques, ce Monsieur a besoin de COM !
La France a les moyens quand, de source officielle, on apprend que la conférence sur le climat organisée en décembre à Paris coûterait environ 170 millions d'euros, dont 20 % pris en charge par des entreprises partenaires, françaises et étrangères. Paris vaut bien une messe à la gloire du monarque !

En lisant la presse aux ordres du pouvoir socialistes comme Libé ou Le Monde, on a constate que la banquise Antartique disparaissait, mais quand on apprend qu'il a fait jusqu'à -80,1°C du 22 au 23 mai sur la station antarctique russe de Vostok, soit l'une des plus basses valeurs observée en mai depuis le début des mesures en 1957, perplexe, on a le droit de se poser la question : la glace fond-elle bien à 0°C ? On nous aurait menti !
Dans Libé du 20 mai, le gogo Sylvestre Huet écrivait : "Climat: 2015 toujours en tête".
Et quand on lit ceci : "Le printemps météorologique, débuté le 1er mars, prendra fin le 31 mai. Un pré-bilan peut d'ores et déjà être établi. Les températures ont généralement dépassé la normale 1981/2010 (....) L'excédent moyenné sur la France et sur la période devrait être proche de +0,8°C."
Je ne sais pas si vous l'avez constaté en mai avec les matins à entre 5 et 8°C et les après-midis ne dépassant que rarement les 19°C, mais ce qui est sûr est que dans ma longue carrière de jardinier c'est la première fois que mes plants de tomates ont rejoint la terre ferme fin mai !
Les moyennes à l'échelle mondiale comme à l'échelle territoriale ne représentent rien car dans le tiers Sud-Est notamment les températures ont souvent avoisinnée les 30°C.
Dans ce bilan de météo-ciel, on découvre que "Le déficit pluviométrique se révèle assez marqué en moyenne, de l'ordre de -20%", certes en Picardie il a peu plu, mais, dans le Centre, les agriculteurs qui ont découvert leur champ de maïs sous 50 cms d'eau ne goûtent pas cette plaisanterie. en effet, il y a eu "des écarts parfois importants d'une région à l'autre."

En conclusion, ne nous faites pas chier avec le réchauffement et le déréglement climatiques, la science n'est pas assez développée pour comprendre la théorie du chos qui régit les mouvements des échanges atospgériques.

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans climat plaisanterie
commenter cet article
21 mai 2015 4 21 /05 /mai /2015 11:40


Dans Le Monde du 13mai 2015, Laetitia Van Eeckhout éboquait "Des migrations environnementales croissantes et difficiles à identifier". On y apprend qu'en "2013, 22 millions de personnes ont été déplacées en raison de catastrophes liées aux aléas naturels, soit deux fois plus que dans les années 1970, selon le Conseil norvégien pour les réfugiés. Et ces mouvements de population vont continuer à s’amplifier avec les dérèglements climatiques. Selon les estimations actuelles, notamment de l’Organisation mondiale des migrations (OIM), de 200 millions à1 milliardd’individus pourraient devoir quitter leur foyer sous l’effet des conditions climatiques d’ici à 2050."
On évoque le séisme du Népal, Fukushima, l'explosion de l'usine de Bhopal (gaz toxique en Inde 1985), le cyclone Phailin (Inde 2013, 600 000 personnes évacuées), donc que des catastrophes naturelles ou industrielles.
Heureusement "
Tous ces chiffres sont toutefois à prendre avec précaution : les migrants du climat sont aussi difficiles à dénombrer qu’à identifier", c'est évident, mais où sont-ils ?
Et on conclue en évoquant le fameux et hypothétique réchauffement climatique : "Car une chose est sûre : le réchauffement climatique entraînera des mouvements importants de populations. Ne serait-ce qu’en raison de l’élévation du niveau de la mer, qui pourrait atteindre un mètre d’ici à la fin du siècle."
"pourrait", ouf on respire !

Mais c'est dans Libération du 20 mai que j'ai découvert l'enfumeur en chef en la personne de Sylvestre Huet.
Dans son papier "Climat: 2015 toujours en tête", on apprend qu'avec "un mois d'avril presque au top, 2015 conserve sa pôle position dans le classement des années chaudes. C'est ce qu'annonce l'équipe de la Nasa (Goddard Institute for space studies) et de l'Université Columbia de New-York."

Cet homme est connu pour être un petit soldat à la solde des réchauffistes du GIEC, il le confirme en écrivant : "Une année 2015 nouveau record de chaleur apporterait de quoi ajouter un coup de pouce médiatique à la préparation de la COP-21, la 21ème Conférence des Parties de la Convention Climat de l'ONU, signée en 1992 à Rio de Janeiro au Brésil. Une Conférence qui se tiendra à Paris, fin novembre et début décembre."

Après ce mois de mai frais qui ressemble à un mois de mars, il n'aurait pas osé publier le même article sans paraître ridicule. Le "réchauffement climatique" je le constate : pour la 1ère fois depuis des décennies mes tomates ne sont pas encore en pleine terre !

Sonarticle regorge de graphiques, ne les voyant pas je me les suis fait décrire, et surprise, pour le début de cette exceptionnelle année 2015, la température aurait augmenté de 0,01 °C !!
Vérifiez le l'adresse est en bas de ce billet.

"Avec le réchauffement climatique, ce qui se joue c'est l'avenir de la planète. Nous sommes tous concernés", a rappelé François Hollande lors de son discours pour l'ouverture du "Sommet des Entreprises pour le Climat", hier 20 mai.
Il s'adressait à 1 000 décideurs économiques qui vont tenter de prouver leur engagement en faveur de la réduction des émissions de gaz à effet de serre et "présenter leur vision d'un monde sans carbone".
Parmi elles, ArcelorMittal, Engie (ex GDF-Suez), Lafarge, EDF et Total, tous des mauvais élèves, imaginez Total et une économie sans carbone !
ArcelorMittal, Engie (ex-GDF Suez), Lafarge, EDF et Total, cinq entreprises présentes au sommet de cette semaine, restent à ce jour les cinq plus gros émetteursde CO2 en France. Concrètement, elles sont responsables à elles seules de 76 % du total des émissions hexagonales.
Bravo Hollande pour l'enfumage !

Libé du 20 mai

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans climat Enfumage; Hollande
commenter cet article
27 avril 2015 1 27 /04 /avril /2015 10:46


Nous sommes foutus ! Deux dangers nous guettent, le premier est le terrorisme qui veut détruire notre civilisation judéo-chrétienne.
Quand le Premier ministre et le président de la République passent tout leur temps devant les micros pour commenter l'actualité, avertir d'un danger imminent, cette surmédiatisation, cette surdramatisation génèrent de l'angoisse, de la terreur dans la population.
En réalité, en France depuis 10 ans, combien de victimes sont attribuées aux terroristes ? Chiffre à comparer au nombre des tués sur la route ou à celui des femmes victimes de violences conjugales !
Depuis l'enterrement de Victor Hugo, suivi par la foule des Parisiens, en 1885, le deuil sied à l'esprit national (et Hollande le sait). Il le dope, le réveille, au besoin, et le force au rassemblement, lui rendant une résonnance morale, une dimension historique destinée à faire oublier la dure réalité politique des jours ordinaires, chômage, précarité,.....

Valls et son gouvernement alimente la peur,donnant l'impression de vouloir en tirer un profit politique. Il martèle que la France est confrontée à des menaces inédites et laisse entendre qu’un attentat peut se produire à chaque instant. Nous sommes foutus !

1) Sid Ahmed Ghlam est un étudiant "virtuel" en informatique de 24 ans, de nationalité algérienne, pourquoi n'a-t-il pas été expulsé puisqu'il était fiché par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ?
Selon Le Monde, il avait été signalé par l'un de ses proches au printemps 2014, convoqué par la DGSI pour un entretien administratif et fait l’objet d'une surveillance pour avoir émis le souhait de partir en Syrie, puis entrepris un séjour en Turquie.

2) Le gouvernement souhaite imposer sa "loi renseignement" pour lutter contre le terrorisme, sera-t-elle efficace quand l'on n'arrive déjà pas à traiter efficacement les "terroristes" que l'on a déjà dans les dossiers de la DGSI ?
Rappelons que les frères Kouachi ou Mohamed Merah étaient connus des services de renseignement !

3) Plutôt que de passer leur temps à commenter, Hollande et Valls devraient se poser des questions sur l'efficacité des services de la police
N'oublions pas que le hasard a été le maître du jeu dimanche dernier.
Que se serait-il passé si Sid Ahmed Ghlam n'a pas appelé le Samu après s'être tiré une balle dans le pied ? Dans son véhicule, la police a découvert une kalachnikov chargée, ainsi que de la propagande djihadiste à son domicile.

Le drame est le meurtre d'une jeune mère de famille, Aurélie Châtelain, assassinée parce qu'elle se trouvait au mauvais endroit, au mauvais moment ou a vu ce qu'elle ne devait pas voir.

J'en arrive à mon deuxième sujet, nous sommes fichus, pas seulement la France mais l'humanité dans son ensemble est fichue.
Le "cinéma" qui se joue autour du réchauffement climatique m'exaspère.

En consultant le service-public.fr-, Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre), j'apprends que le 23 avril le Premier ministre a attribué à la «Coalition Climat 21» le label de grande cause nationale 2015. Le label de grande cause nationale permet à son détenteur d'être favorisé dans l'organisation d'appels aux dons et d'opérations de communication (obtention de diffusions gratuites sur les radios et télévisions publiques).
Rien ne nous sera épargné.
J'aurais aimé apprendre que la lutte contre le chômage avait été choisie, hélas Valls a d'autres priorités.

Et le matraquage de la désinformation se poursuit, le danger est désigné, le CO2, vous devez abandonner l'usage des énergies fossiles, pétrole et gaz.

Le Figaro du 17 avril, sous la plume de Marianne Skorpis, nous apprend que «L'année 2015 a connu le mois de mars le plus chaud de l'histoire».
http://www.lefigaro.fr/sciences/2015/04/17/01008-20150417ARTFIG00348-l-annee-2015-a-connu-le-mois-de-mars-le-plus-chaud-de-l-histoire.php
Cette "journaliste", probablement incapable de réfléchir à ce qu'elle écrit, donne stupidement la courbe des températures des mois de mars depuis 1880, qui confirme justement une progression de l’ordre de +1°C par siècle !

Dans Le Point du 22 avril, on apprenez que notre avenir est compromis :
"Climat : 2015, année critique pour l'humanité"
On apprend que la Ligue pour la Terre (The Earth League), un groupe d'experts internationaux sur le climat, a exhorté mercredi les dirigeants du monde entier à prendre des engagements pour lutter contre le réchauffement climatique, rêvant d'une "société sans émission de dioxyde de carbone" d'ici 2050 (....) Notre civilisation n'a jamais connu de menaces aussi grandes que celles liées au réchauffement climatique, à l'érosion de la biodiversité et à l'épuisement des ressources naturelles"
Si nous ne nous tournons pas vers la bicyclette, la diligence, l'électricité nucléaire (pas de CO2)nous allons tous mourir, pourtant les mesures montrent que la température globale est pratiquement stable depuis 18 ans !
D'autre part, le CO2 n'est pas un polluant mais un gaz indispensable à la vie, sans lui pas de plantes, pas de récoltes. Et le CO2 n'est pas le principal responsable de l'effet de serre, il se classe après le méthane produit par les ruminants et la vapeur d'eau : vous savez qu'un ciel nocturne couvert évite un refroidissement matinal et que dans l'air sec des déserts il n'est pas rare de constater un gel matinal.
Alors stop à la désinformation,

Même Barack Obama, président du pays en tête des pays producteurs de CO2, se mêle de la désinformation
"le président américain, a voulu envoyer un message cinglant à ceux qui « nient » ou « ignorent » le réchauffement climatique en cours.
En déplacement mercredi 22 avril dans le parc national des Everglades, dans le sud de la Floride, pour marquer la Journée mondiale de la Terre, M. Obama a abordé l'impact économique des changements climatiques.
La montée du niveau des océans met en péril les 82 milliards de dollars de l'industrie du tourisme de la Floride, a mis en garde M. Obama. Chaque dollar d'argent public investi dans les parcs nationaux génère 10 $ au profit de l'économie en général, a précisé le président Obama."
Pour lui, money is money, le reste il s'en moque !
Au contraire, les alarmistes nous mentent, la hausse des océans ralentit depuis quelques années, ce qui est d'ailleurs cohérent avec la stagnation de la température globale de la planète.
Lors de la dernière glaciation, il y a environ 20 000 ans, le niveau de la mer était en moyenne 120 m plus bas qu’aujourd’hui, on allait à Londres à pieds ! Avec la fonte des grandes calottes glaciaires qui recouvraient alors le nord de l'Amérique et de l'Europe, le niveau de la mer est remonté pendant plusieurs millénaires puis s’est stabilisé, entre -6 000 et -3 000 ans. Grâce à des observations géologiques et archéologiques, nous savons que depuis cette date le niveau moyen de la mer a peu varié (moins de 0.1 mm par an globalement).

D'après ces oiseaux de mauvais augure, dont font partie les écolos manipulateurs partisans d'une vie sans énergies fossiles (décroissance) et les journalistes qui se contentent de reproduire les dépêches d'agence sans les vérifier, la Terre est fichue, profitez-en avant l'apocalypse !

Il en est ainsi du climat, de nos tristes gouvernants et du Giec : le journaliste moderne se doit d'alerter la population sur les effets dévastateurs à venir du changement climatique causé par l'homme et ses rejets de gaz à effets de serre.
En France, dépourvu de culture scientifique et d'esprit critique, le journaliste "honnête" et "compétent" est celui qui se borne à reproduire stupidement la consigne, il fait son travail.
Si par contre il ose un début de critique, de mise en cause des conclusions du Giec, amène quelques éléments contradictoires mêmes lorsqu'ils sont apportés par des spécialistes du domaine, c’en est fini du journaliste, il devient provocateur voire incompétent.

alors profitez de la vie, si nous échappons au terrorisme nous finirons dans la fournaise ou sous les eaux.

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans terrorisme climat manipulation
commenter cet article
2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 15:14


Pour qu'une hypothèse apparaisse comme une certitude consensuelle, il suffit de demander aux médias de publier des actualités allant dans le "bon sens", matraquer, matraquer encore, et les neurones disponibles du télespectateur ou du lecteur de Libération, du Monde ou de L'Obs (aux mains des amis du pouvoir actuel) seront formatés : le réchauffement climatique est une réalité incontestable et incontestée.
On est dans le cadre du "story telling", une histoire racontée, qui se transmet très facilement grâce à des médias dociles,formatés ou mal informés.

J'écris cet article après avoir écouté dimanche matin sur Europe 1 une surdose de mensonges, d'abord l'écolo de pacotille Jean-Vincent Plasset qui passe son temps assis sur le paillasson d'Hollande en espérant entrer au gouvernement (patience J-V Plasset, c'est pour bientôt !), puis Jean Jouzel dont le discours se limite au conditionnel "pourrait", "serait" ou l'hypothétique "risque", on est loin des affirmations qualifiant tout scientifique. Imaginez Galilé déclarer "la Terre pourrait tourner autour du soleil" ou Newton "la terre pourrait attirer tous les corps dans son voisinage" !

Le couple Hollande/Valls a décrété "Climat, grande cause nationale 2015", le climat, pas le chômage de masse, la misère, la lutte contre le terrorisme, la guerre en Europe et au Moyen-Orient, non rien de tout cela : le climat un point c'est tout !
Et d'ici à décembre, vous allez n'entendre qu'une seule voix : la planète est en danger, si vous n'abandonnez pas le diesel l'apocalypse guette l'humanité.
Je vais paraître longuet, mais je dois démonter la "bête".

Quand on pense qu'Hollande a parcouru plus de 20 000 kms en avion pour faire un discours, on peut se demander s'il met en adéquation sa théorie du réchauffement climatique dû au dégagement de CO2 et son impact en équivalent-carbone. aux Philippines, malgré la présence "d'experts en climatologie" Marion Cotillard, Mélanie Laurent et Nicolas le vendeur de shampooing, son déplacement onéreux a fait pchitt dans la presse internationale; seuls les médias dociles français, AFP, Libération, Le Monde, TF1, ont longuement relaté la chose.
Hollande aurait peut-être dû emmener Franck Ribéry ?
La "môme" Marion Cotillard n'est pas un choix judicieux, elle qui déclarait le 16 février 2007, sur Paris Première, : «Je pense qu'on nous ment sur énormément de choses: Coluche, le 11 septembre. J'ai tendance à être plutôt souvent de l'avis de la théorie du complot» ! Elle n'est même pas certaine que l'homme a marché sur la lune
A la fin de cette année, la conférence de Paris sur le climat rassemblera 40 000 participants représentant 195 pays qui ne viendront certainement pas à vélo ou en diligence, bravo pour la planète !

Ceux qui me lisent savent que je refuse d'être manipulé, aussi je collectionne tous les articles sur l'hypothétique réchauffement climatique qui serait dû aux activités humaines.

1) Ainsi, le 21 février, Le Monde titrait :
"Les températures à New York pourraient grimper de sept degrés en un siècle"
http://www.lemonde.fr/climat/article/2015/02/21/les-temperatures-a-new-york-pourraient-grimper-de-sept-degres-en-un-siecle_4580870_1652612.html#xtor=RSS-3208
C'est la conclusion d'un "rapport, réalisé par des scientifiques, des experts des infrastructures et du management des risques, consiste à établir chaque année des projections à propos des effets du réchauffement climatique sur la ville la plus peuplées des États-Unis (8,4 millions d’habitants) et à proposer toute une série de mesures pour s’en prémunir.
7 degrés en plus d’ici la fin du siècle ?"
1) comme dans tous les rapports produits par des pseudo-scientifiques le conditionnel est la règle comme "pourrait",.....
2) Pourtant le froid persiste et signe sur l'Est du Canada et le Nord-Est des Etats-Unis (-40 °C vers les grands lacs) où, pour la seconde année consécutive, l'hiver est particulièrement rigoureux. La température minimale s'est effondrée à -16,7°C le 20 février à Central Park, Manhattan et l'Hudson se retrouvaient pris dans les glaces.
Le cumul de neige fraîche de la saison 2014/2015 à Boston atteignait 2 m 54 le 24 février, soit d'ores et déjà le second hiver le plus enneigé de l'histoire après les 2 m 73 de 1994/1995, de quoi faire rêver les vosgiens !
C'est l'hiver le plus rigoureux jamais enregistré !

2) Les "réchauffistes du GIEC et les partisans d'une écologie punitive sans pétrole souhaitent réduire l'utilisation des énergies fossiles (pétrole et charbon), énergies qui produisent des gaz à effet de serre; soit mais alors doit-on aussi supprimer l'élevage des ruminants et l'agriculture ?
[Le Monde du 21 février] "L’agriculture contribue au réchauffement climatique. Personne n’en doute. Selon les données publiées par l’Institut national de la recherche agronomique (INRA), les activités agricoles ont représenté 18 % des émissions de gaz à effet de serre en France en 2012. Sa contribution est faible dans les émissions de carbone, avec 3 % du total. Mais elle est écrasante pour le protoxyde d’azote (86,6 %) N2O, et pour le méthane (68 %), deux gaz dont le potentiel de réchauffement est respectivement 300 et 25 fois supérieur à celui du CO2. Le protoxyde d’azote est lié à l’usage de produits fertilisants pour les cultures. Le méthane aux émissions des ruminants."

3) [BFM TV, 18 février], podcast disponible.
http://www.bfmtv.com/politique/nicolas-hulot-bourdin-direct-bfmtv-rmc-863360.html
Nicolas Hulot, ex-animateur de plage, appelle à développer la notion de «crime environnemental», qui «est presque un crime contre l'humanité». «La criminalité environnementale aujourd'hui est la troisième source de trafics dans le monde (…) Il faut qu'on adapte notre droit pénal à la réalité écologique ».
Pour lui, être climatosceptique devra juridiquement être considéré comme un crime par la pensée.
Et pour paraître sérieux, et expert il faut ajouter des données chiffrées dans l'argumentaire : "les changements climatiques déplacent chaque année 27 millions de personnes»
Des réfugiés climatiques et on ne nous avait rien dit ? Cherchez dans l'actualité, vous ne trouverez aucune dépêche, mais avec des chiffres ça fait sérieux car personne ne vérifiera, et un Nicolas Hulot ça ne peut pas mentir !

4) Quand la mer monte....
[Le Monde 22 juin 2012]
"La hausse du niveau de la mer devrait être bien plus importante que prévu
"L'élévation du niveau de la mer due au réchauffement climatique pourrait se révéler deux à trois fois plus importante que prévu au cours de ce siècle, indique une étude publiée vendredi 22 juin par le Conseil national de la recherche américain.
l'accélération de la montée du niveau des océans. Dans leur étude, ils prévoient une montée des eaux tout autour du globe allant de 8 à 23 cm d'ici 2030, par rapport au niveau de 2000, de 18 à 48 cm d'ici 2050, et de 50 cm à 1,40 m d'ici 2100."

Devant cette projection, avec force "pourrait" ou "devrait", l'homme n'a plus qu'une solution, construire des bateaux pour devenir les Noë du XXIe siècle !

Lors de la dernière glaciation, il y a environ 20 000 ans, le niveau de la mer était en moyenne 120 m plus bas qu’aujourd’hui, on allait à Londres à cheval. Avec la fonte des grandes calottes glaciaires qui recouvraient alors le nord de l’Amérique et de l’Europe, le niveau de la mer est remonté pendant plusieurs millénaires puis s’est stabilisé, entre -6 000 et -3 000 ans.
Si le GIEC avait existé durant cette période, en extrapolant leur logiciel, leurs ordinateurs auraient trouvé une Terre complètement submerdée à l'an 2000 !

D'après un dossier publié par le CNRS, on apprend que "Grâce à des observations géologiques et archéologiques, nous savons que depuis cette date le niveau moyen de la mer a peu varié (moins de 0.1 mm par an globalement)."
On apprend aussi que si le niveau des mers s'élève dans certaines régions, à d'autres endroits de la Terre il baisse, mais ça les "réchauffistes" ne le disent pas !

5) Autre argument fantaisiste avancé par le GIEC en manipulant les données, repris par les médias qui se contentent de reproduire docilement les rapports qu'on leur donne.

Si on continue à utiliser les énergies fossiles (pétrole, gaz et charbon) la planète est fichue, canicule, tempête,.....
[Libé du 6 septembre 2014] "La température moyenne en France pourrait augmenter de 5,3°C d'ici 2100"
http://www.liberation.fr/terre/2014/09/06/la-temperature-moyenne-en-france-pourrait-augmenter-de-53c-d-ici-2100_1095011
Des précipitations extrêmes seront plus fréquentes, la France va devenir plus chaude et plus pluvieuse, avec davantage d’épisodes météo extrêmes, conclut un rapport remis à la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal, selon l’équipe d’experts dirigée par le climatologue Jean Jouzel, d’ici 2050, la France affichera une hausse des températures moyennes en métropole de 0,6° à 1,3°C par rapport aux années 1976-2005. L’été, cette hausse irait jusqu’à 2°C dans le sud-est. Ensuite, sur la période 2071-2100, cette tendance s’aggravera avec une hausse moyenne des températures de 2,6°C à 5,3°C et «pourrait largement dépasser les 5°C en été» dans le sud-est.

[Le Monde | 06.09.2014] "La France va devenir plus chaude et la météo plus extrême"
http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/09/06/la-france-va-devenir-plus-chaude-et-la-meteo-plus-extreme_4483222_3244.html
C'est le copier/coller de la même dépêche AFP qui traite du rapport de l'alarmiste Jean Jouzel dont le salaire est fourni par l'ONU, s'il disait le contraire ses subventions seraient supprimées.
"Selon l'équipe d'experts dirigée par le climatologue Jean Jouzel, d'ici 2050, la France affichera une hausse des températures moyennes en métropole de 0,6 ° à 1,3 °C par rapport aux années 1976-2005 (....) Ensuite, sur la période 2071-2100, cette tendance s'aggravera avec une hausse moyenne des températures de 2,6 °C à 5,3 °C et «pourrait largement dépasser les 5 °C en été».
Et plus de neige dans les Alpes et les Pyrrénées ! Comme cette année !
en juin 2014, sur TF1, Evelyne Dhéliat, en string car la canicule est devenue insupportable avec plus de 40°C en France, a même présenté la météo de 2050 ! Le ridicule ne tue plus !

Or, cela fait maintenant 19 ans que la température du globe est stable. Telle est la conclusion de Ross McKitrick (université de Guelph, Canada), qui publie dans l’Open Journal of Statistics une nouvelle étude sur les données globales de température.

La classe politico-médiatique est passée progressivement de la science à la religion climatisme avec ses gogmes.

Depuis 18 ans, les données satellitaires ne voient aucun changement
Selon les données de Météo France, la France a connu la plus longue période sans réchauffement entre 1994 et 2013. Et ce sont des données scientifiques, à l'opposé des projections abracadabrantesques des alarmistes climatiques.

J'aurais tant de choses à dire sur cette arnaque qui n'a qu'un but : taxer la consommation de pétrole. Or le maudit C02 est indispencable à la biodiversité, pour améliorer le développement de mes orchidées j'augmenter le taux de C02 dans ma serre.

Quand j'apprends qu'au salon du saucisson et du paté samedi Ségolène Royal a organisé un forum sur l'agriculture verte, je souris aux projets des 29 fermes-usines (1 000 vaches dans la Somme, 3 00 porcs dans l'Oise,....), aurait-elle des oeillères ?

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans Climat GIEC médias complices
commenter cet article
27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 15:30


D'une part, je n'aime pas me faire enfumer, d'autre part, initié par le jardinier que fut mon père, la météo m'intéresse depuis mon enfance.

Alors, en ce moment, entendez-vous les alarmistes "réchauffistes" du GIEC .
Entendez-vous leurs adeptes : les ONG comme Greenpeace qui a dégradé un site classé au patrimoine mondial de l'humanité (le colibri) lors de la confférence climatique de Lima, entendez-vous Fabius, Monsieur météo, qui attend la conférence de Paris pour ajouter une ligne sur son CV.

En France, le mois de janvier a été normal, un mois d'hiver conforme à ce qu'on attend dans un climat tempéré. Pour ces jours prochains, il faut s'attendre à une offensive d'un froid humide avec grésyl ou neige, quoi de plus normal ?

Mais que les "réchauffistes" aillent expliquer aux américains de l'est des Etats-Unis que la température du globe s'élève dangereusement, eux qui sortent à peine d'un terrible blizzard meurtrier et qui s'apprêtent à vivre le blizzard du siècle !

Je le répète les prévisions alarmistes d'Al Gore, de Jean Jouzel,... ne se sont jamais vérifiées, où sont les réfugiés climatiques, où est la fonte des glaciers et des banquises, où est l'inexorable montée du niveau des océans,.....
Où sont les preuves du cataclysme qui nous guette ?

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans GIEC Climat On caille !
commenter cet article
22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 16:41


Archives de la météo 2014/2015 : A la mi-décembre 2014 le Japon souffre d'un blizzard chargé de neige, fin décembre l'Europe Centrale et le Maghreb ont connu une vague de froid avec neige à basse altitude, début janvier le Canada et les Etats-Unis ont subi un vortex polaire (blizzard, neige et la vague de froid est toujours d'actualité) alors qu'une vaste et puissante coulée d'air froid avec neige s'est organisée depuis la Baltique vers la Mer Noire, atteignant même le Moyen Orient.
Mercredi 25 novembre 2014, en Sibérie centrale, La station météo de la ville de Norilsk (175 000 habitants), a battu un record de froid avec -45°C, du jamais vu,
mercredi 14 janvier 2015 la ville de Québec a enregistré une température minimale de -36.7°C, un record historique.
En France, le début janvier se caractérise par des températures inférieures de 3 à 4 °C à la moyenne enregistrée pour ce mois.
En fait un hiver tout-à-fait normal, pas de quoi envisager de planter un olivier dans son jardin picard comme on pourrait le penser en écoutant l'hypothèse du "réchauffement climatique" annoncé par les alarmistes.
Cette actualité n'a pas fait la une des médias, Fabius leur ayant fait connaître ses exigences en vue de la conférence Climat-Paris 2015 qu'il présidera.

Pourquoi Fabius ? Parce que cette conférence est son "joujou", il accueillera 195 chefs d'état et de gouvernement et 20 000 invités, félicitation pour l'impact-carbone dû au traffic aérien !

Contrairement à ce qui se passe dans les pays anglo-saxons où les "climato-sceptiques sont invités dans les médias, en France seuls les "réchauffistes" du GIEC ont droit à la parole, Jouzel à la télé, Jouzel sur RTL, Jouzel dans les écoles pour porter la parole alarmiste.
Après s'être déguisé en présentateur météo en juin pour Le Parisien, après avoir formaté les neurones disponibles des des "guignols" présentant la météo à la télé, hier matin, Fabius était l'invité de RTL dans le cadre de "RTL bouge pour la planète" avec un ours en plastique sur un morceau de banquise en polystyrène !
J'ai entendu évoquer le "réchauffement climatique", la nécessité d'une "économie décarbonée", la "montée du niveau des océans" et les îles qui allaient être submergées, le discours du GIEC.

Arrêtez cette mascarade et apportez nous des preuves !
Arrêtez de prendre les Français pour des demeurés ! Internet regorge d'informations qui démentent vos affirmations.

Réchauffement climatique ?
D'après ces enfumeurs, le CO2 dû aux activités humaines serait responsable d'un hypothétique réchauffement climatique.
Or dans Le Monde du 25 mai 2014, on pouvait lire que le taux de CO2 dans l'air est au même niveau que celui relevé à l'ère du pliocène, il y a 2,6 à 5,3 millions d'années, le pétrole et le charbon était-il connu à cette époque ?
Les glaciers et les banquises fondent, paraît-il.
Or, une étude de physiciens indiens conclut que les glaciers de l'Himalaya montrent peu de signes de recul, contrairement aux prévisions alarmistes du GIEC.
Les mesures satellitaires montrent que les banquises artique et antartique ne se sont jamais si bien portées.
Réchauffement climatique : les données satellitaires, ne voient aucun changement depuis 18 ans. La NASA et la NOAA estiment qu'il n’y a même pas 50% de chance que 2014 soit l’année la plus chaude enregistrée. De plus, ledit record a été battu de 0,04°C, compte tenu de la marge d’erreur des enregistrements, on peut s'interroger à juste titre.
Et après tout, si le réchauffement climatique était une réalité, quel bonheur pour les sans-abris, les ménages en précarité énergétique.

Economie décarbonée ?
Le HIEC et ses adeptes souhaitent réduire l'émission de CO2, ce gaz qu'apprécient les plantes pour se développer, c'est-à-dire proscrire le pétrole de notre consommation comme le rapportait un article de Libération
"Pour le climat, pétrole et charbon devront rester largement inexploités"
http://www.liberation.fr/terre/2015/01/07/pour-le-climat-petrole-et-charbon-devront-rester-largement-inexploites_1175780?xtor=rss-450
"Afin de limiter le réchauffement climatique, l’homme devra limiter ses émissions de CO2 à environ 1 000 milliards de tonnes, après en avoir déjà consommé 2 000.
Le Moyen-Orient devra renoncer à exploiter près de 40% de ses réserves pétrolières, et la Chine, les Etats-Unis et la Russie l’essentiel de leur charbon, si l’on veut contenir le réchauffement climatique, révèle une étude publiée par le journal Nature.
Globalement, un tiers des réserves pétrolières, la moitié des réserves de gaz et plus de 80% du charbon devront rester sous terre jusqu’à 2050, soulignent les auteurs de cette étude intitulée «Quelle quantité d’énergies fossiles pouvons-nous exploiter?»
Adieu voiture, chauffage au gaz ou au fuel !

Montée du niveau des océans ?
Il y a 10 ans, Al gore prévoyait la disparition de la banquise artique et des millions de réfugiés climatiques fuyant leur île envahie par la montée du niveau des océans, rien à signaler de ce côté.
Les raisons avancées par ces enfumeurs en seraient :
1) la fonte des banquises de mer, or, si en été elles fondent,elles se reconstituent dès l'hiver arrivé, d'autre part je rappelle l'expérience du verre d'eau et du glaçon, relevez le niveau avant et après la fonte, il n'a pas varié;
2) la fonte des glaciers, on sait qu'au cours du temps ceux-ci se rétractent, puis se reforment, "êtres vivants" en perpétuel mouvement c'est la loi de la nature.
Or, si le niveau des océans s'est élevé de quelques dixièmes de millimètres, la dilatation ne peut être exclue.

Ne vous laisser pas enfumer, le GIEC et les gouvernements qui ont enfourché le même cheval ne produisent qu'hypothèses bancales sorties d'ordinateurs, pour les croire on voudrait des preuves irréfutables.

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans Climat GIEC Fabius Enfumage;
commenter cet article
26 décembre 2014 5 26 /12 /décembre /2014 17:05

Quand ça va pas, ça va pas, de quoi animer les repas de famille :
"Le chômage augmente encore, 6% en 1 an", "et malgré les emplois aidés, les jeunes sont encore touchés", "et le nombre de SDF croît", "Le matraquage fiscal sur les classes moyennes se poursuit, redevance télé, taxe sur le diesel,... et malgré ça la dette augmente encore", "On se demande où passe notre argent", "et le travail du dimanche, il sera obligatoire ?", "les affaires au PS continuent, après Cahuzac, Morelle, Guérini, Thévenoud, Arif, Andrieux, Lamdaoui, c'est le député socialiste de Marseille Henri Jibrayel", "Vous avez remarqué, Hollande "rencontre" des Français en cachette", etc.

St-Pierre et Miquelon, archipel perdu au large du Canada, à la même latitude que Nantes, 242 km2, 6500 habitants, une Collectivité d'outre-mer, a été choisi par Hollande pour s'exprimer loin de toute contestation, pas de "manif pour tous", pas de "passéistes" de gauchistes, rien que le paradis sous la neige.

1) Déterminé et rêveur.
C'est dans ce territoire perdu qu'Hollande a choisi de se confié auprès de quelques journalistes évoquant sa "capacité à tenir, à avancer" : "On sait que je suis là. De toutes manières, je serai là." En 2017 ?
Ah non, pas lui, pas le champion du chômage, on a chassé Sarko, ce n'est pas pour remettre ça pendand 5 ans avec quelqu'un qui fait une politique de droite !
Candidat en 2017, pourquoi pas, mais pas seul au PS, en 2011, Hollande promettait des primaires pour 2017 s'il était élu président de la République, qu'il tienne sa promesse s'il ne veut pas ouvrir la porte à Marine.

2) le réchauffiste.
Pourquoi Miquelon ?
Depuis le XVIe siècle, la grande Miquelon et Langlade sont reliées par un itsthme de sable dont l'origine s'explique par l'accumulation de sable sur de vieilles épaves.
D'après François Hollande, les yeux fixés sur la conférence Climat-Paris-2015, cette petite île de l'Atlantique nord, pourrait devenir une illustration des conséquences du réchauffement climatique, et risque d’être submergée "dans 40, 50 ans".
Il ne s'agit que la bande de sable car Miquelon (240 habitants) culmine à 240 m; et cet isthme est fortement exposé à l'érosion éolienne et marine, on est loin de l'hypothétique réchauffement climatique.


Tout le monde sait qu'Hollande n'est pas un climatologue mais un personnage influençable, en chaussant les bottes des alarmistes climatiques il lance un signal à EELV.
A un an de la conférence de Paris, le matraquage médiatique se met en place...... avec le même discours, les mêmes intervenants, le 22/12 Jean Jouzel sur France Inter, le lendemain le même sur RMC et ce matin sur Europe 1 ! jamais un climatologue sceptique n'est invité.

Sur RMC (voir podcast), Jouzel déclarait : "le réchauffement climatique est indéniable (...) inéluctable".
Certains climatologues, de plus en plus nombreux, savent que le réchauffement climatique n'est qu'une farce destinée à réduire la consommation de pétrole et de charbons, des climatologues sérieux, indépendants du pouvoir politique, mesures à l'appui, affirment que depuis 18 ans la température globale de la Terre est stable, entre 1998 et 2014 elle a augmenté de 0,01 °C !

Des mesures satellitaires montrent que les banquises Artique et Antartique se portent bien

Il y a 10 ans Al Gore déclarait que le monde allait connaître des centaines de millions de réfugiés climatiques, des îles allaient disparaître avec la montée du niveau des océans; en août de cette année, à Montréal, l'Organisation météorologique mondiale, une concentration de politiques payés par l'ONU dépourvue de scientifiques, déclarait que le niveau des océans montera de 6 mètres à cause de la fonte du Groenland.
Non seulement le Groenland ne fond pas, mais les marégraphes estiment l'élévation du niveau des mers à 1 mm due à la dilatation de l'eau. Je reprends mon expérience scientifique : dans un verre d'eau mettez un ou deux glaçons, notez le niveau; les glaçons fondus, controlez le niveau de l'eau : il n'a pas changé ! CQFD

L'année 2014 plus chaude que la moyenne en France, et en particulier l'automne doux, est choisi comme argument du réchauffement climatique "indéniable", or ce n'est pas un fait climatique mais tout simplement météorologique qui résulte de la position stable des anticyclones et des dépressions. Tous les pays du Monde n'ont pas eu cette chance.

Comme d'habitude, pour stopper cette catastrophe annoncée, il faut réduire les gaz à effet de serre, réduire la consommation du pétrole et du charbon, pour cela créer de nouvelles taxes.
et pourquoi pas interdire aux ruminants de rejeter des quantités insupportables de méthane, l'un des principaux gaz à effet de serre !

Admettons que le CO2, résultant de l'utilisation des combustibles fossiles (pétrole, gaz et charbon), représente un danger pour l'avenir de la planète bleue,
les deux premiers émetteurs sont la Chine et États-Unis, à eux deux ils totalisent plus de 40% du total des émissions de CO2 de la planète, ajoutons l'Inde, la Russie, le Japon et l'Allemagne la contribution atteint 60%.
La France participe à hauteur de 1,3% !
Alors que le gouvernement et le GIEC ne nous fasse pas chi.. ! Que ces alarmistes s'adressent aux principaux contributeurs !

Le ridicule ne tue pas : la pruve.
Chaque année, Matignon choisit une "Grande Cause Nationale" comme la lutte contre le cancer, la maladie d’Alzheimer…, la lutte contre la solitude, l’autisme ou l’illettrisme, des fléaux qui touchent notre société.
Dans l'édition du Monde du vendredi 28 novembre, en concluant la troisième conférence environnementale du quinquennat Hollande, on apprend que Manuel Valls a déclaré la lutte contre le dérèglement climatique «grande cause nationale pour l'année 2015» !!!
Un choix ridicule, dérisoire et absolument pas consensuel !
Ce jour là, après l'échec de l'écotaxe, le premier ministre a également assuré que le ministre des transports, Alain Vidalies, travaillait actuellement à une «fiscalité qui aura des vertus écologiques».
Tout est dit, vous avez compris, de nouvelles taxes en perspective !

Si vous ne souhaitez pas être manipulé, visitez ce site, complet et très documenté :

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans climat hollande Valls
commenter cet article

Articles Récents