Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 16:11


Ce matin, Manuel Valls était l'invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV/RMC. Il est revenu sur la lourde défaite du PS aux élections départementales.

Premier point suréaliste : Lorsque Jean-Jacques Bourdin l'interroge sur les critiques de sa propre famille politique, sur ces socialistes qui, après l'annonce des résultats du second tour des départementales, ciblent sa responsabilité,Valls, en expliquant à quel point il serait merveilleux que son camp s'unisse et que la droite cesse ses attaques, parle de… la "menace terroriste" !!
Le terrorisme, n'est-il pas à son poste pour protéger la population ? Qu'il fasse son boulot ?

Venons-en à la claque du PS aux élections départementales.
"Chacun a sa part de responsabilité. J'assume la mienne".
S'il assumait pleinement sa responsabilité, il devrait proposer sa démission comme cela se fait dans toute démocratie, son engagement a conduit à l'échec qu'on connaît, mais Valls n'a aucun courage politique.

" La gauche était tellement dispersée au premier tour qu'elle ne pouvait rien faire au second. On aurait pu garder plus de départements en étant unis.
Peut-être, mais le rassemblement ne se décrète pas pour un événement ponctuel, quand on sait, que depuis bientôt 3 ans, avec quel mépris il a considéré l'aile gauche de son parti, le PCF et J-L Mélenchon.
Là encore, Valls et Hollande sont responsables d'une débacle sans commune mesure au cours de la VIe république.

"Beaucoup de Français attendent des résultats en matière d'emploi et de pouvoir d'achat. Il y a de l'indignation, de la colère face aux inégalités, aux injustices profondes de la société."
Quelle analyse pertinente ! Mais qui a créé ces inégalités depuis bientôt 3 ans, chômage, perte du pouvoir d'achat,.... !

Le comble est que Manuel Valls ne veut pas stopper les réformes, à l'origine des inégalités qui se creusent.
Bien au contraire !
Pendand des décennies le PS a été le gardien du code du travail, de la défense des droits des travailleurs, et cette période est révolue.

A la demande du patronat, le gouvernement a déjà commencé à agir, par petites touches, par exemple par la réforme de la justice prud'homale, incluse dans la loi Macron.
En lisant Le Point, je découvre la poursuite de la convergence des exigences du MEDEF avec les intentions de l'exécutif.
Sur sa petite planète, à l'abri du besoin, le philosophe Emmanuel Macron déclare : "Nous pourrions autoriser les entreprises et les branches, dans le cadre d'accords majoritaires, à déroger aux règles de temps de travail et de rémunérations. C'est déjà possible depuis la loi de juillet 2013, mais sur un mode défensif, pour les entreprises en difficulté. Pourquoi ne pas étendre ce dispositif à toutes les entreprises, à la condition explicite qu'il y ait un accord majoritaire avec les salariés ?"

Jamais un gouvernement n'a autant fait regresser le code du travail. Que les ouvriers s'en souviennent lors des prochaines élections !

Autre chose pour terminer.
La loi Touraine est étudiée à l'assemblée, si la généralisation du tiers-payant est une avancée heureuse, l'instauration du paquet de cigarettes neutre me paraît être absurde puisque cela ne se pratique pas chez nos voisins.
Par contre, sous la pression du lobby alcoolier, un amendement a été déposé pour éviter la mention "l'alcool nuit à la santé" et adoucir les règles d'accès à la publicité.
Tout le monde sait que l'abus d'alcool est à l'origine de maladies graves, d'accidents de la route, de violences conjugales,..... aussi je propose des étiquettes neutres pour le Bordeaux, le Bourgogne ou le Champagne, une étiquette blanche arborant la photo d'un foie malade ou celle d'une voiture pulvérisée.
Bonne idée n'est-ce pas ?

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans Valls otisme
commenter cet article
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 16:21


Après le second tour des départementales, il n'y a pas de quoi exprimer ni un soupir de soulagement ni un cri de satisfaction, certes le FN ne dirigera pas un département, ni l'Aisne ni le Vaucluse, mais sa progression en siège et surtout sa progression envoix (au total près de 5 millions de voix) dans une élection qui ne lui est pas favorable ne peut qu'être inquiétante en vue des régionales et de la présidentielle.
Affirmant que la politique ne changera pas, Valls et Hollande sont les responsables de ce "désastre", de cette "fessée" comme le commente la presse.
Et ce n'est pas fini puisque le pouvoir libéral envisage d'assouplir les 35 heures et de faciliter les licenciements.
Quant au chômage, des manipulations sont prévues en coulisse, quant à la croissance, on guette en attendant un miracle.
Si François Hollande souhaite endosser les habits de François Mitterrand, la défaite aux élections municipales, aux européennes puis aux départementales ainsi que la montée de l'extrême droite rappellent surtout l'éclatement de la gauche de Guy Mollet en 1956 !

Le gouvernement socialiste fait l'objet d'un rejet massif de la population française car sur aucun sujet, il ne donne le sentiment de vouloir régler les problèmes réels des Français, cela à un moment où plus que jamais dans l'histoire, nos concitoyens rencontrent des problèmes lourds, chômage, érosion du niveau de vie, insécurité, immigration, perte des repères, dont ils attendent des pouvoir publics qu'ils les prennent en charge, ou au moins, qu'ils tentent de le faire.
Prises une à une, les principales réformes du quinquennat Hollande ne donnent jamais l'impression de s'attaquer à un problème réel.

Symbole du malaise populaire : les départements présidés ou chers aux six candidats à la primaire socialiste de 2011. basculent, la Corrèze (Hollande), le Nord (Aubry), la Saône-et-Loire (Montebourg), les Deux-Sèvres (Royal)et l'Essonne (Valls) , basculent à droite. Seul Jean-Michel Baylet s'en sort pour l'instant dans le Tarn-et-Garonne, mais sans garantie d'être reconduit à la présidence.

Toujours clairvoyante, Martine Aubry a évoqué" un vote de protestation par rapport à la politique nationale" et insisté sur la nécessité d'entreprendre " un travail de fond"
Et que va faire Hollande, vider son 1er ministre comme cela se ferait dans toutes les démocraties, n'y comptez pas, remanier le gouvernement en y incorporant les 2 ou 3 écolos qui dorment sur son paillasson, qu'est-ce que ça changerait ?

Le PS est bien mort, "Hollande l'a tuer" !

Dans l'Aisne, une présidence UMP-UDI ?
L'Aisne se trouve dans une situation complexe : l'union de la droite l'emporte, avec 18 sièges, contre la gauche (16 sièges). Mais la présence de six élus FN empêche l'UMP-UDI d'avoir une majorité absolue. Si la droite devrait emporter la présidence du conseil cette semaine, le vote des budgets en fin d'année - où la majorité absolue est nécessaire - devra faire l'objet de négociations.
Sur E1, Xavier Bertrand a déclaré qu'il fallait mettre un terme à l'augmentation des impôts si chère à la gauche défunte.. Bonne nouvelle !

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans PS FNSEA Hollande
commenter cet article
28 mars 2015 6 28 /03 /mars /2015 16:59


Petit déjeuner, mon épouse me lit la presse.
Mes "visiteurs" quotidiens sont de passage. Il s'agit d'un couple de pies qui niche dans un sapin à 50 m de chez moi. Quel oeil perçant ! Chaque fois que la fenêtre donnant sur le jardin s'ouvre, les 2 pies s'approchent avec précaution et repartent un morceau de pain dans le bec. Il paraît que ces oiseaux magnifiques sont considérés comme nuisible dans l'Aisne.

Et la presse dans tout ça.
Un concert serait organisé par solidarité avec les chats !
Pourquoi pas en solidarité avec les chômeurs ou les familles en situation de précarité ?
ou par solidarité avec les petits merles dévorés par ces petits félins ?

La nouvelle la plus importante concerne les fonctionnaires de la ville.
Une intersyndicale manifeste contre l'intention de la mairie d'installer la géolocalisation sur les véhicules municipaux et une pointeuse destinée à contrôler l'arrivée et le départ des fonctionnaires.
Mais, si ils n'ont rien à se reprocher, que craignent-ils ?
Plusieurs fois, vers 8 heures, j'ai vu un camion-poubelle garé devant le bar-tabac de la rue de Mulhouse, est-ce que le café-calva entre dans le temps de travail ?
La pointeuse est toujours en service dans de nombreuses entreprises, elle sert à calculer le temps de travail, de quoi les agents territoriaux, payés par nos impôts, ont-ils peur ?

Demain, second tour des départementales, on étudiant le rapport de voix, on jugera si le "front républicain", tant appelé par le PS, permettra aux trois binômes soutenus par Xavier Bertrand de l'emporter haut la main.

La stratégie de Manuel Valls est étonnante, alors que le risque de vote sanction est très important.
Si toute opposition préfère nationaliser un scrutin local, dans le cas qui nous concerne, le rôle des responsables de la gauche devaient plutôt s'appuyer sur les réalisations des conseils départementaux.
Dimanche soir, Valls fera paradoxalement de la victoire finale de l'UMP une victoire personnelle en insistant sur le fait que ce sera en partie grâce à lui qu'un parti "républicain" arrive finalement en tête!

Sarkozy victorieux ne dérangera pas Valls, une attirance mutuelle les anime.
Dans un article sobrement intitulé "Quand Valls était fan de Sarkozy", l'hebdomadaire "Valeurs Actuelles" relate, jeudi 26 mars, une anecdote du temps où le premier ministre était encore maire d'Evry et Sarkozy ministre de l'Intérieur.
L'hebdomadaire raconte:Comme cela devait se faire dans la plus grande discrétion, le cabinet du ministre devait avoir recours à des stratagèmes pour que l’ancien conseiller de Lionel Jospin arrive de nuit et par une porte dérobée.
Il ajoute que Manuel Valls a continué d'entretenir des "liens privilégiés" avec Nicolas Sarkozy une fois ce dernier devenu président de la République. En atteste l'invitation de Manuel Valls à une garden-party du 14 juillet, où il fut reçu "en VIP dans les salons privés du chef de l'Etat au milieu d'une vingtaine de proches de celui-ci.
"Pour rappel, Nicolas Sarkozy avait proposé à Manuel Valls d'entrer au gouvernement de François Fillon en 2007 au titre de "l'ouverture".

Telle est la réalité de notre Manuel en colère qui s'affirme de gauche !

Repost 0
27 mars 2015 5 27 /03 /mars /2015 17:00


Ah ces fichues départementales qui empêche Valls de dormir, a-t-il eu raison de nationaliser des élections locales ? Dans Le Parisien, Martine Aubry "il n'y a pas de doutes, c'est le signe que la stratégie de nationalisation du scrutin choisie par Manuel Valls est un échec."

Manuel Valls ne travaille pas àgagner la bataille de l'emploi, il parcourt la France pour diaboliser le FN dont la progression ne doit qu'à sa politique, plus exactement à l'absence de politique.
Interrogé par des journalistes, il ressort un vieux discours, une lapalissade économique : "Nous savons parfaitement, et nous le savions, que tant que nous n'avons pas une croissance plus forte, autour de 1,5 %, il est difficile de créer de l'emploi.".
Alors que la croissance renaît dans toute l'Europe, pourquoi néglige-t-elle la France ?

Cependand, la nouvelle qui devrait occuper les neurones de Valls est la fichue courbe du chômage qui ne s'inverse pas, avec ces millions de Français fatigués, voire désespérés, qui font la queue à Pôle emploi, parmi eux nombreux seront ceux qui se tourneront vers le FN, et Valls n'y pourra rien.
12 800 nouvelles personnes, (catégorie A) ont rejoint la masse en février, au total, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en catégories A, B, C s'établit à 5 262 500 fin février (+ 30 400) par rapport à janvier) !

La trajectoire du chômage n'inquiétait ni les ministres ni Manuel Valls dont le seul ennemi désigné est le Front national.
Dans une déclaration télévisée, le Premier ministre, Manuel Valls a assuré les demandeurs d'emploi que le Gouvernement était évidemment totalement mobilisé contre le Front National et qu'il défendrait la République avec fermeté et avec «une main qui ne tremblera pas».
D'ailleurs en visitant les blogs socialistes pro-gouvernementaux, comme celui d'Emmanuel Mousset, vous constaterez qu'on y parle jamais chômage mais souvent que du FN dont le programme économique est jugé trop à gauche.

Toujours soucieux de saisir la moindre catastrophe pour occuper les médias, le Président Hollande a fait trois gestes forts :
- le premier en annonçant un deuil républicain en hommage aux chômeurs,
- le second en recevant la délégation des "frondeurs" pour leur déclarer que les jours de Valls sont comptés,
- enfin il a demandé à Valls d'intervenir pour demander à certaines entreprises de reporter leurs licenciements à l'après-départementales (selon Challenges).

Repost 0
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 15:54


Certes on en parle, mais beaucoup moins que l'hyperprésence médiatique d'Hollande sur le crash de l'airbus dans les Alpes, ce Monsieur saute sur toutes les cartes qui portent la mention "émotion", rendez-vous compte c'est lui qui a annoncé qu'il n'y avait aucun survivant !
Alors qu'on aurait apprécié de la retenue, de la pudeur, du respect pour la douleur des familles ayant perdu un ou plusieurs proches, Monsieur babille, accapare tous les micros disponibles, avec ses éternelles fautes de syntaxe

Un autre sujet a fait irruption dans l'actualité, on en parle, mais au second plan.

Le directeur d'une école primaire de Villefontaine (Isère), soupçonné de viols sur des élèves de sa classe de CP, a reconnu les faits en garde à vue, 9 plaintes correspondant à neuf élèves de la classe de cet enseignant ont été enregistrées.
Agé de 45 ans, ce père de famille a reconnu la détention d'images pornographiques et avoir imposé des fellations à plusieurs de ses élèves.
Ce quadragénaire avait été condamné en 2008 à six mois de prison avec sursis avec obligation de soins.

Après l'exposition de ces faits avoués, je pose 2 questions :
1) où est Mme Taubira puisque la justice est concernée (condamnation, suivi de soins) ?
2) Y a-t-il un pilote dans l'avion Education Nationale ? Avez-vous entendu Mme Vallaud-Belkacem

Mme Vallaud-Belkacem préfèr la campagne électorale, la théorie du genre, la laïcité, plutôt que de se pencher sur le drame vécue par des fillettes,leur traumatisme irréversible qui ne les quittera pas tout le long de leur vie.

PS : Quand on pense que ceux qui nous dirigent, à la tête à priori bien pleine, estiment avoir tout fait pour protéger la population contre le terrorisme ou l'acte suicidaire d'une personne entraînant la mort de 149 personnes, mettre un loquet à l'intérieur du cockpit depuis le 11 septembre, démontre qu'ils n'ont pas envisagé toutes les possibilités .
Si un des copilotes se trouvant aux commandes d'un avion décide de se suicider et désactive délibérément cette fonction pour empêcher l'autre copilote de regagner le cockpit, il n'y a donc aucun moyen de reprendre les commandes de l'avion.
Nous ne sommes pas en sécurité !

Repost 0
25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 18:38


Après l'attentat au siège de Charlie Hebdo, l'accident d'hélicoptère, l'attentat de Tunis, comme après le crash de l'avion de la Germanwings, la réaction de l'exécutif français ne s'est pas faite attendre. Un réflexe émotionnel typique d'une communication centrée sur le fait divers.
Hollande et Valls sortent de leur boîte dès qu'un évènement à caractère émotionnel surgit dans notre société.
Hollande sur le perron de l'Elysée, la cellule de crise au ministère de l'intérieur, Bernard Cazeneuve (sous le parapluie) avec Patricia Willaert, préfète des Alpes-de-Haute-Provence, en costume d'apparat, sur les lieux de l’accident à Seyne, c'est trop !

Ce n'est pas cela qui rattrapera la déroute des départementales, ou la poursuite de la dégradation de l'emploi quand on apprend que le chômage repart à la hausse.

J'aimerais que Valls et Hollande fassent preuve publiquement de leur compassion pour les 800 000 chômeurs que la politique (ou l'absence de politique) du président a créé en un peu plus de 2 ans.

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans Hollande Valls
commenter cet article
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 16:53


A l'occasion de ces départementales, nous avons entendu des phrases mémorables

Après la noyade démocratique du PS, avant d'allumer son havane, Valls a évoqué un "score honorable"
Il s'est moqué du bon peuple dont les regards étaient fixés sur TF1 ou France 2, en effet, avec ses 21,85% des exprimés, le Parti socialiste et ses alliés PRG et UG ne pèsent que 10,96% des inscrits !
C'est un waterloo, et encore une fois Grouchy n'est pas venu !

Puis nous avons eu droit au jugement sur la position adoptée par la majorité de l'UMP "ni front républicain, ni Front national" qui d'après Valls constituerait "une faute morale et politique".
Cette idée exprimée par Manuel Valls permet de rejeter sur la droite une part de la responsabilité liée à l'élection de candidats frontistes face à des candidats de gauche. Cela permet, dans une certaine mesure, d'exonérer le PS de ses propres responsabilités, et d'expliquer devant ses propres électeurs de gauche l'étendue à venir du désastre du prochain tour.
Manoeuvre bassement politicienne !

Alors que la France est en crise, Manuel Valls ne travaille pas pour sauver les Français, il parcourt le pays comme il l'a fait depuis 15 jours, revêtant les habits du 1er secrétaire du PS.
Hier soir, dans le 93, regrettant les divisions de la gauche qui ont conduit à l'élimination des candidats de gauche dans 256 cantons, Valls a donc appelé au rassemblement le plus large de la gauche.
Hollande et Valls sont des hypocrites, car tous deux partagent la déclaration de Guy Mollet "le Parti communiste n'est pas à gauche, il est à l'Est".
Hollande et Valls sont profondément anticommunistes, c'est pourquoi, conscients, Corinne Bécourt et Olivier Tournay ne peuvent appeler au stupide front républicain.
Et comme Valls exclut tout changement de ligne politique, le PCF et le PG n'ont aucun intérêt à suivre ce chemin, eux qui ont été méprisés et rejetés depuis presque 3 ans.
«Il faut poursuivre une politique qui va donner des résultats", c'est ce moquer du peuple qui vient de sanctionner cette politique !

Autre phrase ubuesque de la secrétaire d'État chargée de la Famille, Laurence Rossignol, dans les colonnes du Parisien mardi 24 mars : "Il faudrait que les écolos comprennent que ce n'est pas la droite qui va payer leurs Amap."
Quelle triste femme picarde à l'esprit étroit qui réduit l'engagement des candidats d'EELV aux associations pour le maintien d'une agriculture paysanne !!!

Enfin, une autre déclaration qui vaut son pesant de cacahuètes.
Alors que l'UMP a qualifié ses 3 candidats pour le second tour à Saint-Quentin, et que les 2 binômes socialistes ont été lamentablement jetés, Mme Berlemont a déclaré dans l'Aisne Nouvelle au sujet du score du FN, «40 %, ça devrait interpeller le maire, c’est aussi un mécontentement contre lui».
Non Mme Berlemont, ses candidats sont qualifiés, lui a été élu en 2014, c'est un avertissement pour Hollande et pour lui seul !
Avec une telle analyse, vous devriez consacrer votre temps à la broderie et abandonner la politique après 2 échecs !

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans Valls Rossignol Berlemont
commenter cet article
23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 16:41


Qu'on soit militant ou indépendant l'analyse des résultats du 1er tour des départementales est différente, le verre à moitié vide ou à moitié plein.

• Le FN, qui est en tête dans 43 départements, recueille plus de 25% des suffrages exprimés, pour tous un score historique pour des cantonales puisqu'en 2011 son score s'établissait à 15%, une progression de 10 points, progression indiscutable pour un parti puisque les membres du binôme portaient la même étiquette, mais pour certains mauvais esprits ce résultat est "moins bien que prévu" Prévu se réfère aux sondages, dont la valeur n'est pas celle d'un vote.
Confortant sa progression après les municipales et les européennes (enparticulier à Saint-Quentin), sans aucun doute, le FN est le grand et le seul vainqueur de ce 1er tour
en Picardie, le FN est le premier parti dans la Somme, l'Aisne et l'Oise, à Saint-Quentin, le PS ne peut que faire un petit tour, et puis s'en va !
Si, à Saint-Quentin, Lançon est resté digne après la défaite, appelant simplement au tigre de papier du front républicain, si Tournay se refuse de donner des consignes de vote, attitude plus digne, Mme Berlemont a fait preuve de son insuffisance en attribuant la qualification du FN à un désaveu de la politique menée par le maire de Saint-Quentin !!!
Pourquoi pas au réchauffement climatique ?
Il est temps que cette dame arrête la politique, elle n'est pas faite pour ça !

Si le score du FN ne peut être discuté pour le motif exprimé ci-dessus, pour les autres partis le calcul du score est plus difficile avec des binômes constititués de 2 candidats appartenant à des partis différents, à quel parti attribuer les votes ?
Et sivous faites une visite au site du Ministère de l'intérieur vous comprendrez que Cazeneuve ne nous a pas facilité la tâche en multipliant les étiquettes.

Ainsi le ministère a attribué au binôme d'Europe-Ecologie-Les Verts 2,01%, alors que EELV est surtout parti avec le FDG et dans une moindre mesure avec le PS !
Dans les données fournies, le binôme du Parti Socialiste recueille 13,20% et le binôme Union de la Gauche 8,10%, ce qui correspond au score noté par les observateurs indépendants : un peu plus de 21% !
Le PS est la victime de cette élection inutile de chercher à le cacher, au cours de la Ve république, le score du PS a toujours tourné autour de 40% !
Un coup de balai !

Confronté à une défaite cuisante du PS qui va perdre des dizaines de départements, Manuel Valls a parlé "Des scores honorables" ! Défaite honorable quand, en 2011, le PS avait gagné 60 départements !

Sur RTL,Valls a adopté la stature du Commandeur : "Je regrette la position de Nicolas Sarkozy, c'est une faute morale et politique"
Mais pour qui se prend-il ?
Nous attendons de lui qu'il fasse son boulot de 1er ministre, réduire le chômage sans manipulation, améliorer le pouvoir d'achat, certainement pas de jouer le Don Quichotte en parcourant la France pour combattre les "moulins" qu'il a contribué à construire.

Le responsable de ce désastre porte un nom : François Hollande.
En ignorant et méprisant une partie de la gauche qui avait participé à son élection en 2012, il a condamné le PS à jouer les seconds rôles. Il sait que si rien ne se passe dans les deux ans, il est politiquement mort et le PS ne sera pas au second tour en 2017.
François Hollande a déjà renoué avec les frondeurs, il a consulté Martine Aubry et Cécile Duflot. De l'avis de ceux qui ont assisté à tous ces entretiens, les relations se sont bien passées mais n'ont débouché sur aucune proposition.

Est-il trop tard ? L'avenir nous le dira, mais il doit faire des concessions, Valls, Macron.... on verra.

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans PS FN Hollande Valls
commenter cet article
22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 16:16


Hier c'était le summum de la marée du siècle avec un coefficient de 119 sur une échelle allant jusqu'à 120, marée du siècle car il faudra attendre plusieurs dizaines d'années pour qu'un tel alignement des planètes soit à l'origine d'un tel phénomène. Hélas la marée du siècle a provoqué la mort de 2 inconscients.

Par contre, dans mon bureau de vote (Remicourt), rien à voir avec la marée du siècle, vers 14H30, le bureau était vide, 278 électeurs avaient effectué leur devoir sur plus de 1000 inscrits !
Les résultats ce soir sur FR3 Picardie.

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans grande marée Hollande
commenter cet article
21 mars 2015 6 21 /03 /mars /2015 21:07


François Hollande a usé pas mal de ministre de l'écologie : Nicole Bricq, Delphine Batho, Philippe Martin et Ségolène Royal qui ne va pas tarder à quitter son poste. Pas mal en 3 ans !
Pour lui, l'écologie est un gadget.

Mais certains écolos de pacotille dorment sur son paillasson avec l'envie de bénéficier un maroquin, la défense de l'environnement ils s'en moquent, le maroquin avant tout : si Emmanuelle Cosse est courtisée, d'autres sont tout prêts à signer l'abandon de leurs valeurs comme le sénateur Jean-Vincent Placé, le député François de Rugy et la députée de la Somme Barbara Pompili.
Le nucléaire, le barrage de Sivens, Notre-Dame-des-Landes, les "Center Park", l'éolien, les fermes-usines de Picardie (1 000 vaches, les 3 000 cochons),.... ces projets ont moins de prix qu'un maroquin, les honneurs, la voiture de fonction.

Pour les départementales, le parti écologiste a finalisé ses choix, des choix qui ont été faits localement et non nationalement, le parti laissant aux responsables régionaux et aux départementaux le soin d'élaborer leur stratégie. Et, dans la majorité des cas, les écologistes se présenteront soit seuls, soit alliés au Front de Gauche, beaucoup moins souvent avec le PS, ancien partenaire électoral pour 2012 et au-delà. D'après Le Monde, EELV présentera 950 candidats dans les 2054 cantons appelés à renouveler leurs représentants. Un peu moins de la moitié de ces candidats, 45%, partira main dans la main avec le Front de Gauche ou à tout le moins l'une de ses composantes (Parti communiste, Parti de Gauche et Ensemble). Soit environ 427 accords. Ce qui représente la part la plus importante des choix du parti écologiste, preuve supplémentaire d'un certain rapprochement avec la formation emmenée par Jean-Luc Mélenchon lors de la présidentielle 2012.
Le PS, lui, ne sera allié avec les écologistes que dans 171 cas, soit 18% des candidatures d'EELV. Enfin, les Verts iront seuls dans 33% des cas (313 candidatures).
L'aillance rose-vert a vécu !

A titre d'exemple, un sujet qui ne semble pas intéresser nos écolos saint-quentinois, s'il en reste encore un seul qui porte l'étiquette EELV. Il semble que l'éolien industriel, qui est en train de dévaster les campagnes françaises, causant des ravages sanitaires dans sa population, n'ait pas voix au chapitre auprès de nos gouvernants.

"C'est avec beaucoup d'intérêt et d'espoir que nous avons suivi dans la presse votre «Comité interministériel aux ruralités», qui est venu vendredi dernier au contact de la population rurale à Laon, en Picardie. Son but était de «redonner confiance aux territoires ruraux». Hélas, nous avons été très vite déçus. Il semble que l’éolien industriel, qui est en train de dévaster les campagnes françaises, causant des ravages sanitaires dans sa population, n’ait pas voix au chapitre de vos «ruralités».
Tel était le début d'un courrier adressé à Valls par des "ruraux" inquiets de la prolifération des éoliennes sans garantie pour les populations.

"On nous dénie le droit à la parole. Une cinquantaine de riverains d'éoliennes, qui s'étaient déplacés à Laon pour présenter leurs doléances, se sont vus encerclés par des forces de l'ordre chargées de les empêcher de s’exprimer."

Les griefs : à proximité des éoliennes "les maisons se sont trouvées dévaluées ou sont devenues pratiquement invendables.", "un gouvernement qui est prêt à sacrifier la population rurale pour satisfaire les intérêts financiers de quelques-uns : promoteurs éoliens, propriétaires terriens accueillant leurs machines, et beaucoup d’élus (prises illégales d’intérêts", "Construire des éoliennes à 500 m des habitations, quand les infrasons émis par ces machines géantes peuvent rendre les gens malades jusqu'à 10 km, est-ce la façon du gouvernement de «construire des liens forts» entre les espaces ruraux et leurs habitants ?"

En conclusion de lalettre (qui ira dans la poubelle de Valls) : "Nous vous demandons de bien vouloir prendre les dispositions nécessaires pour que les riverains des centrales éoliennes soient davantage protégés des infrasons. Une distance tampon de 10 fois la hauteur totale (tour + pale) est un minimum à faire appliquer d'’urgence, comme c'est la norme en Bavière. Pour les installations existantes qui ne sont pas conformes à cette distance de sécurité sanitaire, nous demandons l’arrêt des machines de 22 h à 7 h du matin, pour permettre un sommeil réparateur aux riverains et leur rendre le droit à la santé."

Mais comme l'écologie ou le droit à la santé est le dernier souci de Valls qui est à l'abri de ces machines, une seule solution : le renvoyer, lui et les socialistes, à la case placard.

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans Ecologie Valls
commenter cet article

Articles Récents