Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

3 août 2013 6 03 /08 /août /2013 18:53

La trève estivale se poursuit, FR3 Picardie, l'Aisne Nouvelle, la plupart des blogs a pris des vacances, j'en fais autant n'yant pas l'addiction au billet quotidien comme certains malades.

Cela ne m'empêche pas de sourire ou de hurler.

Dans une tribune publiée jeudi dans l'Aisne Nouvelle J'ai lu que François Hollande avait l'emploi comme priorité, d'après les signataires socialistes, dont les propos n'engagent qu'eux-mêmes,"La France s'est lancée de toutes ses forces dans la bataille  de l'emploi", avec des outils efficaces : "emplois d'avenir, contrats de génération, emplois francs".
Dans la campagne électorale de 2012, le PS a mis le curseur sur le taux de chômage élevé du saint-quentinois, aujourd'ui le PS a toutes les cartes dans son jeu, président, gouvernement, conseil régional et conseil général, on verra le résultat concret l'année prochaine.

Hélas pour eux, le gouvernement s'appuie sur les emplois aidés financés par l'Etat, emplois d'avenir, emplois francs, or, depuis des décennies ça n'a jamais réglé le problème du chômage, un emploi est créé par une entreprise ou par un artisan, l'emploi industriel est créé si la demande se fait sentir.

Si la priorité d'Hollande est l'emploi, c'est surtout celui de ses amis, au cours de la 5ième république jamais un gouvernement n'a compté autant de ministres.La plupart peut partir définitivement en vacances tellement ils ont été transparents.

Autre observation, Hollande est allé en Dordogne et dans le Gers, pendand et après sa visite ces 2 départements ont subi de terribles orages, quand il se déplace il pleut, le sahel a besoin de lui !

Le second problème qui me fait hurler est la sanction du conseil d'Etat sur le moratoire appliqué au maÏs OGM Mon 810, d'après lui aucune étude européenne ne démontre sa nocivité, ce qui est faut comme le ddémontrent de nombreux rapports vraiment indépendants des industriels agro-alimentaires.

Pourquoi, au nom de l'Europe, le conseil d'état autorise la culture du maïs Mon810 en France alors que son interdiction de culture est maintenue en Allemagne ?

Pour les écolos, lire le rapport publié par un institut agronomique sud-coréen, qui relate que le nombre de cas de contamination de l'environnement par des cultures génétiquement modifiées interdites grimpe en flèche. Les écosystèmes locaux sont menacés.
"Contamination OGM en Corée du Sud"
http://www.infogm.org/spip.php?article5479

site que les conseillers d'état devraient lire !

EELV et le FN dénoncent cette décision.
Hollande confirme le moratoire, on verra, il est si sensible aux lobbies.

Troisième sujet urticant : l'augmentation du prix de l'électricité.

Depuis le 1er août, l'électricité a augmenté de 5%, 5 fois l'indice de l'inflation !

Le gouvernement se retranche derrière l'avis de la Commission de Régulation de l'energie (CRE), une institution indépendante dit-on.
Faux,
son président est nommé par décret par l'elysée, les commissaires  étant nommés par l'assemblée et le sénat, tous deux socialistes il me semble.
5% cette année, 5% l'an prochain, et, paraît-il, ce n'est pas fini !

En 2012, EDF a fait des bénéfices appréciables, 2 milliards d'euros ont été versés aux actionnaires dont le principal est l'Etat !
On se moque de nous ! Le prix de l'énergie devient insupportable, où est passée la promesse du candidat qui voulait instaurer un tarif dégressif ?

Quand on constate que la politique d'Hollande ne diffère pas de celle de l'autre que le peuple de gauche a chassé, fermeture de classe, fermeture de services d'urgence dans les hôpitaux de proximité,maintien de la T2A pour le financement de l'hôpital public,..... etc,
on se demande où est passé le PS humaniste, solidaire, proche du peuple et redistributif, et pourquoi les adeptes de la hollandie n'adhèrent pas à l'UMP modérée.
 La trève estivale se poursuit, FR3 Picardie, l'Aisne Nouvelle, la plupart des blogs a pris des vacances, j'en fais autant n'yant pas l'addiction au billet quotidien comme certains malades.

Cela ne m'empêche pas de sourire ou de hurler.

Dans une tribune publiée jeudi dans l'Aisne Nouvelle J'ai lu que François Hollande avait l'emploi comme priorité, d'après les signataires socialistes, dont les propos n'engagent qu'eux-mêmes,"La France s'est lancée de toutes ses forces dans la bataille  de l'emploi", avec des outils efficaces : "emplois d'avenir, contrats de génération, emplois francs".
Dans la campagne électorale de 2012, le PS a mis le curseur sur le taux de chômage élevé du saint-quentinois, aujourd'ui le PS a toutes les cartes dans son jeu, président, gouvernement, conseil régional et conseil général, on verra le résultat concret l'année prochaine.

Hélas pour eux, le gouvernement s'appuie sur les emplois aidés financés par l'Etat, emplois d'avenir, emplois francs, or, depuis des décennies ça n'a jamais réglé le problème du chômage, un emploi est créé par une entreprise ou par un artisan, l'emploi industriel est créé si la demande se fait sentir.

Si la priorité d'Hollande est l'emploi, c'est surtout celui de ses amis, au cours de la 5ième république jamais un gouvernement n'a compté autant de ministres.La plupart peut partir définitivement en vacances tellement ils ont été transparents.

Autre observation, Hollande est allé en Dordogne et dans le Gers, pendand et après sa visite ces 2 départements ont subi de terribles orages, quand il se déplace il pleut, le sahel a besoin de lui !

Le second problème qui me fait hurler est la sanction du conseil d'Etat sur le moratoire appliqué au maÏs OGM Mon 810, d'après lui aucune étude européenne ne démontre sa nocivité, ce qui est faut comme le ddémontrent de nombreux rapports vraiment indépendants des industriels agro-alimentaires.

Pourquoi, au nom de l'Europe, le conseil d'état autorise la culture du maïs Mon810 en France alors que son interdiction de culture est maintenue en Allemagne ?

Pour les écolos, lire le rapport publié par un institut agronomique sud-coréen, qui relate que le nombre de cas de contamination de l'environnement par des cultures génétiquement modifiées interdites grimpe en flèche. Les écosystèmes locaux sont menacés.
"Contamination OGM en Corée du Sud"
http://www.infogm.org/spip.php?article5479

site que les conseillers d'état devraient lire !

EELV et le FN dénoncent cette décision.
Hollande confirme le moratoire, on verra, il est si sensible aux lobbies.

Troisième sujet urticant : l'augmentation du prix de l'électricité.

Depuis le 1er août, l'électricité a augmenté de 5%, 5 fois l'indice de l'inflation !

Le gouvernement se retranche derrière l'avis de la Commission de Régulation de l'energie (CRE), une institution indépendante dit-on.
Faux,
son président est nommé par décret par l'elysée, les commissaires  étant nommés par l'assemblée et le sénat, tous deux socialistes il me semble.
5% cette année, 5% l'an prochain, et, paraît-il, ce n'est pas fini !

En 2012, EDF a fait des bénéfices appréciables, 2 milliards d'euros ont été versés aux actionnaires dont le principal est l'Etat !
On se moque de nous ! Le prix de l'énergie devient insupportable, où est passée la promesse du candidat qui voulait instaurer un tarif dégressif ?

Quand on constate que la politique d'Hollande ne diffère pas de celle de l'autre que le peuple de gauche a chassé, fermeture de classe, fermeture de services d'urgence dans les hôpitaux de proximité,maintien de la T2A pour le financement de l'hôpital public,..... etc,
on se demande où est passé le PS humaniste, solidaire, proche du peuple et redistributif, et pourquoi les adeptes de la hollandie n'adhèrent pas à l'UMP modérée.

Repost 0
Published by JC Le Garrec
commenter cet article
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 17:32

Qu'estce qu'un écologiste ?

* c'est un militant de terrain qui agit dans sa commune comme à Vendeuil ou dans la Somme contre la "ferme des 500 vaches" près d'Abeville, ou encore contre l'Ayraultport de Notre-Dame-des-Landes, ou qui milite dans une grande association comme Greenpeace, France-nature-environnement,....

* c'est aussi une femme ou un homme politique élu(e) qui se bat pour défendre la santé du citoyen contre les multinationales agro-alimentaires, qui est soucieux de préserver l'environnement dans sa diversité afin de le léguer tel qu'il est aux générations futures. C'est aussi un élu qui doit avaler les nombreuses couleuvres offertes par ses alliés socialistes.
Jusqu'à quand ?

Jean-Marc Ayrault et François Hollande ne considèrent l'écologie que comme unsimple gadget, ce n'est pas leur truc, ils préfèrent plier face au lobbying des multinationales, nous en avons eu encore la preuve cette semaine.

Explication :
A l'automne dernier, le Sénat avait lancé un débat sur la dangerosité supposée de l'huile de palme destinée à l'alimentation humaine et accusée de favoriser l'obésité et la déforestation.
Un amendement (PS) du Sénat proposait de surtaxer cette huile, une taxe baptisée "taxe Nutella", du nom de la populaire pâte à tartiner au chocolat qui en contient. L'initiative avait été reprise à l'Assemblée nationale par les écologistes, qui voulaient augmenter de 300% la taxe sur cette huile, mais elle a finalement été rejetée.

Lundi, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a rassuré la Malaisie sur le dossier sensible de l'huile de palme, ce pays étant le deuxième producteur mondial, rappelant que la "taxe Nutella" n'avait pas été adoptée ni soutenue par son gouvernement (pas écolo pour 2 sous !).

Peu coûteuse, l'huile de palme est extraite par pression à chaud de la pulpe des fruits du palmier à huile. Elle représente 25% des huiles consommées à travers le monde, ce qui en fait l'huile la plus consommée !

Elle intervient dans la composition de 80% des produits alimentaires à travers le monde sous le nom "d'huile végétale", ce qui fait moins peur au consommateur : chips, croutons, soupes en sachet, le fameux Nutella et autres pâtes à tartiner, biscuits, mayonnaise, céréales, chocolat, sardines en boîtes… elle est partout pour le bonheur des industriels avides de profits !

Elle est aussi présente dans environ 20% des produits de beauté, principalement les savons solides et les crèmes hydratantes, mais aussi dans certains biocarburants.

1) JM Ayrault ignore que l'huile de palme est dangereuse pour la santé des citoyens dont il a la charge.
Avec 50% d'acides gras saturés (contre 15% pour l'huile d'olive), elle augmente les risques de maladies cardiovasculaires (crises cardiaques, artères bouchées), elle favorise l'obésité et augmente le taux de mauvais cholestérol…
 Pire, l'huile naturelle de palme, déjà nocive en soi, est le plus souvent hydrogénée (pour la stabiliser dans le temps), ce qui renforce sa nocivité.

2) JM Ayrault ignore que l'huile de palme est dangereuse pour l'environnement
Massivement utilisée par l'industrie agro-alimentaire, des centaines de milliers d'hectares de forêt tropicale disparaissent dans les principales régions productrices (Indonésie, Malaisie, Bornéo et Sumatra) au profit de la culture de palmiers à huiles.
90% des forêts des principaux pays producteurs sont décimées au profit de la culture de palmier, augmentation des rejets de gaz à effets de serre, destruction de l'habitat de nombreuses espèces d'animaux, pollution.
 La forêt indonésienne continue de brûler pour faire place à des cultures d'huile de palme. A cause de ces feux de forêt volontairement provoqués, l'Indonésie est devenue le 3e producteur de CO2 de la planète !

3) JM Ayrault ignore que l'huile de palme a des conséquences sociales graves
Les petits producteurs chargés de la récolte des fruits du palmier à huile sont exploités et vivent dans une misère extrême. Ils travaillent de surcroit dans des conditions pénibles, voire périlleuses.

 L'industrie agro-alimentaire Européenne, qui ne cultive pas mais se contente d'importer, est très friande d'huile de palme et la demande est énorme, en effet les autres huiles alternatives (Soja, Colza, Tournesol, Olive,...) sont beaucoup plus chères.

Devant les réticences des consommateurs, on trouve de plus en plus de produits étiquetés "sans huile de palme", suivez cette offre, votre santé en dépend, n'en déplaise à JM Ayrault.

Sources / Pour en savoir plus
- L'excellent blog Vivre sans huile de palme
http://vivresanshuiledepalme.blogspot.fr/
- Le journal d'un terrien
http://sboisse.free.fr/planete/environnement/huile-de-palme-danger.php
- Le reportage de France Inter "Palme Bitch : les dangers de l'huile de palme"
http://www.franceinter.fr/emission-service-public-palme-bitch-les-dangers-de-l-huile-de-palme
- Le reportage de France 5 "Palme, une huile qui fait tâche"
http://www.france5.fr/videos/83069006

 

 

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans Santé
commenter cet article
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 18:18

103, 403, 30 000 lles chiffres de la semaine.

103 millions d'euros de bijoux volés à Cannes sans violence par un seul homme, grâce à un scénario visiblement bien préparé par son principal et unique acteur !!

Exposé dans un palace de Cannes, ce butin record est une offense pour la France qui se lève tôt pour 1 200 euros par mois ou celle qui ne se lève plus lassée de chercher le travail qui n'existe plus dans la Hollandie.
Quand on pense que le gouvernement s'apprête à donner 20 euros de plus aux fonctionnaires de la catégorie C !

En volant la finance décomplexée, cet "artiste" qui n'a ni blessé ni tué personne risque 10 ans de prison alors que le chauffard ivre qui décime une famille aura de la prison avec sursis.

403 millions d'euros, environ 4 siècles de SMIC, est la somme que le contribuable français a généreusement offert au "brigand" Tapis pour le dédommager du préjudice qu'il aurait subi dans l'affaire du Crédit Lyonnais.

Après la saisie conservatoire de quelques uns de ses biens (excepté ce qu'il a placé dans les paradis fiscaux), dans des nombreuses tribunes que les médias lui ont offertes, pour faire pleurer dans les chaumières, l'homme d'affaires (dans tous les sens du mot) a déclaré : "je ne peux pas faire un chèque de 10 euros".
Non seulement c'est faux pour cet archimillionaire, mais par contre parmi les salariés qu'il a vidé au cours de sa vie de repreneur d'usines en difficulté nombreux sont ceux qui n'avaient pas plus de 10 euros après le 15 du mois, et ceux-là il n'en avait rien à foutre.

Grâce à Médiapart et au Monde, la vérité se fait jour dans l'univers de celui qui a été ministre de Mitterrand.

30 000 euros pour quelques minutes à la tribune.
C'est la rémunération qu'aurait touchée Jean-François Copé, président de l'UMP et député donc payé par nos impôts, à l'occasion de sa participation au "Forum Forbes Afrique 2013", organisé au Congo.

Par la voix de Bruno Le Roux, chef de file des députés socialistes, le PS a jugé "choquant" ce mélange des genres.

En condamnant cette pratique, le PS fait preuve d'hypocrisie, quand on sait que le projet de loi sur la transparence, vidée de sa substance, ne comportera finalement pas d'interdiction de cumul d'un mandat parlementaire avec une activité professionnelle (c'était le souhait des écologistes).

Enfin 47% de "nanards".
Selon 47% des Français, Manuel Valls ferait un bon Premier ministre, d'après un sondage réalisé par l’Ifop et publié par le Journal du Dimanche.

C'est inquiétant quand on constate les piètres résultats du 1er flic de France, celui que Sarkozy désirait pour symboliser sa politique d'ouverture.

Certes Valls est omniprésent dans les médias, les français ne voient que lui, il parle, parle encore, affirme, mais, comme en amour, il n'y a que les preuves qui comptent, dans ce cas des résultats.

Mais Valls n'est qu'une illufion socialiste, socialiste si certains estiment à tort qu'il porte les valeurs de Jaurès ou de Blum.
Valls ignore le message de Jaurès, le socialiste qui allait toujours à la rencontre du peuple qui souffrait, il a choisi Clémenceau, l'homme qui écrasait les salariés en lutte comme en 1906.

Comme Hortefeux ou Guéant, Valls s'abritent derrière cette notion creuse "d'ordre républicain", qui n'est pas de l'ordre et n'a de républicain que le nom. Il s'agit simplement de donner aux électeurs l'impression que l'on agit, alors que les émeutiers peuvent allègrement casser et piller devant les policiers comme à Trappes.
 Le présomptueux Valls est bavard pour assurer son avenir politique, mais quels sont ses résultats ?
explosion des cambriolages, augmentation des vols-à-la-tire, détroussage des touristes sur les aires d'autoroute ou à la plage, actes violents des jeunes de banlieue (Brétigny, Trappes,...), expulsion de "gens du voyage" en quête de lieux de stationnements prévus par la loi Besson non appliquée,.... voilà le bilan de Valls, le socialiste qui aurait sa place à la droite de la droite.

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans Parti Socialiste
commenter cet article
26 juillet 2013 5 26 /07 /juillet /2013 17:15

 Contribuable outragé ! contribuable brisé ! contribuable martyrisé ! Mais contribuable libéré !

Enfin libres, les salariés et retraités imposables peuvent se réjouir, aujourd'ui, 26 juillet, 207ième jour de l'année, ils travaillent ou reçoivent leur pension pour leurs propres besoins, pendand 206 jours ils ont tout donné à l'Etat.

206 jours travaillés pour l'Etat, soit 7 mois, est le chiffre calculé par l'Institut économique Molinari (IEM) pour que le salarié retrouve enfin en toute liberté son pouvoir d'achat, ce qui place le Français à l'avant-dernière place des pays de l'UE, la dernière place étant occupée par les Belges qui doivent attendre le 8 août pour être libérés fiscalement.

Dans ce calcul, sont pris en compte les charges de sécurité sociale, l'impôt sur le revenu et la TVA, mais si on y ajoutait l'impôt sur les mutations foncières, celui sur les grandes fortunes et celui sur les successions et les taxes diverses (produits pétroliers, nouvelles taxes Hollande,...) la date de "libération fiscale" serait encore plus tardive.

Certes l'impôt est nécessaire pour financer les services publics, éducation, hôpital, police,... mais, en France, la pression fiscale s’élève à 56,61% pour le salarié moyen contre 45,06 % en moyenne dans le reste de l’Union européenne !
56,61% et pour quel résultat ?

L'édition 2014 devrait encore être plus austère pour le salarié moyen français. Son pouvoir d'achat sera réduit par les augmentations de TVA prévues (20% au lieu de 19,6% et 10% au lieu de 7%), mais aussi les augmentations de charges sociales liées aux retraites par répartition. On dit que trop d'impôt tue l'impôt, ce qui semble se vérifier car le travail au noir se développe et pour le tabac le marché parallèle et les achats transfrontaliers explosent.

L'augmentation continuelle du chômage n'arrangera pas la situation. Malgré les emplois aidés, les radiations des listes, les inscriptions à pôle-emploi abandonnées par certains chômeurs, 15 000 chômeurs de plus sont comptabilisés en juin (+ 0,5%), 500 nouveaux chômeurs par jour, et la Picardie ne brille pas avec +1,4%, l'Aisne encore moins +1,7%, si Sapin est le ministre du chômage, Gewert et Daudigny sont ses disciples !

Comment éviter l'augmentation continuelles et inefficace de la pression fiscale si chère aux socialistes ?

Après l'intervention "guimauve" d'Hollande du 14 juillet, se basant sur les réformes qui ont marché dans certains pays de l'UE, Jacques Attali a botté en touche en proposant de véritables et courageuses réformes qui réduiraient la dépense publique, courageuses donc obligatoirement repoussées par le "mou" Hollande :
- réduction du nombre des ministères de plein exercice (à 10),
- réduction du nombre des régions (16),
- réduction du nombre de députés (300) et sénateurs (200),
- réduction des budgets des ministères (de 10 % en 3 ans),
- réduction du nombre de fonctionnaires (de 200.000),
- réduction de l’indemnisation du chômage,
- suppression du département,
- fusion des caisses régionales de Sécurité Sociale,
- instauration d'un taux d’impôt forfaitaire sur les revenus du capital,...

ET, à moins que je me trompe, Jacques Attali est un social-démocrate !

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans François Hollande
commenter cet article
24 juillet 2013 3 24 /07 /juillet /2013 22:25

Une tribune chasse l'autre.

Samedi, dans l'Aisne Nouvelle, Freddy Grzeziczak avait publié une tribune dénonçant la suppression de la bourse départementale attribuée aux bacheliers d'origine modeste, une aide appréciable qui s'ajoutait aux bourses nationales et qui offrait des conditions meilleures à des bacheliers méritants d'origine modeste pour suivre des études universitaires et accroître leurs chances d'entrer dans le marché du travail.

Devant le trouble causé par cette décision, aussi bien dans le peuple de gauche attaché aux valeurs de progrès social et de solidarité que dans le milieu étudiant, les 3 "mousquetaires" de la fédé socialiste axonaise, des "hollandais" pur jus, dont le trublion Mousset, se sont senti obligé de répondre dans une tribune dans le même journal.

D'après eux, Emmanuel Zemmour, président de l'UNef, premier syndicat étudiant, a salué la réforme des bourses instaurée par JM Ayrault.
Quelle bonne nouvelle, toutes les bourses vont augmenter de 1%, rendez-vous compte plus que l'inflation, cet indice des prix obsolète dénoncé par le PS dans l'opposition et accepté aujourd'ui parce qu'une faible inflation arrange le pouvoir (SMIC, salaires, pensions, Livret A,...). Par contre l'électricité va augmenter de 3%, la SNCF fixera ses prix à la rentrée comme le CROUS pour les repas,....

Cette tribune partiale ne parle pas de la colère d'Emmanuel Zemour et de l'UNEF qui a fait paraître comme chaque année la liste des universités «hors la loi», en relevant deux types de pratiques illégales :
- «la mise en place de frais d’inscriptions illégaux»
- et «l’instauration de barrières sélectives pour tenter de réduire le nombre d’étudiants», 27 établissements pratiquent la sélection après le bac et limitent donc le nombre de places disponibles dans leurs licences via un processus de sélection.

Voilà ce qu'on appelle l'égalité des chances, une valeur de gauche !

Autre valeur de gauche, l'amnésie, appliquée par Cahuzac, pauvre homme atteint par une dégénérescence neuronale à son âge !

Hollande savait-il, telle est la question. Comme Edwy Plénel, directeur de Médiapart qui a lancé l'affaire le 16 décembre, est un proche d'Hollande, la réponse est oui sans aucun doute.

On est en présence d'une affaire d'état !

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans Parti Socialiste
commenter cet article
22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 17:02

Qu'est-ce qu'un véritable homme de gauche ?

Je ne suis pas le seul à m'être posé cette question.

Je rappelle quelques valeurs dites de gauche habituellement invoquées par ses tenants, :
- Justice sociale
- progès social
- juste répartition des richesses.
- humanisme
- partage
- solidarité
- entre-aide

Quand je dresse cette liste de quelques valeurs revendiquées par la gauche, je me rends compte que le général De Gaulle était plus à gauche que ne l'est "l'homme du changement maintenant" à l'Elysée depuis 14 mois, l'homme de tous les renoncements satisfait de son costule de "petit télégraphiste" d’Angela Merkel. Et de la commission de Bruxelles.

De la même façon, à Saint-Quentin et dans l'Aisne, Pierre André et Xavier Bertrand portent mieux les valeurs que j'ai citées plus haut que les adeptes du "hollandisme décomplexé" comme Daudigny, Garand ou Mousset.

Freddy Grzeziczak est un véritable homme de gauche, sa tribune dans l'Aisne Nouvelle de samedi 20 juillet le démontre.

Dans cette tribune, il dénonce le vote de la majorité "soi-disant de gauche" du conseil général axonais qui prive les étudiants modestes d'une bourse universitaire, aide précieuse qui permet à des jeunes d'origine modeste de poursuivre leurs études.
Ayant un enfant étudiant à amiens, je sais ce que ça coûte, je partage l'estimation que Freddy a donnée, plus de 7 000 euros (mon fils ne bébéficie que de l'aide transport du Conseil Régional).

Les soutiens inconditionnels du hollandisme invoque l'argument que le CG n'a pas vocation à soutenir les étudiants, jusqu'alors il le faisait et c'était parfait, une démarche qui allait dans le sens du progrès social, de l'égalité des chances, des valeur de gauche.

Vien que l'Aisne se caractérise par un nombre important de jeunes issus de milieux modestes, je ne pense pas que cette aide représentait une somme importante dans le budget du CG, pourquoi ne pas avoir choisi de réduire les frais de fonctionnement, voiture de fonction, diners, voyages, conseillers (inutiles).....

Ce choix contestable et contesté a pour origine le sommet de l'Etat qui renonce à ses obligations en diminuant les subventions légales, mais le choix qu'a fait le CG l'éloigne des valeurs de solidarité propres à la gauche.

A l'Elysée, à Laon, la gauche tourne le dos aux valeurs de gauche.

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans La Gauche
commenter cet article
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 17:10

Après la pause estivale, deux sujets doivent attirer l'attention des salariés mais aussi celle des retraités à qui le gouvernement souhaite réduire leurs droits : la politique d'austérité et les retraites.

1) A quoi sert la politique d'austérité menée par le gouvernement ?

La France est devenue numéro 1 en Europe pour les prélévements obligatoires, augmentation des impôts et de la TVA, taxes nouvelles, blocage des salaires, pouvoir d'achat en berne, consommation en baisse et rentrées fiscales en chute libre.

François Hollande l’a rappelé : il faut « tenir la dépense publique ». Autrement dit, poursuivre la politique d’austérité. Une méthode absolument contre-productive.
En effet, selon l'INSEE, à la fin du premier trimestre 2013, la dette publique de la France a encore augmenté pour atteindre 91,7 % du PIB. Elle s’élevait à 85,9 % fin 2011 et à 90,2 % fin 2012.

Comment cela se fait-il ?
La conclusion est sans appel : la politique d'austérité (mot tabou pour Hollande mais pourtant bien réel) ne marche pas.

La signature du  traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG) empêche tout investissement public, nécessite la stagnation des salaires et des prestations sociales, mais agrave le chômage et réduit les rentrées fiscales.

Tout le monde tire la sonnette d'alarme, syndicats, économistes,... mais personne ne semble l’entendre au gouvernement, muré dans une politique d’austérité de plus en plus prononcée, de plus en plus voyante et de plus en plus vaine.

Le résultat est bien connu : le chômage réel (hors stages-parking, emplois provisoires aidés, radiations des listes) fera un bon en avant, la récession perdurera, les recettes fiscales et sociales diminueront, le déficit public et la dette publique augmenteront.
Et la sanction sera électorale !

2) Retraites, rendez-vous le 10 septembre.
En mais et juin 2012, entre 65% et 70% des salariés ont choisi un gouvernement de gauche, sans eux Sarkozy serait encore à l'Elysée, pas un seul instant ils n'ont pensé qu'Hollande mènerait la même politique.

En déposant leur bulletin dans l'urne, les salariés gardaient en mémoire les millions de manifestants de 2010 qui voulaient défendre leur retraite, les 8 syndicats, les militants socialistes et jeunes socialistes en tête des cortèges, tous soutenus par 75% de l'opinion.
Sarkozy est resté "droit dans ses bottes", il l'a payé électoralement en 2012 !

De 1993 à 2010, de Balladur à Woerth, les réformes menées par la droite ont conduit à baisser le montant des retraites de 30% alors que la France n'a jamais été aussi riche !

Le monde du travail n'a pas élu Hollande pour qu'il allonge les annuités et retarde les départs en retraite, pour qu'il désindexe les retraites des prix, en employant les mêmes arguments mensongers que ceux utilisés par la droite : les «déficits», la «démographie» ou «l’allongement de l'espérance de vie».
C'est entrer dans le jeu du MEDEF qui n'a qu'un objectif : la baisse du niveau des pensions.

Ni les médias, ni le gouvernement n'expliquent que les caisses de retraite et la sécurité sociale ne représentent que 10% de la dette, ces 10% ayant pour origine le chômage important et les exonérations de charges sociales. Chaque année, l'Etat verse 100 milliards d'aides aux entreprises, est-ce bien raisonnable en période de crise ?

MEDEF, médias, gouvernement et militants non informés mettent en avant l'argument-bateau de l'augmentation de l'espérance de vie, personne n'évoque le concept le plus important à savoir "l'espérance de vie en bonne santé", or celle-ci  baisse, 64 ans en 2008 elle est actuellement de 62 ans, veut-on des retraités grabataires, des retraités qui ne profiteront pas de leur pension bien méritée ?

Le 10 septembre,la CGT, FO, FSU, Solidaires, et des associations organisent une manifestation unitaire qui n'est pas dirigée contre le gouvernement, elle n'a qu'un objectif : défendre les retraites. Les militants CFDT y sont invités, pas un trimestre de plus, pas un euro de moins est un argument qui devrait rassembler tous les salariés et les militants de gauche.

Au sein du PS, il est désolant de constater que la motion 1 (Hollande) est favorable à une réforme qui repousserait l'âge de départ à la retraite à taux plein en augmentant les annuités de cotisation ce qui reviendrait à baisser les pensions de ceux qui, fatigués, ou malades décideraient de partir plus tôt. La baisse des pensions est une exigence du MEDEF et de la commission européenne.

Mobilisés en masse, les salariés peuvent gagner, c'est la qualité de leurs vieux jours qui est en jeu.

3) Aujourd'ui, JM Ayrault présente ses mesures de simplification administrative, comme d'habitude encore des mesurettes, la vraie simplification consisterait à supprimer les conseils généraux, créé sous la révolution, au 21ème siècle, le département n'a plus sa place dans le mille feuilles.

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans François Hollande
commenter cet article
16 juillet 2013 2 16 /07 /juillet /2013 22:28

En politique les contraintes budgétaires sont omniprésentes, sinon ce serait un jeu d'enfants, mais faire de la politique c'est faire des choix.

J'ai signalé l'article de l'Aisne nouvelle qui relatait que la majorité de "gauche" du Conseil Général de l'Aisne avait décidé de supprimer la bourse universitaire attribuée aux étudiants modestes.
C'est un choix antisocial qui pénalise des étudiants appartenant aux classes populaires, obtenir un diplôme est un "plus" pour éviter la spirale du chômage, pour Daudigny la jeunesse qui veut s'en sortir n'est pas une priorité.

Mon troisième fils est en fac, je sais ce que ça coûte. Compte tenu des revenus de mon foyer, il n'a droit qu'à 2 aides :
- allocation logement, avant Qu'Hollande ne réduise ce droit. Amiens se caractérise par un prix locatif parmi les plus élevé de France pour les villes moyennes (18 euros le m², 11 euros à Dijon)
- le rabais de 50% de l'abonnement SNCF offert par le Conseil Régional, ça revient quand même à 450 euros pour une année scolaire !

En pensant aux étudiants d'origine modeste, j'ai donc signé la pétition mise en place par un étudiant pour dénoncer la décision de l'équipe Daudigny. Le seul reproche que je ferai est que cette pétition est hébergée par un site qui en regroupe des milliers, il faut un certain temps pour la trouver.

Une lectrice de ce blog m'a invité à lire le billet qu'Emmanuel Mousset a consacré à ce sujet.

Une horreur !

Je n'hésite pas à l'écrire, Mousset est un âne qui déshonnore le parti socialiste où il n'a pas sa place,
où est sa place ?
même la droite humaniste n'aurait pas osé pénaliser les étudiants modestes !

70% des étudiants amiénois travaillent pour payer leurs études, la prostitution existe réellement en France des articles ont paru à ce sujet, mais lui avec son emploi protégé ne connaît ni la crise ni la précarité, et ne saît pas combien coûte un enfant en fac à 90 kms de Saint-Quentin.

Enfin, il n'a pas de convictions établies, pour lui, tout ce que décidait Sarkozy était inacceptable, si Hollande emboîte le pas du libéralisme cela devient du réalisme (traité Merkozy, rapport Galois, accord MEDEF).

Un seul exemple : la loi Sarkozy/Woerth sur l'allongement de la durée de cotisation pour bénéficier d'une retraite à taux plein devait être condamnée et il a participé à toutes les manif de 2010, Hollande va poursuivre et amplifier cette réforme, en septembre, vous ne le verrez pas manifester !

Il sortira l'argument usé de l'allongement de la durée de vie, évitera de parler de l'espérance de vie en bonne santé, stable pour les hommes vers 61 ans et en baisse d'un trimestre pour les femmes, et je ne parle pas des maçons, en chute libre.

Si faire de la politique c'est choisir, pour un homme de gauche le choix est simple : le progès social plutôt que la régression.

Si en 1984, lorsque Fabius a imposé une politique de rigueur, la France était pauvre, aujourd'ui elle est riche puisque les grosses fortunes ont vu leur patrimoine progresser de 25% en 2012 !
Imaginez, ou plutôt révez, en 2012 votre salaire a augmenté de 25%.....

Un homme de gauche s'attacherait à rétablir une juste répartition de la richesse produite, certainement pas à taxer et imposer les ménages.

Plutôt que de réduire son train de vie (diners, voiture de fonction, conseillers -inutiles) Daudigny a préféré pénaliser la jeunesse méritante, ne l'oubliez pas lors des prochaines élections, en 2015 je crois.

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans La Gauche
commenter cet article
15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 10:53

Hier, le miroir présentait 2 visages :
Côté face, le chef de l'état a été copieusement hué lors de sa montée des Champs, rien de surprenant quand il ne rassemble que 26% de satisfaits.

De l'autre côté, reniant encore une promesse de campagne, il nous a proposé d'assister à une comédie dans les jardins de l'Elysée, exercice théatral et guindé qu'Emile Coué n'aurait pas renié.

D'après Hollande, "la France avance", "il y a des signes de reprise", affirmations accompagnées de chiffres infinitésimaux qui ne parlent à personne, qui ne peuvent pas être vérifiés et qui contredisent les données de l'INSEE et la perte récente du triple A.
S'il y a une France qui avance, c'est celle des grosses fortunes qui ont vu gonfler leur coffre-fort de 25% en 2012 !

Je ne pense pas que sa conviction est partagée par les étudiants modestes qui se voient privés de la bourse au mérite lorsqu'ils ont obtenus la mention très bien au bac.
Sur le même sujet, l'Aisne Nouvelle nous a appris que la majorité socialiste du conseil général de l'Aisne avait voté la suppression des bourses étudiantes que le CG offrait aux bacheliers modestes méritants, aide qui leur permettait d'accéder aux études supérieures, un "plus" pour ne pas connaître le chômage.
En abandonnant les jeunes, Daudigny choisit les RMI dont la plupart ne cherche ni travail ni formation.
A ne pas oublier pour les prochaines élections !
Schiste
Après la stupide et inadmiffible déclaration de Montebourg favorable aux forages de gaz de schiste (d'après lui la fracturation hydraulique "publique" serait moins polluante que la fracturation hydraulique "privée" !), Hollande l'a publiquement désavoué :
"il n'y aura pas d'exploitation de gaz de schiste tant que je serai président".

Nicole Bricq a perdu son maroquin, Delphine Batho a été brutalement limogée, 2 femmes opposées à l'exploitation du gaz de schiste, Montebourg (ou Montebourdes) est toujours ministre !
Deux poids, deux mesures !

Sur ce sujet L'Aisne Nouvelle a publié un dossier complet concernant l'autorisation de forage dans la zone de Chateau-Thierry délivrée en 2009 et valable jusqu'en septembre 2014.

La fracturation hydraulique, méthode pour l'exploitation ou la recherche de gaz de schiste est interdite par la loi du 13 juillet 2011, mais les opposants mobilisés restent inquiets.
Lire ici :
http://www.aisnenouvelle.fr/article/societe/gaz-de-schiste-une-ressource-a-renier
Les axonais soucieux de la qualité de l'environnement doivent savoir que Mme Bechtel, parisienne députée parachutée dans la 4ème circonscription, est favorable à l'exploration et à l'exploitation du gaz de schiste, à retenir pour les prochaines législatives !

Pour conclure, la prestation inutile d'Hollande dans les jardins de l'elysée est loin de susciter l'optimisme dans la population qui ne retient qu'une information : taxes nouvelles et impôts nouveaux en 2014 !


Pour conclure :
Cette semaine a vu ce terrible déraillement qui a endeuillé 6 familles, à cette occasion on a assisté à un vol groupé de ministres accompagné par le président, tous en quête de reconnaissance.
Se sont-ils rendus sur ce terrible accident de la route qui, dans la Gironde, a fait 5 morts le 13 juillet ?

Armstrong est présent dans le tour de France, lui qui a déclaré qu'on ne pouvait pas gagner sans être dopé, court sous le nom de Froone, la façon dont il a laché tout le monde dans le Ventoux permet de le démasquer.
Les Français sont "propres" donc transparents, même Contador guéri, ne peut pas suivre !

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans François Hollande
commenter cet article
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 21:37

La France va bien sous la présidence Hollande !

En 2012, les 500 plus grosses fortunes de France ont vu leur bas-de-laine grossir de 25% pour atteindre 330 milliards d'euros d'après un article du magazine Challenge.
A qui profite ce pactol ?

Rêvons un peu, les salaires et les retraites ont progressé eux-aussi de 25
%, la France laborieuse et celle qui a travaillé toute sa vie, toutes deux sont heureuses, la consommation explose, la France fait 5% de croissance, le bonheur socialiste !


Hélas, un rêve ne dure qu'une nuit, comme la fleur de l'Epiphyllum oxypetalum, plante épiphyte dont les fleurs fleurissent à la tombée de la nuit et se fanent dès le lendemain matin.

Quand les détenteurs du capital constatent que leur patrimoine s'enrichit de 25% lors de la première année de la présidence Hollande, le peuple de base se voit imposer des "efforts également répartis" qui diminuent leur pouvoir d'achat et leur offrira une maigre retraite à une date encore repoussée.

Après l'augmentation de la TVA sur les emplois à domicile au 1er juillet, puis celle générale programmée au 1er janvier 2014, notre pouvoir d'achat va encore en prendre un coup avec l'augmentation de 5% de l'électricitté, demandée par la Commission de Régulation de l'Energie, organisme gouvernemental.
 
Sur notre facture EDF, non seulement nous payons une taxe pour combler le trou de la caisse de retraite des agents électriciens, des salariés qui partent à 55 ans et qui ne paient que 10% de leur facture d'électricité, non seulement nous payons une taxe pour le développement du solaire et de l'éolien, mais encore, avec cette augmentation de 5% cette année, suivie d'au moins d'une autre en 2014, nous devons participer aux erreurs de gestion des PDG de l'entreprise qui n'ont pas su approvisionner l'entretien des centrales nucléaires.
EDF distribue 6 milliards de dividendes à ses actionnaires dont le principal est l'état avec 94%, une rente !

Le petit peuple doit supporter les efforts, ainsi, en fonction de l'indice "bidon'" de l'INSEE, l'inflation est de l'ordre de 1%, qui le constate ?
Le livret A, symbole de l'épargne populaire, verra son taux d'intérêt baisser à 1,25% voire 1% !

Petit peuple, serrez-vous la ceinture alors que les riches s'enrichissent !

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans François Hollande
commenter cet article

Articles Récents