Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

4 mai 2015 1 04 /05 /mai /2015 17:26


Quand j'entends Jean-Cristophe Cambadélis commenter la manifestation de Marine Le Pen perturbée par des harpies aux têtons dressés je souris, Cambadélis premier secrétaire toujours non élu par les adhérents, Cambadélis condamné pour avoir bénéficié d'un emploi fictif payé par la MNEF, Cambadélis un imposteur universitaire au faux doctorat de sociologie (Paris VII) comme le démontre Laurent Mauduit sur Médiapart
http://www.mediapart.fr/journal/france/300415/l-imposture-universitaire-de-jean-christophe-cambadelis?onglet=full
quand cet homme refuse le débat avec les courants critiques pour le congrès de juin et appelle de ses vœux un fait majoritaire "pro hollande, métant fin à toute dissidence, imposant un esprit de parti caporaliste, je me dis que le PS est sur une mauvaise voie.

J'entends ici et là que, après avoir verrouillé le dit congrès, François Hollande est en campagne, espérant un second mandat en 2017, alors je dis danger, surtout pas lui, ni Valls, car notre démocratie est en danger.

Je sais, je vais encore parller du PS, plus précisément du couple liberticide Hollande/Valls, sachant que chez les socialistes nombreux sont ceux qui sont attachés à notre démocratie, à la défense des Droits de l'Homme.

Avec l'actuel pouvoir socialiste, incarné par François Hollande et Manuel Valls, c'en est fini de la transparence, de la liberté d'informer le citoyen.
Incapables de réduire le chômage de masse, incapables de mettre un terme au rachat de nos entreprises par l'étranger, attendant que la croissance tombe du ciel comme la fiente des oiseaux, ils font chantage aux attentats, donc à la peur, pour restreindre nos libertés, surveiller tous les citoyens. Tel est le but de la loi sur le renseignement votée demain avec le secours de la droite conservatrice.

Lorsqu'un État (pouvoir exécutif seul juge) étend de façon démesurée ses prérogatives secrètes en se mettant à l'abri des procédures de la justice et des enquêtes de la presse, il devient état d'exception.
Si la loi passe, vous n'avez plus que le choix de
garder le silence, de ne pas se montrer menaçant, de ne pas dénocer des scandales et de rester docile en soutenant les liberticides. »

Dans notre histoire, nous avons connu des pouvoirs de droite, conservateurs et autoritaires qui s'en sont pris aux libertés, l'opposition de gauche dénonçant un "coup d'état permanent".
Aujourd'hui, c'est une majorité élue par la gauche qui, avec le soutien de la droite, veut mettre en place un état d'exception dans lequel tous les citoyens seront sur écoute sans l'intervention d'un juge.

Repost 0
2 mai 2015 6 02 /05 /mai /2015 17:20


Dans quelques jours, je pourrais être considéré comme suspect, homme dangereux pour le gouvernement national-socialiste au pouvoir. Je vais devoir publier des articles à la gloire de Valls comme le font certains, éviter de parler du total de 6 millions de chômeurs, écrire qu'il a fallu 3 ans pour redresser la situation laissée par l'Autre mais que désormais la situation s'améliore, passer de la pommade à Valls.
Si, vous et moi, nous n'arrêtons pas de critiquer ce gouvernement d'amateurs nous serons fichées comme des ennemis de la république.

Si les députés ont oublié que la France est le pays des Droits de l'Homme, s'ils ont oublié que la France est une démocratie, le 5 mai, ils voteront le texte final du projet de loi relatif au Renseignement dans le cadre de la procédure d'urgence.

Cette loi propose d'installer des «boites noires» chez les fournisseurs d’accès (orange, free,....), des «IMSI-catchers» (de fausses antennes relais pour écouter les téléphones qui s'y connectent) pour espionner les conversations.
C'est donc bien une collecte généralisée de la navigation sur internet et les portables qui se joue actuellement.
La France n'aura plus rien à envier à l'ex KGB ou à la STASI de l'ex RDA.

«ce projet de loi est confié aux seules mains du Premier ministre puisque la commission nationale de contrôle (soit disant indépendante) n'a qu'un pouvoir consultatif. J'ai une pensée pour les écolos, les ZADISTEs et les antinucléaires, vont-ils communiquer par des messages criptés, comme le font les dijadistes ?

Qui est opposé à ceprojet aux côtés des anonymes ?
- Le Syndicat de la magistrature,
- le Syndicat des avocats de France,
- Amnesty International,
- la Ligue des droits de l’homme,
- la Quadrature du Net.
«Cette loi est une loi liberticide», prévient Maryse Artiguelong de la Ligue des droits de l’Homme, «et c’est déplorable qu’un gouvernement qui a dit le 11 janvier ne pas faire de Patriot Act à la française, mette en place ce projet de loi».

Tout doit être imaginé : quel outil dans les mains du FN s'il accèdait au pouvoir !

Repost 0
28 avril 2015 2 28 /04 /avril /2015 17:56


A partir de maintenant, François Hollande va dormir pendant deux ans, les patrons de PME et TPE, et les chômeurs sont découragés, François Hollande a pris la décision politique de ne plus rien décider, la seule façon d'avoir une petite chance en 2017 d'après ses conseillers. Il agit pour lui, pas pour les Français.

Après 36 mois au pouvoir, l'échec de l'exécutif est flagrant, malgré les incessantes promesses de retournement, la progression du nombre de chômeurs a été parfaitement constante.
En prenant en compte l'ensemble des catégories du chômage, 1 018 400 chômeurs de plus depuis mai 2012, tel est le bilan des 3 premières années du catastrophique quinquennat.
Soit un surplus de 586 600 personnes pour la seule catégorie A et plus de 400 000 personnes concernées par les catégories B, C, D et E !

Et en outre, la motion "gouvernementale" menée par Cambadélis pour le prochain congrès socialiste ne manque pas d'humour : "Chaque fois que la gauche a gouverné, elle a laissé sa trace par de grandes avancées sociales : les congés payés, les lois Auroux, le RMI, les 35 heures, la CMU…".
Après 3 ans, quelle est la moindre "trace" d'une "grande avancée sociale" marquant le quinquennat d'Hollande ?
Cherchez, je ramasse les copies dans 10 minutes !

le chômage est en baisse dans l'Europe des 28. L'agence européenne Eurostat vient de publier les données du chômage dans les régions de l'Union de l'année 2014. Elle annonce une légère baisse du taux de chômage : 0,7 point en moins par rapport à l'année précédente. L'UE affiche maintenant un taux de 10,1%. Islande 4,9% de chômage, Allemagne 5%, selon Eurostat, une région sur cinq de l'UE reste donc en-dessous la barre du 5% de chômeurs, ces régions se trouvent en Allemagne, Royaume-Uni, Autriche, Belgique, Roumanie, République tchèque, Italie et Hongrie.
Et la France dans tout ça ?

Hollande est un amateur, il a adhéré à la politique d'austérité imposée par la commission européenne qui a généré le chômage, la misère dans des milliers de ménages, c'est là le symbole de son quinquennat.
François Hollande, le président Canada Dry, a toujours donné l'impression de parler de la réalité sans jamais le faire vraiment.
Comme l'a rappelé Martine Aubry, Hollande est un "incapable" qui n'a jamais rien fait.

Inconscients sont ceux qui aimeraient qu'on reprenne le social-libéralisme d'Hollande encore pour 5 autres années.

Repost 0
27 avril 2015 1 27 /04 /avril /2015 10:46


Nous sommes foutus ! Deux dangers nous guettent, le premier est le terrorisme qui veut détruire notre civilisation judéo-chrétienne.
Quand le Premier ministre et le président de la République passent tout leur temps devant les micros pour commenter l'actualité, avertir d'un danger imminent, cette surmédiatisation, cette surdramatisation génèrent de l'angoisse, de la terreur dans la population.
En réalité, en France depuis 10 ans, combien de victimes sont attribuées aux terroristes ? Chiffre à comparer au nombre des tués sur la route ou à celui des femmes victimes de violences conjugales !
Depuis l'enterrement de Victor Hugo, suivi par la foule des Parisiens, en 1885, le deuil sied à l'esprit national (et Hollande le sait). Il le dope, le réveille, au besoin, et le force au rassemblement, lui rendant une résonnance morale, une dimension historique destinée à faire oublier la dure réalité politique des jours ordinaires, chômage, précarité,.....

Valls et son gouvernement alimente la peur,donnant l'impression de vouloir en tirer un profit politique. Il martèle que la France est confrontée à des menaces inédites et laisse entendre qu’un attentat peut se produire à chaque instant. Nous sommes foutus !

1) Sid Ahmed Ghlam est un étudiant "virtuel" en informatique de 24 ans, de nationalité algérienne, pourquoi n'a-t-il pas été expulsé puisqu'il était fiché par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ?
Selon Le Monde, il avait été signalé par l'un de ses proches au printemps 2014, convoqué par la DGSI pour un entretien administratif et fait l’objet d'une surveillance pour avoir émis le souhait de partir en Syrie, puis entrepris un séjour en Turquie.

2) Le gouvernement souhaite imposer sa "loi renseignement" pour lutter contre le terrorisme, sera-t-elle efficace quand l'on n'arrive déjà pas à traiter efficacement les "terroristes" que l'on a déjà dans les dossiers de la DGSI ?
Rappelons que les frères Kouachi ou Mohamed Merah étaient connus des services de renseignement !

3) Plutôt que de passer leur temps à commenter, Hollande et Valls devraient se poser des questions sur l'efficacité des services de la police
N'oublions pas que le hasard a été le maître du jeu dimanche dernier.
Que se serait-il passé si Sid Ahmed Ghlam n'a pas appelé le Samu après s'être tiré une balle dans le pied ? Dans son véhicule, la police a découvert une kalachnikov chargée, ainsi que de la propagande djihadiste à son domicile.

Le drame est le meurtre d'une jeune mère de famille, Aurélie Châtelain, assassinée parce qu'elle se trouvait au mauvais endroit, au mauvais moment ou a vu ce qu'elle ne devait pas voir.

J'en arrive à mon deuxième sujet, nous sommes fichus, pas seulement la France mais l'humanité dans son ensemble est fichue.
Le "cinéma" qui se joue autour du réchauffement climatique m'exaspère.

En consultant le service-public.fr-, Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre), j'apprends que le 23 avril le Premier ministre a attribué à la «Coalition Climat 21» le label de grande cause nationale 2015. Le label de grande cause nationale permet à son détenteur d'être favorisé dans l'organisation d'appels aux dons et d'opérations de communication (obtention de diffusions gratuites sur les radios et télévisions publiques).
Rien ne nous sera épargné.
J'aurais aimé apprendre que la lutte contre le chômage avait été choisie, hélas Valls a d'autres priorités.

Et le matraquage de la désinformation se poursuit, le danger est désigné, le CO2, vous devez abandonner l'usage des énergies fossiles, pétrole et gaz.

Le Figaro du 17 avril, sous la plume de Marianne Skorpis, nous apprend que «L'année 2015 a connu le mois de mars le plus chaud de l'histoire».
http://www.lefigaro.fr/sciences/2015/04/17/01008-20150417ARTFIG00348-l-annee-2015-a-connu-le-mois-de-mars-le-plus-chaud-de-l-histoire.php
Cette "journaliste", probablement incapable de réfléchir à ce qu'elle écrit, donne stupidement la courbe des températures des mois de mars depuis 1880, qui confirme justement une progression de l’ordre de +1°C par siècle !

Dans Le Point du 22 avril, on apprenez que notre avenir est compromis :
"Climat : 2015, année critique pour l'humanité"
On apprend que la Ligue pour la Terre (The Earth League), un groupe d'experts internationaux sur le climat, a exhorté mercredi les dirigeants du monde entier à prendre des engagements pour lutter contre le réchauffement climatique, rêvant d'une "société sans émission de dioxyde de carbone" d'ici 2050 (....) Notre civilisation n'a jamais connu de menaces aussi grandes que celles liées au réchauffement climatique, à l'érosion de la biodiversité et à l'épuisement des ressources naturelles"
Si nous ne nous tournons pas vers la bicyclette, la diligence, l'électricité nucléaire (pas de CO2)nous allons tous mourir, pourtant les mesures montrent que la température globale est pratiquement stable depuis 18 ans !
D'autre part, le CO2 n'est pas un polluant mais un gaz indispensable à la vie, sans lui pas de plantes, pas de récoltes. Et le CO2 n'est pas le principal responsable de l'effet de serre, il se classe après le méthane produit par les ruminants et la vapeur d'eau : vous savez qu'un ciel nocturne couvert évite un refroidissement matinal et que dans l'air sec des déserts il n'est pas rare de constater un gel matinal.
Alors stop à la désinformation,

Même Barack Obama, président du pays en tête des pays producteurs de CO2, se mêle de la désinformation
"le président américain, a voulu envoyer un message cinglant à ceux qui « nient » ou « ignorent » le réchauffement climatique en cours.
En déplacement mercredi 22 avril dans le parc national des Everglades, dans le sud de la Floride, pour marquer la Journée mondiale de la Terre, M. Obama a abordé l'impact économique des changements climatiques.
La montée du niveau des océans met en péril les 82 milliards de dollars de l'industrie du tourisme de la Floride, a mis en garde M. Obama. Chaque dollar d'argent public investi dans les parcs nationaux génère 10 $ au profit de l'économie en général, a précisé le président Obama."
Pour lui, money is money, le reste il s'en moque !
Au contraire, les alarmistes nous mentent, la hausse des océans ralentit depuis quelques années, ce qui est d'ailleurs cohérent avec la stagnation de la température globale de la planète.
Lors de la dernière glaciation, il y a environ 20 000 ans, le niveau de la mer était en moyenne 120 m plus bas qu’aujourd’hui, on allait à Londres à pieds ! Avec la fonte des grandes calottes glaciaires qui recouvraient alors le nord de l'Amérique et de l'Europe, le niveau de la mer est remonté pendant plusieurs millénaires puis s’est stabilisé, entre -6 000 et -3 000 ans. Grâce à des observations géologiques et archéologiques, nous savons que depuis cette date le niveau moyen de la mer a peu varié (moins de 0.1 mm par an globalement).

D'après ces oiseaux de mauvais augure, dont font partie les écolos manipulateurs partisans d'une vie sans énergies fossiles (décroissance) et les journalistes qui se contentent de reproduire les dépêches d'agence sans les vérifier, la Terre est fichue, profitez-en avant l'apocalypse !

Il en est ainsi du climat, de nos tristes gouvernants et du Giec : le journaliste moderne se doit d'alerter la population sur les effets dévastateurs à venir du changement climatique causé par l'homme et ses rejets de gaz à effets de serre.
En France, dépourvu de culture scientifique et d'esprit critique, le journaliste "honnête" et "compétent" est celui qui se borne à reproduire stupidement la consigne, il fait son travail.
Si par contre il ose un début de critique, de mise en cause des conclusions du Giec, amène quelques éléments contradictoires mêmes lorsqu'ils sont apportés par des spécialistes du domaine, c’en est fini du journaliste, il devient provocateur voire incompétent.

alors profitez de la vie, si nous échappons au terrorisme nous finirons dans la fournaise ou sous les eaux.

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans terrorisme climat manipulation
commenter cet article
23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 15:57


Karine Berger, députée socialiste des Hautes-Alpes, possède certainement des qualités, en vue du congrès socialiste de Poitiers, elle est la première signataire de la motion intitulée "La fabrique".

Du texte de sa motion, j'en tire ce passage fort intéressant :

"Notre proposition n°49 : donnons la possibilité aux juges de prononcer une peine d’inéligibilité à vie pour faits de corruption et abus de biens sociaux. Dans la Fonction Publique, certains faits graves peuvent entraîner une révocation à vie. Le même raisonnement doit être appliqué dans la vie publique. Un élu est un citoyen avant tout. S’il commet une faute grave dans le cadre de ses fonctions électives, il ne doit plus pouvoir exercer un mandat. Cette mesure, en plus de permettre le renouvellement générationnel et démocratique de la classe politique, est un impératif faisant de plus en plus sens chez nos électeurs qui sont sensibles à l’exemplarité.
Etre socialiste c’est croire en la démocratie jusqu’au bout. Les citoyens attendent de leurs élus cette droiture. Les citoyens doivent pouvoir contrôler d’avantage l’action publique."

Actuel chef du PS, et candidat à sa succession pour la motion "Hollandaise", Jean-Christophe Cambadélis a été condamné en 2006 à six mois de prison avec sursis et 20 000 euros d’amende pour avoir été rémunéré dans les années 1990 par une mutuelle étudiante (la MNEF) proche du PS, dans le cadre d’un emploi fictif.

A la suite de cette condamnation, dans le cadre de la république exemplaire promis par Hollande, pourquoi une inéligibilité ne s'applique-t-elle pas ?

Une excellente idée de Mme Berger pour rendre plus crédible le monde politique.

Repost 0
21 avril 2015 2 21 /04 /avril /2015 16:04


Pour préparer une excellente pâte à gaufre, le mélange des ingrédients terminé, il faut la laisser se reposer pour que la levure fasse son effet.
C'est exactement ce que tout le monde doit faire après une émission imposée par Monsieur petite blague : laisser reposer.
Je n'ai pas écouté l'intervention du président sur la chaîne privée Canal Plus, préférant profiter du beau temps pour jardiner, fidèle à la règle : laisser reposer et voir ce qu'en pense les observateurs, car, ce n'est pas un mystère, pour moi le président actuel n'est pas à la hauteur du mandat qu'il a acquis par défaut (DSK hors jeu).

Alors que des centaines de migrants perdaient la vie en fuyant la Lybie, dans cette farce médiatique Emmanuel Macron aurait poussé une chansonnette dédiée à Hollande, à savoir "L'été indien", "chanson qui caractérise le moment".
Les Canadiens savent que l'été indien précède toujours la période des blizzards, alors faites gaffe M. Hollande !

Autre faute de mauvais goût, François Hollande a eu cette comparaison malheureuse : «Marine Le Pen parle comme un tract communiste des années 70».
Pierre Laurent, numéro 1 du parti communiste, a rappelé que «dans les années 70, la gauche avait un programme qui était commun au socialistes et communistes», un atout qui a permis de remporter l'élection présidentielle de 1981. Hollande oublie que sans le soutien du PCF et du Front de Gauche il n'aurait pas été élu en 2012.
La reconnaissance ne fait pas partie de ses qualités.

Sur le fond pas grand chose dans cette émission consacrée au bilan après 3 ans : 2 heures de bavardage devant un public jeune, bobo, geek, alors que les Français attendaient des réponses sur l'emploi, sur la croissance.
Des blagounettes, une chansonnette, un clip du service com des armées, une interview guimauve et à un exercice laborieux du président face à des lycéens !

En 2012, Hollande s'est fait élire sur un mensonge que personne ne lui pardonne (à en lire sa chute dans les sondages), et que personne ne lui pardonnera en 2017.
Hollande se fiche du PS et de ses militants, en 2008, Martine Aubry lui succédant rue de solférino n'a-t-elle pas déclaré qu'elle avait trouvé les chiottes dans un état déplorable ? Tout un symbole !

Hollande et Valls partagent dans un cadre dépourvu d'idéologie de gauche un intérêt commun : celui de se passer la main après avoir bazardé toute espérance sociale et démocratique, après avoir fait de la gauche un champ de ruines sur lequel ils peuvent escompter prospérer, durablement, sans adhésion du peuple, des ouvriers, de la jeunesse et des quartiers populaires, sans les militants ou les sympathisants de gauche.
Un seul fanion : le danger Sarkozy et Marine Le Pen.

Les trois expériences contemporaines, Mitterrand-Jospin-Hollande, démontrent que la gauche, celle qu’ils portent au cœur, n’est jamais capable de résister aux compromis et compromissions que suppose l’accession au pouvoir. La gauche perd son âme à la gestion des affaires, et de décennie en décennie, a cédé de plus en plus de terrain devant les évolutions du libéralisme économique, du cynisme européen et de l’emprise de l’argent.

Le PS est bien mort !

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans Hollande Petite blague
commenter cet article
18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 16:49


Oui je l'affirme, le PS existe bien, je l'ai rencontré ....... sur le papier, c'est ici
http://congres.parti-socialiste.fr/motions
Alors pourquoi s'étonner que l'action de François Hollande (ou son manque d'action) mécontente encore 79% des Français, près de trois ans après son accession à l'Elysée, selon un sondage Opinionway pour LCI et Le Figaro publié hier vendredi ?
Sur le pont de l'Hermione j'ai reconnu le marquis de Lafayitte !

Sa future loi sur le renseignement mécontente tous les républicains attachés à la défense des Droits de l'Homme, elle fait sourire les terroristes qui ont la maîtrise des techniques d'information via internet et ne nuira qu'au simples citoyens qui téléphonent, envoient des SMS ou des photos, ces derniers perdant leur droit à avoir une sphère privée.

Dans le même genre de "coup d'épée dans l'eau", hier, Manuel Valls a présenté son plan contre le racisme et l'antisémitisme, je suppose aussi contre l'islamophobie qui se développe à la vitesse "grand V". Dans les cités-ghetto, les associations restent sceptiques y voyant une "forme de manipulation politique, pour détourner l'attention des problèmes réels de nos quartiers, de nos jeunes : les questions économiques et sociales, le chômage."

Mis à part dans les beaux quartiers de Paris, qui peut encore nier que les problèmes dans les cités résultent du chômage (entre 25 et 30%), du sentiment d'exclusion, de la désespérance ?

La France devient un désert économique, tout fiche le camp sans que le pouvoir n'intervienne.
• Alcatel-Lucent dans la main du finlandais Nokia
• L'énergie d'Alstom confiée à l'américain General Electric
• Lafarge-Holcim: une fusion dominée par la Suisse avec le siège social chez les hélvètes
• PSA Peugeot Citroën sauvé par le chinois Dongfeng
• Le Club Med conquis par la Chine
• Privatisation chinoise pour l'aéroport de Toulouse
Hollande/Valls/Macron vendent les bijoux de famille !

Et quand on pense que ceux qu'on appelle les joyaux de l'industrie française, EDF et AREVA, ne sont même pas capables de construire la cuve de l'EPR (European Pressured Reactor), confiée à une entreprise japonaise avec le bonheur qu'on connaît !

D'après Hollande et Valls la reprise pointe son nez alors que 66 000 emplois sont actuellement menacés, MoryGlobal, La Halle aux vêtements (St-Quentin est concerné), InterMarché, DIM, Sony, Gefco, Radio France, au 1er trimestre 2015 18 000 PME ont fait faillite.

La priorité n'est pas d'envisager des lois qui ne serviront à rien, mais de ré-industrialiser la France pour offrir un emploi à tous ceux qui en demandent, alors, dans une !france apaisée, le sentiment d'appartenir à une Nation sera plus partagé.

PS : Mardi 21 avril, Michel Garand sera entendu par le tribunal correctionel pour diffamation envers Xavier Bertrand.

Repost 0
16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 16:16


D'élection en élection les abstentionistes représentent le premier parti de France. Saint-Quentin n'échappe pas à ce phénomène, aux dernières départementales l'abstention a même progressé au second tour pour les cantons 1 (centre) et 3 (sud).
Les municipales échappent à l'abstentionite aiguë, le maire représente un élu proche pour la population, quelqu'un qu'on voit, qu'on peut approcher, qu'on peut interpeller, quelqu'un qui agit dans le cadre de la vie de tous les jours.

Qui est responsable de l'abstention : l'électeur irresponsable ou le monde politique déconnecté des problèmes des citoyens, les yeux ficés sur sa prochaine ré-élection ?

Et ces braves élus pour la nième fois ont trouvé la solution !

Alors rien ne vaut un sondage pour démontrer au petit peuple que les dieux de l'assemblée pensent comme la majorité des Français.
Un sondage Haris interactive pour la Fondation Jean Jaurès (proche du PS) indique qu'une majorité de 56% de Français est favorable au vote obligatoire, 54% des personnes interrogées se disent favorables à une sanction contre les abstentionnistes si le vote devenait obligatoire.
Des abstentionnistes seraient donc d'accord pour être lapidés !

Après les attentats de janvier, François Hollande avait demandé aux présidents de l'Assemblée et du Sénat une mission de réflexion sur le thème "comment faire vivre «l'engagement citoyen et l'appartenance républicaine».
Le socialiste Claude Bartolone propose de rendre le vote obligatoire : «La démocratie, ça s'entretient», ce qui veut dire traduit en langage clair : la démocratie doit continuer à engraisser les professionnels de la politique.
Le président de l'Assemblée nationale plaide également pour la prise en compte systématique du vote blanc, hormis au second tour de l'élection présidentielle.
Evidemment, car, en 2012, avec cette méthode Hollande n'aurait pas dépasser la barre des 50% !

Alors chiche !
Mais donnant-donnant, est-il normal que la loi sur la santé de Mme Touraine n'a été votée que par 35 députés présents ?

Vote obligatoire, allons-y, et en contrepartie présence obligatoire des élus chargés de faire vivre la démocratie avec sanctions à l'appui, financières voire licenciement.
Les élus doivent se montrer dignes du vote des électeurs !

Repost 0
14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 17:05


Manuel Valls a dénoncé un «faux procès» et «caricatures» en défendant le projet de loi sur le Renseignement qui, d'après lui, «n'installe en aucune manière un appareil de surveillance policière de la population».
Les Français, qui ne connaissent pas le contenu du projet, en entendant "lutte contre le terrorisme", sont majoritairement favorables à une limitation des libertés individuelles (63%) selon un sondage CSA pour Atlantico.fr.
L'ignorance nuit gravement au droit d'avoir une vie privée.

Quand on veut injecter un poison, on l'habille d'un joli ruban doré. Le pouvoir utilise les attentats contre Charlie Hebdo et l'Hyper Casher comme des prétextes pour mieux imposer une législation qui met en cause la vie privée des citoyens et ne respecte pas le droit à la sûreté des individus.
1) Le pouvoir politique prend la main sur le renseignement, sans aucun contrôle d'un juge comme c'est la tradition en Chine, en Russie ou en Corée du Nord.
La France n'est-elle plus le pays des Droits de l'Homme ?
2) Le pouvoir politique veut imposer des "boîtes noires bourrées d'algorithmes" aux fournisseurs d'accès internet (FAI) et aux hébergeurs de données pour "écouter" vos conversations téléphoniques, lire vos SMS, regarder les photos que vous publiez, surveiller vos publications sur les réseaux sociaux ou les blogs,..... évidemment sans que vous le sachiez, pour Valls vous allez apparaître "à poil", c'est le retour de "Big Brother" Comme l’écrivait Orwell dans «1984».
3) Aucun contrôle réel des services de renseignement n'est prévu, si ce n'est par une commission "théodule" qualifiée "d'indépendante" pour faire sérieux.

Les Français approuvent ce qu'ils ne connaissent pas, or jamais un projet liberticide aura connu un tel front d'oppositions : presse, justice, opérateurs internet, organisations des droits de l’homme, CNIL et Commission du Numérique.

La question essentielle est la suivante : est-ce que les terroristes vont trembler ?

En premier lieu, à une moindre échelle, si, en consultant le site internet d'un quotidien, vous lisez : "Vous avez consulté vos articles gratuits ce mois-ci.", vous disposez de plus de 10 possibilités pour contourner ce mur et de lire ce qui vous intéresse.

Prenons le cas d'un terroriste qui, par hypothèse, préparerait un attentat sur internet, qui peut croire qu'il avancerait en plein jour ?
Il va tout faire pour être aussi discret que possible, il se cachera derrière un VPN (Virtual Personnal Network), en ne surfant qu'en utilisant TOR et en cryptant toutes ses communications sensibles avec Cryptocat ou Surespot.
Les seules «données de connexion» que le système de surveillance captera seront les votres, celles d'internautes qui n’ont aucune raison particulière de se cacher. Les terroristes, les vrais, doivent hurler de rire en se racontant des histoires de français sur Surespot !

Non seulement les entreprises qui confient leurs données stratégiques à des hébergeurs vont fuir un pays qui n'assure plus la confidentialité de leurs données, mais le pire est peut-être à venir. Imaginez le FN au pouvoir avec cet outil entre les mains !

Punition pour François Hollande et Manuel Valls. Lorsque l'alternance aura joué, les responsables de l'opposition seront à la merci d’un nouvel exécutif et de ses boites noires. Bien entendu, on a peu de mal à entrevoir ce que ferait le Front National avec un tel outil. Mais il ne faut pas non plus beaucoup d'imagination pour évaluer ce qu'en feraient des animaux politiques comme Nicolas Sarkozy, Claude Guéant ou Brice Hortefeux…

Repost 0
13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 16:35


Si j'étais adhérent du parti socialiste, je soutiendrais la motion B, "A GAUCHE, POUR GAGNER !", celle qui défend les valeurs portées par Jaurès et Blum.
Elle est menée par Christian Paul (député)avec Benoît Hamon (député), Emmanuel Maurel (député européen), Aurélie Filippetti (députée), Marie-Noëlle Lienemann (sénatrice), Laurent Baumel (député) et Henri Emmanuelli (député),....
Elle rassemble de nombreux députés, sénateurs et 1er fédéraux, et parmi les signataires la saint-quentinoise Anne Ferreira

Non sans pouvoir réprimer une envie de rire à plusieurs reprises, j'ai eu le courage de parcourir la motion A "LE RENOUVEAU SOCIALISTE", présenté par J-C Cambadélis pour soutenir la politique menée par Hollande, Valls et Macron; vous parlez d'un renouveau !
Parmi les signataires j'ai trouvé le ministre démissionnaire (mais toujours député) Kader ARIF, concerné par une enquête préliminaire sur des passations de marchés entre la Région Midi-Pyrénées et des sociétés appartenant à des proches parents, je m'attendais à trouver Cahuzac et Thévenou.

Cette motion "hollandaise" rassemble entre autres signataires le très libéral Gérard Collomb et une femme qu'on supposait de gauche, une femme qui a passé son temps à critiquer la politique libérale d'Hollande (couille molle selon elle), une femme anésthésiée (comme l'a été son père en 1995, Martine Aubry, dont le rayonnement politique prend fin après ce manque de courage.

Cette motion A rassemble les éléphants de la garde rapprochée d'Hollande qui, encore une fois, voudrait nous faire croire que le changement est annoncé.
Le changement était promis en 2012, et Hollande nous fait le même coup !

En parcourant cette motion, on découvre ceci au sujet du ras-le-bol de la politique actuelle :
"C'est une multitude d'interrogations, d'impatiences, de souffrances, d'attentes qui sont formulées. Et d'abord celles-ci : le chômage pas endigué, le pouvoir d'achat des salariés et des retraités modestes limité, des inégalités trop fortes, la fiscalité trop élevée, le sens de l'action brouillé." !!!
Mais qui est responsable de toutes ces "souffrances" si ce n'est la politique menée par Hollande ?
Qui peut croire que la garde rapprochée d'Hollande, dont la plupart a signé cette motion, aspire à un "renouveau" ? Le renouveau ne peut se faire qu'en dehors des hollandolâtres !
Et quand on lit que "Les Français doutent de la puissance du politique, ils s’interrogent singulièrement sur l’efficience de la politique économique.", n'est-ce pas la politique d'Hollande qui pousse les électeurs de gauche à s'abstenir, à infliger des défaites cinglantes au PS ?

Depuis 2012, Hollande mène la politique de l'offre (cadeaux exorbitants au patronat contre salaires et retraites bloqués), alors on a envie de rire (jaune) en lisant ceci : "L’offre sans la demande, c’est une économie sans la croissance ni l’emploi."Il a fallu 3 ans pour que le PS comprenne !
Et on nous fait encore le coup de la finance, un adversaire !
"– Pour remettre la finance à sa place
L’hégémonie du capitalisme financier sur le monde des affaires fait courir un risque majeur à l’économie mondiale."
Vous vous souvenez du discours du Bourget, "Mon adversaire n'a pas de visage,.... c'est la finance". C'est vraiment se foutre de notre gueule !

En ne manquant pas de souligner "le poids de l’héritage laissé par la droite depuis 2002" (ils n'ont pas osé remonter à Napoléon !) le texte nous fait couler une larme : "Chaque fois que la gauche a gouverné, elle a laissé sa trace par de grandes avancées sociales : les congés payés, les lois Auroux, le RMI, les 35 heures, la CMU…"
Et oui, mais c'était au temps où le PS était le PS, et non pas un parti qui fait une politique de droite !
Qui peut citer une seule avancée sociale réalisée depuis 2012 ?

En résumé cette motion est le catalogue des promesses non tenues depuis 2012, et le "renouveau socialiste" ne peut se faire que sans Hollande
En octobre 2014, Aubry affirmait : "J'avais raison, Hollande est un incapable. Il a tout raté : le chômage, il n'a pas réussi à le faire baisser, et la croissance n'est pas au rendez-vous. Tout va de travers.".

De toute façon, le peuple se moque du congrès du PS comme de sa première chemise, il attend 2017 pour que ça change, pour que les éléphants ne le trompe plus.

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans PS Hollande
commenter cet article

Articles Récents