Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 20:58


J'avais l'intention d'évoquer le "libérateur" du jazz, Ornette Coleman, qui vient de disparaître à l'âge de 85 ans; ce père du free jazz qui s'est révélé comme un mélodiste de génie.
Si vous voulez découvrir et écouter quelques morceaux de ce saxophoniste, dans votre navigateur, copiez le lien qui vous dirigera vers Libération :
http://www.liberation.fr/culture/2015/06/11/ornette-coleman-dix-fois-le-son-de-la-liberte_1327881?xtor=rss-450

Mais, encore aujourd'hui l'erreur grossière de Valls est toujours d'actualité, explications variées, quand on pense que certains salariées ne gagnent pas 20 000 € par an, le coût de l'aller-retour, quand certains retraités, souvent

des femmes, doivent survivre avec 800 € par mois, Valls a fait une erreur grossière avec notre fric.
Dans une véritable démocratie où l'utilisation de l'argent public est contrôlée, Finlande, Danemark, Suède, le 1er ministre aurait été contraint à démissioner.

Dans l'agenda du Premier ministre, 3 jours à Poitiers (pour arrêter les arabes), mais aucune indication d'un "voyage officiel" à Berlin. Valls est bling-bling, comme son idole Nicolas Sarkozy, un point c'est tout.
http://www.gouvernement.fr/agenda-du-premie

Mais, à Saint-Quentin, nous avons un Vallsolâtre, un idolâtre Qui manifeste un amour excessif, qui voue une sorte de culte au 1ER ministre, pour lui "Valls a tort de reculer" ! une "Terrible déception et grosse colère"
Pourlui, Valls pourrait montrer ses fesses à l'opposition qu'il s'agirait d'un geste républicain !
Le caniche continue à aboyer, mais dans le désert.
Je pensais que Valls était Français, qu'il avait de la reconnaissance pour la France qui l'a accueilli, non j'apprends qu'il est "catalan", alors qu'attend-il pour imiter la nouvelle maire de Barcelone qui, d'après Le Figaro, promet

de diviser son salaire par 5 ?
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/06/02/20002-20150602ARTFIG00180-la-nouvelle-maire-de-barcelone-promet-de-diviser-son-salaire-par-cinq.php

D'après lui, "De Gaulle et Mitterrand n'auraient jamais accepté une telle humiliation", Mitterrand et ses amis d'extrême-droite en a subi les conséquences, quant à De Gaulle il a été irréprochable, compteur électrique pour les

appartements privés, repas familiaux payés par sa solde, etc.... le rapprochement de Mousset n'est pas valable.

Pour Valls, Si c'était à refaire, je ne le referais pas, mais quoi, exactement ?
Et surtout, si ses enfants n'ont rien coûté aux contribuables, pourquoi le remboursement de leur déplacement ?
Si un train Saint-Quentin-Paris n'est pas complet, puisque le coût est le même, pourquoi ne pas l'emprunter sans billet ?
Logé, éclairé, chauffé, nourri, avec ses 14 000 € mensuels, Valls n'avait-il pas les moyens de s'offrir un jet privé pour ce voyage d'égrément avec ses enfants ?
Quant à ce qui est de l'éthique républicaine selon le PS, Cahuzac, Thévenou, Guérini, Le Guen, Benguigui, Mme Saal,... nous ont montré ce qu'ils en pensaient !

Si les français vous en veulent également autant, c'est aussi parce que vous avez passé 5 ans à donner des leçons à vos confrères de l'UMP, tout en promettant une république morale, charte gouvernementale à l'appui.

Et les cloches socialistes se sont mises à bourdonner !
"C'était pour favoriser la candidature de Paris aux J.O [Claude Bartolone, mercredi 10 juin, RTL.]
"C'est son père qui a composé l'hymne du Barça" [Thierry Braillard, mardi 9 juin, France Info] Faux un cousin.
"C'est pour parler de l'Euro et donc de la croissance" [Michel Sapin, dimanche 7 juin, France Inter]
"C'était pour passer un moment avec ses enfants" [Claude Bartolone, mercredi 10 juin, RTL]
"C'est parce qu'Angela Merkel y était" [Michel Sapin, lundi 8 juin, RTL]
etc, etc, de la connerie puissance 10 !

alors en 2017, au-revoir !

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans Valls réacs de gauche
commenter cet article
11 juin 2015 4 11 /06 /juin /2015 17:09

a
Cinq jours plus tard, la presse parle encore de l'escapade de Valls à Berlin en Falcon républicain, en famille, pour assister à une finale de foot où la France était absente, et cela aux frais du contribuable. Emmanuel Mousset n'a rien compris quand je parle de contribuable, car les "sans dents" de Hollande, par la TVA, ont eux-aussi financé le voyage.
Dans un premier temps, avant que le président rejoigne sa coquille, Hollande l'a maladroitement soutenu, puis ce fut le tour de Platini lisant une déclaration toute faite.
Très critiqué en privé au PS, il reconnaît sa faute en acceptant d'assumer le coût du voyage de ses deux enfants, soit 2 500 euros.
Mme Lienemann "Il aurait aussi pu aller à Poitiers voir le match dans un bar"; «Je suis tombé de ma chaise. C'est à se demander s'il n'a pas perdu pied avec la réalité.» [un ami de François Hollande, à Europe 1]; «C'est scandaleux». «Il y va avec avion de la République, c'est choquant non?» [des élus PS, au Parisien]; «La jet-settisation des dirigeants socialistes, à Cannes, à Berlin ou à Roland-Garros me choque profondément. C’est une stratégie de com qui consiste à penser qu’il vaut mieux s’afficher avec les puissants qu’avec les plus faibles. Ça s’appelle Euro-RSCG» [un dirigeant du PS, à Libération]

D'après le Parisien, cela a coûté 24 000 euros, une somme que beaucoup de Français ne parviennent pas à gagner en un an !
La gauche cynique n'en finit plus de donner sans honte des leçons aux "sans dents" et aux chômeurs.
Mais, à Saint-Quentin, emmanuel Mousset préfère Valls aux chômeurs, aux petits salariés, 24 000 euros, une broutille même si certains rêveraient d'avoir un tel salaire annuel.

en 2010, sous la pression des socialistes, Mme Alliot-Marie, ministre des Affaires étrangères de Fillon, avait dû démissionner parce qu'elle avait voyagé sur un avion prêté par un homme d'affaires tunisien au moment de la révolution de janvier 2011, dans ce cas pourtant, il ne s'agissait pas de deniers publics gaspillés.

Au même moment, et c'est au fond beaucoup plus grave, Valls autorise la mutilation des serres d'Auteuil pour complaire à la Fédération française de tennis qui préfère garder intact son magot plutôt que de couvrir un morceau d'autoroute pour étendre ses stades. Cette complaisance quand on se pavane à Roland-Garros flirte avec le conflit d'intérêts.
Le même Premier ministre multiplie les allers-retours entre les gradins et le congrès socialiste, préférant les tribunes tennistiques aux tribunes politiques. Hidalgo, maire de Paris, après avoir détruit à grands frais le magnifique stade Art Déco de Jean Bouin, signe les permis scélérats d'Auteuil. Tout ce petit monde fricote avec les Qataris au Parc des Princes où il rencontre les leaders de la "droite". Ce n'est même plus l'Etat spectacle, c'est l'Etat supporteur.

Dans un pays véritablement démocratique, cela fait beau temps que Valls aurait dû présenter sa démission, pour son comportement et ses grotesques mensonges. Mais Hollande le soutiendra car il ne peut plus se permettre de l’exfiltrer : le mal le contaminerait vite. Après Cahuzac et Thévenoud, la "République exemplaire" devient un sujet de chansonnier.


Dans un pays véritablement démocratique, scandinavie ou Angleterre, cela fait longtemps que le Premier ministre Manuel Valls aurait dû présenter sa démission, pour son comportement et ses grotesques mensonges justifiants son voyage à Berlin afin d'assister à la finale de la Ligue des champions aux frais du contribuable.

La France est en monarchie qui autorise tout au monarque et à sa cour.

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans Valls monarchie
commenter cet article
9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 17:45


J'espère que vous appréciez les bienfaits du "réchauffement climatique", le nouveau cheval de bataille de notre don Quichotte de l'Elysée; 3,9 °C sous abri à Saint-Quentin le 7 mai avec gelées blanche en rase campagne, la Picardie se dirige-t-elle vers un climat lapon ou vers un climat andalou comme certains alarmistes le prévoient ?
Demandez aux jardiniers s'ils sont satisfaits du développement de leurs tomates, et vous comprendrez l'enfumage climatique.

Passons à Sancho Panza.
Quand le chômage continue sa progression et, d'après les infos, ce n'est pas fini, quand un enfant sur cinq vit en-dessous du seuil de pauvreté dans notre pays, Valls a fait une erreur politique d'amateur en allant assister à un match de foot à Berlin en puisant 20 000 € dans les poches du contribuables déjà bien martyrisés. Ah s'il avait eu la bonne idée d'emmener des jeunes des quartiers défavorisés !

Sur l'autre versant de l'incapacité à résoudre les problèmes économiques de la France, le petit président en campagne prématurée, satisfait de son bilan, voyage.
Satisfait alors que toute réforme présentée comme "généreuse" apparaît comme un prétexte à étatiser et à augmenter les recettes fiscales, par exemple la complémentaire santé où la généralisation des contrats d'entreprise qui s'accompagne de leur fiscalisation touchant des millions de salariés, ou la réforme des contrats responsables qui baisse les plafonds de remboursement par ces contrats complémentaires, ou enfin la réforme des allocations familiales qui divise par deux la somme perçue quand les ressources annuel du foyer dépassent 67 140 €, soit 5 595 euros mensuels pour les familles avec deux enfants, soit un couple quand les 2 travaillent, 2 profs en milieu de carrière par exemple, un couple trop aisé pour le PS, un couple qui ne votera plus socialiste, à moins d'être maso.
Autre exemple, les bourses au mérite. elles n'étaient pas destinées à la progéniture des Rothschild, des Pinault, des Arnault… Elles récompensaient des étudiants de familles pauvres qui étaient déjà boursiers. Et attribuaient une prime de 1800 euros aux meilleurs d'entre eux. Pour Najat Vallaud-Belkacem récompenser les meilleurs, fussent-ils pauvres, était difficilement supportable au nom de l'égalité socialiste. elle a coupé les têtes qui dépassent.

Y a-t-il encore un pilote dans l'avion ?
Pour Hollande, la semaine s'annonce chargée, rentré tout juste du G7 en Bavière, en campagne, il fera 11 déplacements en tout en une semaine : mardi Tulle, Mercredi Bruxelles (sommet européen), jeudi Genève (une conférence à l'organisation internationale du travail), vendredi Nantes (congrès de la mutualité) suivi d'Angers (inauguration de la Cité de l'objet connecté) avant de repartir pour Vitry-sur-Seine (inauguration de l'exposition sur "les passagers du Grand Paris Express"), samedi départ des 24 heures du Mans (certainement avec son casque !) et enfin la finale du Top 14 dans la foulée.
Qui dirige la France pendant ce temps ? Hollande en voyage, Valls au foot ou à Rolland-Garros !

Ce dilettantisme au sommet de l'état donne toute sa valeur à la tribune du JDD cosignée par Arnaud Montebourd et le banquier ex-strauss-kahnien Mathieu Pigasse, comme quoi on a pu être proche de DSK et ne pas sombrer en devenant hollandolâtre (suivez mon regard).
"explosion du chômage, hausse de la pauvreté et du sentiment de vulnérabilité dans presque toutes les couches de la société (....) Nous marchons droit vers le désastre"

Après cette charge violente mais réaliste contre la politique libérale menée par hollande, Arnaud Montebourg n'a plus le choix : ouvrir la boîte de Pandora et libérer l'espérance en se présentant à l'élection présidentielle de 2017, y compris contre Hollande qui n'a aucune chance.

Montebourd sera-t-il le caillou dans la chaussure du pâle Hollande ?

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans Hollande Valls Montebourg
commenter cet article
8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 17:43

Connaissez-vous Pandore (ou Pandora) ?
C'est la première femme créée par Zeus pour se venger des hommes, sortie du moule, les Dieux et Déesses lui ont enseigné le mensonge, la perfidie, la jalousie, tout ce qui caractérise une femme.
Pandore reçu une boîte que "Zeus de l'Elysée" lui interdit d'ouvrir. Celle-ci contenait tous les maux de l'humanité comme le terrorisme, la Maladie, la Guerre, la pauvreté, le chômage, la Tromperie, la Passion, l'Orgueil, la sociale-démocratie ainsi que l'Espérance.
Curieuse, Pandore ouvrit la boite, tous les maux s'envolèrent, elle la referma, seule l'espérance ne gagna pas l'humanité.
Cette boîte symbolise parfaitement le parti socialiste de François Hollande.

Pour le congrès de Poitiers, on est sûr que l'espérance est bien restée au fond de la boîte.

Dimanche, Manuel Valls a répliqué à la tribune "vitriolée" d'Arnaud Montebourg, publiée dans le JDD : "il commente, j'agis".
En effet, samedi soir, Valls a agi, il s'est éclipsé du congrès du Parti socialiste pour assister à la finale de la ligue des champions à Berlin en utilisant un avion gouvernemental, et donc aux frais du contribuable (20 000 €).
Le dimanche, c'est dans les travées de Roland-Garros qu'on le retrouve, où il assiste à la finale entre Stan Wawrinka et Novak Djokovic.
Quel congrès ! On se moque du peuple qui souffre!
Hollande veut éteindre l'incendie, d'après lui Valls voulait rencontrer Platini or ce dernier sera en France dans 2 jours, de qui se moque-t-on avec ces 20 000 € ?
Si Valls aime le Barsa et Roland-Garros, pour le petit Cambadélis Sarkozy est «l'homme qui n'aimait pas les Français» ! Quel niveau ! L'espérance est bien toujours dans la boîte !
«Monsieur Sarkozy invente la République Canada Dry (.....) La devise de la France, c’est Liberté, égalité, fraternité, ce n'est pas Fouquet’s, Rolex et Kärcher.»
Pour le PS, la république c'est le chômage, la précarité et le scooter à 2 heures du matin, décidément le PS n'a pas encore délivré l'espérance !

Dans ce congrès à "2 balles", il n'y a pas été question ni du chômage, le symbole éclatant de la hollandie en décrépitude, ni de Siryza, ni de Podemos.
On a voulu afficher l'image d'un parti soudé et rassemblé or, désireux de signifier "symboliquement" qu'ils ne baissaient pas la garde, "les "frondeurs" et l'aile gauche du Parti socialiste n'ont pas participé à la photo de famille marquant la clôture des débats du congrès.
Ce matin, le frondeur PS Jérôme Guedj s'est dit d'accord avec le "diagnostic" posé par Arnaud Montebourg et Matthieu Pigasse dans leur tribune au vitriol du JDD contre la politique de l'exécutif.
Voilà où se situe l'espérance tant attendue par les Français, que les frondeurs ouvrent la boîte !

Il existe toujours deux lignes bien distinctes au sein du PS entre une aile socio-libérale et une aile gauche qui se pose en garante des promesses de campagne du candidat Hollande.
Si les socialistes ont souri quand Jupé a été hué au congrès des Républicains, à Poitiers le secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen, le "ministre des tensions avec le Parlement" a subi le même sort.
Plusieurs élus de l'aile gauche du PS souhaitent créer un "mouvement citoyen", Un Podemos à la française avec le FDG et EELV.

Si le PS de Cambadélis se contente d'être le porte-voix du gouvernement, il ne sert plus à rien, car pour les Français aucun parti ne comprend les problèmes du pays.

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans PS Hollande Valls comédie
commenter cet article
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 18:17


Quand on interroge les Français, on découvre que leurs préoccupation sont dans l'ordre le chômage, la délinquance qui progresse, ou encore le pouvoir d'achat qui se rétrécit, mais en aucun cas le réchauffement climatique. La pauvreté et le déclassement social figurent en tête des grandes craintes de l'avenir immédiat.
Le 22 mai, à Carcassonne, Hollande s'est montré satisfait de son bilan de 3 ans, un festival de cynisme et de mensonges débridés, dans l'histoire jamais un président n'avait fait une telle erreur d'amateur en affirmant, annonce après annonce, pendant des mois, que sa priorité était d'inverser la courbe du chômade.
François Hollande, symbole éclatant du président "Canada Dry" donne toujours l'impression de parler de la réalité sans jamais le faire vraiment : «il faut garder l'esprit de réformes, rien n'est pire que le statu quo». Ce qui ne fera pas sourire ceux qui cherchent un emploi !

Incapable de sortir la France de la crise, "l'esprit du 11 janvier" évaporé, Hollande a trouvé un truc pour le sortir de la médiocrité : le réchauffement climatique, ce serpent de mer qui va nous contraindre à abandonner la voiture pour retrouver les joies de la circulation à vélo.

Le 27 mai, dans son discours au Panthéon, il a même osé associer les quatre grandes figures de la Résistance française à la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre : «L'indifférence, voilà l'ennemi contemporain. L'indifférence face au fanatisme, au racisme, à l’antisémitisme, indifférence face aux injustices, aux inégalités, aux indécences, face aux catastrophes, au désordre climatique, à l'épuisement de notre planète.".
Et l'armée des soldats du réchauffement climatique parcourt le monde, la COP-21 de Paris doit être un succès, au moins il aura réussi quelque chose.

Le 1er juin, à Rabat, animant une conférence sous le thème "Quels enjeux pour l'avenir de la planète ?", Nicolas Hulot, envoyé spécial du Président de la République française pour la préservation de la planète, a déclaré que les énergies fossiles étaient les principaux ennemis du climat.
Ce qui signifie pour l'ex-plagiste Hulot, les ONG environnementales et même EE-LV que la décroissance représente le salut de l'humanité; ce qui signifie que 80% des réserves de pétrole doivent rester sous terre, l'Homme doit redécouvrir la marche-à-pieds, le vélo, l'essence à 10 € le litre ou le train, ah non pas ça la SNCF supprime des TER.
On nous emm..... avec le CO2 et pourtant
1) la France n'est responsable que de quelques pour cent pour le dégagement de CO2, loin derrière l'allemagne et ses centrales à charbon loin derrière les 70% attribués au couple Etats-Unis/Chine,
2) son rôle dans l'effet de serre n'est pas scientifiquement démontré,
3) sans CO2 pas de développement des plantes,
etc, etc

Le 30 mai, dans La République des Pyrénées, sans apporter la moindre preuve scientifique confirmant ses affirmations, Jean Jouzel, membre du GIEC et grand amateur du conditionnel, a endossé le costume de Germaine Soleil
http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2015/05/30/jean-jouzel-le-sud-ouest-va-souffrir-du-rechauffement,1254185.php#xtor=EPR-8-[Newsletter]-20150530-[Zone_info]
Jean Jouzel : "2014 est l'année la plus chaude observée depuis 150 ans, malgré son été pourri. Les vingt dernières années sont les plus chaudes depuis un millénaire. Près de 45 % des émissions de gaz à effet de serre sont dues au CO2."
Notez "malgré son été pourri", d'autre part les données météorologiques indiquent que la température globale est stable depuis 19 ans.
Puis Jouzel évoque "l'élévation du niveau de la mer : 20 cm depuis le début du XXe siècle", ce qui est démenti par les données du marégraphe de Brest.
D'après cet oiseau de mauvaise augure "On va vers des canicules", c'est ce qu'on nous disait après la canicule de 2003, il y a 12 ans.
Par contre sa boule de cristal lui permet d'affirmer qu'on va vers un "radoucissement des températures en automne et l'hiver", ce qui est une bonne nouvelle pour nos factures de chauffage !
Et j'aspire de mes voeux au réchauffement climatique bon pour le pouvoir d'achat !

"La diabolisation du FN n'est plus suffisante pour booster la gauche à laquelle ne croient plus que les naïfs ou les porteurs de valise du mondialisme. Cela fait quarante ans que la gauche, façon grünen allemands, avec Daniel Cohn Bendit, essaye de terroriser les Occidentaux avec l'écologie: Les hommes sont coupables et notamment, bien sûr, en priorité les Occidentaux européens" [Dictature du climat, seule alternative à la guerre, selon Michel Rocard]

Benoît RITTAUD est Maître de conférences hors-classe, habilité à diriger des recherches, Université Paris-13, Sorbonne Paris Cité
Voilà ce qu'il a publié sur son blog :
"Premier cas de censure de « La Peur exponentielle »
Publié le 2 juin 2015
J’aurais sûrement mieux fait d’attendre 2016 pour publier La Peur exponentielle, parce que quand la COP21 sera terminée (et donc l’échec acté du nouvel ultime rendez-vous pour sauver la planète), la pression sur les médias sera sans doute moins forte. Le courrier que j’ai reçu ce matin me laisse penser que, en attendant ce n’est pas du tout le moment de se montrer mal-pensant sur le climat, fût-ce en passant.
Alors que je devais être prochainement l’invité d’une émission en direct à la radio pour parler de mon dernier livre (La Peur exponentielle, donc), j’ai reçu ce matin un courrier m’indiquant que l’émission était annulée. Ne me demandez pas de vous dire le nom de l’émission en question, ni la radio concernée, car mon intention n’est pas de désigner quelqu’un à la vindicte publique mais seulement de lever un petit coin du voile sur ce qui se passe en arrière-cour de certains grands médias. La seule chose que je crois utile d’indiquer est qu’il s’agissait d’une radio de Radio France. Ce point est significatif pour deux raisons :
? Radio France a explicitement affiché son désir d’aider la communication gouvernementale des prochains mois de participer activement à la réussite de la conférence Paris Climat de décembre ;
? mes positions climatosceptiques m’ont déjà, par le passé, valu l’annulation de deux interviews, sur deux radios différentes de Radio France (là, ce sera la troisième)........"
https://mythesmanciesetmathematiques.wordpress.com/2015/06/02/premier-cas-de-censure-de-la-peur-exponentielle/

Je ne veux voir qu'une tête, la censure pour le salut d'Hollande !

Repost 0
4 juin 2015 4 04 /06 /juin /2015 11:05


Bravo François Hollande, vous avez enfin réussi à satisfaire votre promesse : le taux de chômage est en baisse !

Lundi dernier, avec les données fournies par Pôle-Emploi, le ministère du "chômage de masse" publiait le rapport complet de la DARES relatif à la situation du chômade pour avril 2015 :
http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-LJ23SM.pdf
(vous pouvez copier ce lien dans votre navigateur)

Fin avril, toute catégories (car un chômeur est un chômeur même s'il a fait quelques heures pour survivre), avec les 49 700 nouveaux chômeurs, il y avait 6 327 700 personnes privées d'emploi, soit + 5,1% en 1 an !

Hollande ne pouvait pas accepter une telle catastrophe, alors il s'est adressé à au docile INSEE, car dans son sigle il y a "National" et cela doit servir.

Hier, l'Insee a publié ses chiffres, trimestriels ceux-là, et certainement manipulés (chiffres de Pôle-Emploi ci-après).
Pour les statisticiens de l'INSEE, le taux de chômage a baissé au premier trimestre, redescendant à 10 % de la population active en métropole, après avoir atteint fin 2014 son plus haut niveau depuis fin 1997 (10,1 % !

Ils sont vraiment forts ces statisticiens en trouvant une baisse !
En effet, pour le 1er trimestre 2015, Pôle-Emploi a publié les données suivantes :
Janvier + 28 100,
Février + 25 600,
Mars + 30 000.
nouveaux chomeurs enregistrés rien que dans la catégorie A.
Quelle baisse !
A c'est vrai, j'oubliais que près de 300 000 chômeurs ont été radiés des listes !
CQFD

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans chômage INSEE Hollande
commenter cet article
2 juin 2015 2 02 /06 /juin /2015 10:57


2 juin, RTL, François Rexamen ministre du chômage invité de Jean-Michel Aphatie :
"Il y a un décalage entre l'amélioration de l'activité économique et la création d'emploi. La croissance est là, les offres d'emplois sont plus nombreuses mais les entreprises reconstituent leurs marges et ne créent pas tout de suite d'emplois. Il y aura une diminution du nombre de chômeurs à la fin de l'année".
J'ajoute : Si Dieu nous apporte son aide !
Chaque mois, le ministère du chômage fournit une dépêche succinte aux médias, pour avoir une photographie complète de la situation il faut lire le dossier de la DARES (direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques).
Plus de 6,3 millions de chômeurs ! Bravo Hollande et Valls !
Alors, vous en voulez encore pour l'après 2017 ?
On peut trouver le dossier sur internet en pdf, ou la lire sur un bon site, ce que j'ai fait.

"Vrais chiffres chômage avril 2015, 49700 chômeurs de plus, malgré 295500 ()s radiés ce mois.
Source :
http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/vrais-chiffres-chomage-avril-2015-168067

Janvier + 28 100, Février + 25 600, Mars + 30 000, Avril + 49 700
6 327 700 privés d'emploi et travailleurs occasionnels officieux, toutes catégories confondues, + 3 783 900 invisibles qui n'entrent pas ou plus dans les statistiques officieuses ( chiffres détaillés bas de page ).
total : + de 10 MILLIONS de chômeurs en France (fourchette basse).
Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi par motifs, pour le seul mois d'avril 2015 :
- Défauts d'Actualisation (bugs informatiques + oublies + des découragés non indémnisés) : 199 600, 43,2 % des sorties des listes. (- 1,5% sur 1 an)
- Radiations Administratives (les punis) : 42 900, 9,3 % des sorties. (- 11% sur 1 an)
- Autres Cas (morts, suicidés, emprisonnés et départs à la retraite..) : 53 000 et 11,5 % des sorties. (+ 4,1% sur 1 an)

soit 295 500 radiés des listes (64 % des sorties) ce mois pour autres motifs que :
- Stages parking : 45 400, 9,8 % des sorties. (+ 4,6% sur 1 an)
- Arrêts maladie, maternité, etc : 35 300, 7,6 % des sorties. (- 4,1% sur un an)
-Reprises d'emploi déclarées : 86 100, ne représentent que 18,6 % des sorties des listes de pôle emploi. ( -10 % sur 1 an )

Demandeurs d'emploi par catégories :
A : 3 536 000 +0,7 % ( + 5,1 % sur 1 an ).
B : 696 900 +1,9 % ( + 6,1 % sur 1 an ) travailleurs pauvres moins de 78 heures.
C : 1 111 700 +1,4 % ( + 14,9 % sur 1 an ) travailleurs pauvres de + de 78 heures.
D : 275 300 -1,5 % ( - 0,7 % sur 1 an ) stages parking, occupationnels etc.
E : 377 900 +0% ( - 4,2 % sur 1 an ) contrats aidés etc.
TOTAL : 5 997 800 ( données corrigées ), hors DOM TOM, soit + 5,9 % sur 1 an, 49700 chômeurs de plus, par rapport à Mars.
TOTAL, dom-tom compris : 6 327 700 ( page 15 du rapport de la DARES, lien en bas de page ).

Quelques chiffres qui parlent :
Chômage Longue durée (entre 2 et 3 ans) : + 8,9 % sur 1 an.
Chômage Très Longue Durée + de 3 ans : + 18,5 % sur 1 an.
Chômage des 50 ans et +, + 9,8 % sur 1 an.
+ d'1 chomeur inscrit à pôle emploi sur 2 (52,2 %) ne perçoit AUCUNE INDEMNITE, ni ARE (allocation retour à l'emploi), ni allocation de solidarité (ASS, AER)
Offres d'emploi disponibles, dernier chiffre connu : 336 442.

Le + scandaleux, LE CHÔMAGE INVISIBLE, complètement en dehors des statistiques :
Ne sont pas comptés dans ces 6 327 700 demandeurs d'emploi et travailleurs pauvres occasionnels :
1 283 900 foyers bénéficiaires du RSA, en effet sur 2 300 000 environ de foyers (dernier chiffre connu) , seuls 1 016 100 sont inscrits à Pôle Emploi, les autres bénéficient d'autres suivis (associations, collectivités locales, etc.) en sachant qu'un foyer bénéficiaire, comporte parfois + d'un demandeur d'emploi en son sein, donc si on parle en nombre d'individus c'est pire.
+ encore 1 100 000 au bas mot, sur les environs 2 millions de bénéficiaires de l'AAH ou d'une pension d'invalidité, qui ne sont pas inscrits à Pôle emploi, malgré une aptitude et un désir d'accès à emploi adapté.
+ encore 1 400 000 de SANS-DROITS, qui sont principalement :

- des jeunes de moins de 25 ans, primo demandeurs d'emploi, qui comme vous le savez n'ont même pas droit au RSA. (quasi unique en Europe), favorisant délits, crimes, trafics, prostitution, esclavagisme moderne etc.
- des sans droits, pour motif, dépassement des plafonds de ressources dans le foyer, exemple, votre conjoint(e) perçoit 650€ d'allocation chomage, ou 800€ d'allocation adulte handicapé, vous n'aurez même pas droit au RSA, car vous dépasserez le plafond couple qui est de 647€ par mois, si vous êtes NON SDF.
- des bénéficiaires de pensions de reversions ( veufs, veuves ) de 55 ans et +, qui dépassent les plafonds du RSA ( 452€ pour une personne seule ), et qui n'ont pas l'âge pour prendre leur propre retraite ou pour percevoir le minimum vieillesse ( 65 ans ) qui s'appelle aujourd'hui "A-S-P-A" (allocation solidarité aux personnes âgées), qui est récupérable sur le patrimoine, au décès.
- des bénéficiaires de pensions alimentaires qui dépassent les plafonds du RSA (plafonds 2 fois inférieurs aux seuils de pauvreté, une véritable honte)
- des étudiants, boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires, qui sont donc bien demandeurs d'emploi, en concurrence avec les autres (même si beaucoup sont aussi exploités en stages sous payés, voire gratuits).
- des auto-entrepreneurs, qui ne gagnent rien ou presque, et sont demandeurs d'emploi en parallèle.
- on peut parler également de retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre ( loyer, énergie, assurances, voiture, téléphone, eau, nourriture, santé (lunettes, dentiste ..) incalculable.
Faites le calcul vous même, on arrive au total, à + de 10 MILLIONS demandeurs d'emploi en France, et travailleurs pauvres occasionnels.

Rendez-vous le jeudi 25 Juin 2015, pour avoir les vrais chiffres du chômage de Mai 2015.

Sources : Rapport complet de la DARES de 20 pages (et non pas le simple communiqué de presse envoyé aux médias) :
http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-LJ23SM.pdf

Repost 0
31 mai 2015 7 31 /05 /mai /2015 17:55


Lors de sa visite à Trente, (Italie), Manuel Valls a répondu au discours de Nicolas Sarkozy : "Il faut sortir de ce goût de revanche. Le pays a besoin d'un autre débat politique et d'autres formules.".
ET il a entièrement raison.

Avant tout, il est insupportable de constater que le président et le 1er ministre commentent les affaires françaises depuis l'étranger, on attend d'eux qu'ils règlent le cas du chômage, c'est leur boulot.
Alors que les effectifs aux impôts et à l'inspection du travail, affectés aux contrôles des riches et des puissants sont en baisse, Hollande et Valls mettent en place une brigade de «police des chômeurs« ; le chômage a explosé, le nombre d'offres d'emploi décentes est dérisoire, pour essayer d'inverser la courbe du chômage, le gouvernement choisit de pointer du doigt les victimes de la crise, si les chômeurs ne trouvent pas de boulot, ce serait de leur faute, alors qu'ils soient radiés des statistiques !
Les contrôles c'est pour les pauvres, pas pour les riches et les puissants.
Traiter le chômage sans manipulation, voilà ce qu'on attend de Valls.
Les Français ne sont pas dupes, selon un sondage Ifop paru aujourd'hui dimanche dans le JDD, la majorité des Français (51%) ne pense pas que Manuel Valls soit "en mesure de mener à bien des réformes dans le domaine économique et social".

Pour en revenir aux propos de Valls :
1) "sortir de ce goût de revanche" est souhaitable et souhaité par une large majorité des Français.
Selon un sondage Odoxa pour "Le Parisien/iTÉLÉ", paru le 23 mai, en 2017, 77% des Français ne souhaitent pas une nouvelle candidature de François Hollande.
Le 30 mai, selon le sondage Odoxa pour «CQFD » sur i>télé et «le Parisien», on apprenait que 72% des Français ne veulent pas que Nicolas Sarkozy soit de nouveau candidat.
Autrement dit, Hollande-Sarkozy : les Français ne veulent pas du match retour en 2017 ! Pas de bonnet blanc et de blanc bonnet !
Quant au PS, EELv et le FDG ne souhaitent plus n'être que des porteurs de valises, "l'alliance populaire", évoquée par Cambadélis, est une douce rêverie, les classes moyennes rejoignent les classes populaires dans la défiance envers le social-libéralisme au goût de droite.

2) Lorsque Valls déclare que "Le pays a besoin d'un autre débat", il a raison.
En effet, le quinquénat de Sarkozy et les 3 ans d'Hollande ont beaucoup de points communs : blocage du salaire des fonctionnaires, le traité Merkozy, la réforme des retraites, l'immigration, les Roms,.... etc.
Pour avoir une autre débat, il faut d'autres hommes qui n'ont pas commencé leur carrière politique quand les jeunes de 20 ans n'étaient pas encore conçus.
Chez Les Républicains, ils ont Xavier Bertrand et Bruno Le Maire, au PS...... je ne vois personne, tous les jeunes de talent ont été écartés.
Quand on pense que pour les élections régionales, la liste Ps pour l'Aisne sera conduite par "l'ancêtre" Anne Ferreira, il y a de quoi être inquiet, qu'a-t-elle fait pour le développement économique de notre ville si ce n'est mettre des bâtons dans les roues du dynamisme de Pierre André et de Xavier Bertrand ?
Le PS local n'a donc personne de "neuf" pour avoir un autre débat, pour revenir sur les propos de Valls ?

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans Valls 2017 Changer de guignols
commenter cet article
30 mai 2015 6 30 /05 /mai /2015 16:29


Ceux qui visitent ce blog savent que j'exprime les plus grands doutes au sujet du prétendu réchauffement climatique, et heureusement je ne suis pas seul.

Que ce soit à Manille ou en Martinique Hollande a exprimé son inquiétude si sa COP-21 n'aboutit pas à un accord pour que Total cesse de vendre ce poison appelé pétrole, si GDF-Suez ne cesse pas de vendre du gaz dégageant du CO2, la nourriture des plantes sans laquelle la Terre ressemblerait au Sahara.
"Esprit du 11 janvier", "Photo avec Fidel Castro", "Panthéon", à défaut de résultats économiques, ce Monsieur a besoin de COM !
La France a les moyens quand, de source officielle, on apprend que la conférence sur le climat organisée en décembre à Paris coûterait environ 170 millions d'euros, dont 20 % pris en charge par des entreprises partenaires, françaises et étrangères. Paris vaut bien une messe à la gloire du monarque !

En lisant la presse aux ordres du pouvoir socialistes comme Libé ou Le Monde, on a constate que la banquise Antartique disparaissait, mais quand on apprend qu'il a fait jusqu'à -80,1°C du 22 au 23 mai sur la station antarctique russe de Vostok, soit l'une des plus basses valeurs observée en mai depuis le début des mesures en 1957, perplexe, on a le droit de se poser la question : la glace fond-elle bien à 0°C ? On nous aurait menti !
Dans Libé du 20 mai, le gogo Sylvestre Huet écrivait : "Climat: 2015 toujours en tête".
Et quand on lit ceci : "Le printemps météorologique, débuté le 1er mars, prendra fin le 31 mai. Un pré-bilan peut d'ores et déjà être établi. Les températures ont généralement dépassé la normale 1981/2010 (....) L'excédent moyenné sur la France et sur la période devrait être proche de +0,8°C."
Je ne sais pas si vous l'avez constaté en mai avec les matins à entre 5 et 8°C et les après-midis ne dépassant que rarement les 19°C, mais ce qui est sûr est que dans ma longue carrière de jardinier c'est la première fois que mes plants de tomates ont rejoint la terre ferme fin mai !
Les moyennes à l'échelle mondiale comme à l'échelle territoriale ne représentent rien car dans le tiers Sud-Est notamment les températures ont souvent avoisinnée les 30°C.
Dans ce bilan de météo-ciel, on découvre que "Le déficit pluviométrique se révèle assez marqué en moyenne, de l'ordre de -20%", certes en Picardie il a peu plu, mais, dans le Centre, les agriculteurs qui ont découvert leur champ de maïs sous 50 cms d'eau ne goûtent pas cette plaisanterie. en effet, il y a eu "des écarts parfois importants d'une région à l'autre."

En conclusion, ne nous faites pas chier avec le réchauffement et le déréglement climatiques, la science n'est pas assez développée pour comprendre la théorie du chos qui régit les mouvements des échanges atospgériques.

Repost 0
Published by JC Le Garrec - dans climat plaisanterie
commenter cet article
29 mai 2015 5 29 /05 /mai /2015 17:52


Plusieurs événements ont marqué cette fin de semaine.

Alors que se sont enchaînées les défaites électorales, le chef d'orchestre du Titanic, un ex-trotkiste-lambertiste, détenteur de diplômes universitaires usurpés, affichant deux condamnations en justice pour emploi fictif, dans l'affaire de la Mnef (mutuelle étudiante dont il fut longtemps l'un des dirigeants) et dans l'affaire Agos, une société gestionnaire de foyers de travailleurs immigrés, élu par 40 000 adhérents, Cambadélis est devenu le roi "nu" de la rue de Solférino. De quoi animer le débat de ses adversaires !

L'autre événement est la confirmation du gel du point d'indice des salaires des fonctionnaires pour la cinquième année consécutive
De juillet 2010 à juillet 2015, la hausse des prix sera voisine de 6%, les fonctionnaires auront donc perdu 6% par rapport à une situation où l'indice aurait été indexé sur les prix, perte qui s'ajoute à la hausse des cotisations sociales.
Pourquoi le gouvernement ne comprend-il pas que c'est l'une des raisons qui conduit ses soutiens électoraux à tourner le dos au PS ?

Autre événement, le discours au Panthéon.
Hollande n'a pas la capacité d'enflammer une multitude, on attendait un chef, on n'a entendu qu'un père de famille.
N'est pas Malraux qui veut, les deux femmes et les deux hommes qu'il a voulu honorer méritaient le meilleur, ils n'ont eu que le banal d'un "président normal", les héros seuls communiquent l'héroïsme !

Enfin, il y a 10 ans, le 29 mai 2005, les Français rejetaient un texte européen visant à graver dans le marbre le néolibéralisme, le Traité Constitutionnel Européen (TCE).
Je me souviens d'une photo parue dans Paris-Match montrant Sarkozy et Hollande, bras dessus bras dessous, se prononçant pour le "oui".
Deux pays fondateurs de l'Union se sont prononcé :
Le 29 mai, Référendum français : le «non» recueille 54,68% des suffrages exprimés (près de 70% de participation, ça fait rêver !).
Le 1er juin, Référendum aux Pays-Bas : 61,54% pour le «non».
À ce séisme politique, qui aurait dû envoyer Hollande finir ses jours dans un monastère, l'Europe aurait dû répondre par une démocratisation de son mode de gouvernement, mais, le peuple n'a pas le droit de rêver,
2 ans plus tard, Sarkozy a ressorti le texte recalé sous la forme du traité de Lisbonne. Sans consultation populaire cette fois et avec le soutien du député Hollande.
Certains, comme Alain Duhamel dans Libé, font toujours preuve d'un cerveau ramolli, pour eux, si l'Europe va mal, c'est parce que «la France du 29 mai 2005 a ouvert la phase où l'espérance européenne a laissé la place au ressentiment national, voire nationaliste» !!
10 ans plus tard, il continue à expliquer que si le résultat du référendum avait été différent l'Europe ne serait pas en crise, alors que l'UE fonctionne exactement selon les mêmes critères.
Au temps où il était candidat, Hollande assurait vouloir renégocier le traité Merkozy, il n'a rien négocié du tout et il est rentré au Panthéon de la soumission.

Si en Europe, on constate la montée impressionnante d’une Europe protestataire, Grèce, Espagne, Pologne, extrême-droite dans les pays nordiques,..... c'est le signe que les peuples ne supportent plus l'europe de l'austérité, du chômage.

Il n'y pas de pseudo-européens mais des peuples qui souffrent. Cameron propose un référendum pour savoir si son pays souhaite rester/sortir de l'Union, il en a le droit, un référendum qui ne sera jamais proposé aux Srançais car le pouvoir a peur du peuple souverain.
Au sujet du traité de 2005, selon un sondage Ifop pour Le Figaro, 62% des Français voteraient «non» si la question leur était posée aujourd'hui, soit sept points de plus qu'en 2005.

Repost 0

Articles Récents