Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

4 mars 2007 7 04 /03 /mars /2007 22:39
Dimanche 4 mars, J-49
Jean-Pierre Raffarin s'adresse directement à François Bayrou, lors du Grand rendez-vous  d'Europe 1: «je le connais bien, je l'aime bien. C'est quelqu'un de bien, c'est pas quelqu'un de léger. Je trouve son projet sympathique mais je le vois impossible. Parce qu'il peut créer de la déception, je crains que ce soit un projet dangereux». Et de lui dire «calmement»: «ta dérive à gauche est dangereuse, reviens là où tu étais, au centre».
Le pacte est décidément à la mode en ce moment. Sur France 5, Jean-Louis Borloo a annoncé qu'il aurait «un rendez-vous avec Nicolas Sarkozy dans les 10 jours qui viennent pour étudier des éléments de programme et de méthode» en vue de la présidentielle. Et de s'affirmer «convaincu qu'on va passer un pacte».
La présidentielle expliquée aux enfants. C'est le pari des éditions Milan, spécialisée dans la presse pour la jeunesse, qui vient d'ouvrir un blog spécialement dédié aux élections.
Invitée par Radio J, Dominique Voynet a reconnu «la difficulté à émerger dans cette  ampagne» pour les Verts, tout en refusant à se «laisser aller au découragement».
La candidate verte participe par ailleurs à une nouvelle campagne d'affichage de l'association de lutte contre le sida Aides.
Europe 1 tape du poing sur la table. Après avoir été mis en cause par le MJS pour partialité pro-sarkozyste (voir la vidéo ci-dessous -vendredi-), la station de radio dirigée par Jean-Pierre Elkabach multiplie les droits de réponse.
Une réponse d'Elkabbach en personne, une autre de la société des journalistes, et une de la reporter incriminée. Le MJS, de son côté, contre-attaque.
Ce matin sur France Inter, Jean-Pierre Chevènement a jugé que «Ségolène Royal acquiert progressivement une véritable stature présidentielle». Il a aussi estimé que sa championne «n'était menacée en aucune manière par François Bayrou».
François Bayrou fait dans le grandiloquent. Sur Europe 1, le candidat UDF dit ne pas avoir «de doute en ce moment parce que je vois se former la volonté du peuple français. C'est une chose très émouvante et très forte de voir un peuple qui tout d'un coup a décidé de sortir des schémas habituels dans lesquels on veut l'enfermer depuis un quart de siècle et qui dit: "nous avons là un autre chemin et un homme qui peut porter ce chemin"».
Discret jusque ici, l'inénarrable Nicolas Miguet a annoncé que son domicile avait été «mis à sac». Selon le président du rassemblement des contribuables français, «il s'agit très vraisemblablement d'un cambriolage politique».
Samedi 3 mars, J-50
Ségolène Royal réaffirme qu'elle maintiendra l'effort budgétaire pour la défense au niveau actuel, soit 2% du PIB. Présentant son programme en la matière à la maison de la Chimie, elle a dit souhaiter que la dissuasion nucléaire soit «maintenue à son seuil de crédibilité». L'UMP dénonce un discours «improvisé» et «convenu».
Après avoir dénoncé les «pressions» subies par les maires susceptibles de signer pour lui, Jean-Marie Le Pen a porté plainte  jeudi pour «introduction dans son système informatique», au siège du FN à Saint-Cloud. Il avait évoqué cette hypothèse il y a quelques jours pour expliquer comment des listes de maires ayant promis de le parrainer avaient pu circuler.
Après François Bayrou et avant Ségolène Royal, Nicolas Sarkozy était le «rédacteur en chef» du Grand Journal de Michel Denisot, vendredi entre 19h10 et 20h50. Bilan: plus de 2 millions de spectateurs pour la 2e partie de l’émission, à partir de 20h05. Un record «historique» sur cette tranche horaire, selon la chaîne cryptée.
Bayrou confirme. Cette fois-ci, c’est le baromètre électoral Ipsos/Dell pour SFR et Le  Point, qui le donne à
19% au premier tour. Sarkozy (31%) devance Royal (25%). Au second tour, le patron de l’UMP l’emporterait avec 54% des voix.

Partager cet article

Repost 0
Published by quintinus
commenter cet article

commentaires

Articles Récents