Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

24 février 2007 6 24 /02 /février /2007 16:31
Sarko Baba et les 40 voleurs
le candidat de l'UMP et celui de l'UDF ne peuvent espérer l'emporter que s'ils glanent des voix au-delà de leur propre camp, ce qui les incite à parler au nom de la nation toute entière en cherchant des références historiques consensuelles.
Le leader de la droite s'est présenté publiquement comme l'héritier des chefs historiques de la gauche, références qui apparaissent dans le discours de Poitiers du 26 janbier.
en relisant ce discours, une chose saute aux yeux, Jaurès est cité 7 fois, alors que la " figure centrale " des partis de droite depuis 1958, le Général De Gaulle, n'apparaît que 3 fois !
Le candidat de la droite, sur les directives de ses conseillers en communication,  doit donc apparaître comme rassembleur et recentrer  son profil (« j'ai changé ») et faire dans le « social » en se présentant comme l'héritier de la gauche.
Le " nègre " qui a écrit le discours de Poitiers a voulu gommer l'appartenance partisane de Sarkozy pour persuader le public que sa qualité première tenait justement au fait qu'il avait su dépasser les limites de son parti, en rassemblant des hommes politiques aussi différents que Napoléon, Jaurès, Clemenceau, de Gaulle, et même Mitterrand.
Ce discours fait apparaître des oublis et des contradictions :
- Sarkozy décrit Blum comme un homme bon qui a permis aux travailleurs d'aller voir la mer ! Il oublie de dire que les congés payés ont été obtenus à la suite des grèves dures de mai 1936.
- contradiction, Sarkozy évoque la Gauche en dénonçant explicitement « ceux qui attisent encore la lutte des classes », or les congés payés ne résultent-ils pas de la lutte de la classe ouvrière contre le patronnat ! alors citer Léon Blum est-ce le bon choix ?
Dans ce même discours,on a droit à tout et n'importe quoi, Sarkozy s'attribue la filiation de 2 Grands hommes : Jaurès et Clémenceau !
pourtant 2 adversaires politiques :
- Georges Clemenceau, le ministre de l'Intérieur a envoyé la troupe contre les grévistes en 1907-1908;
- Jean Jaurès, farouche adversaire de Clémenceau, directeur de l'Humanité, a dénonçé le « premier flic de France » et le « briseur de grèves ».
Comment se fait-il que cette imposture, ces contradictions, ces oublis ne soient pas dénonés ?

Partager cet article

Repost 0
Published by quintinus
commenter cet article

commentaires

fleur de sel 27/02/2007 17:52

Le ministre de l'Education devrait offrir au ministre de l'Intérieur "et de la Réeducation Nationale"un petit manuel d'histoire(gratuit comme à tous les profs et pour ne pas surcharger des tonnes de frais de campagne).Ca lui évitera de dire des bourdes!!En ce moment c'est une grosse par jour!!!!!Et dire qu'il  vient de faire voter une loi autorisant les jeunes à quitter l'école à 14 ans! Il ferait mieux de proposer d'augmenter les possibilités de formation profassionnelle tout au long de la vie!!!!!!!!!!!!!!!!!
A commencer pour lui!
Bises(je pars une petite semaine en Bretagne et vous souhaite une inspiration féconde dont je prendrai connaissance à mon retour

Articles Récents