Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

13 février 2007 2 13 /02 /février /2007 16:23

Nicolas Sarkozy à Argenteuil

Nicolas Sarkozy à Argenteuil (Sipa)
L'association Bleu-Blanc-Rouge (BBR), qui devait recevoir samedi Nicolas Sarkozy pour un débat public sur la "dalle d'Argenteuil" (Val d'Oise), dément toute "manipulation médiatique" de la part du candidat UMP, dans une interview accordée dimanche 11 février à l'AFP.
L'association se dit outrée des "allégations calomnieuses" portées samedi par le Mouvement des jeunes socialistes (MJS), qui a évoqué une éventuelle "manipulation sarkoziste de BBR, association qui serait allouée à l'UMP".
"Sarkozy nous a ouvert son carnet d'adresses et son ministère" et "nous avons été entendus sur nos projets le 13 décembre place Beauvau", a confirmé à l'AFP le président de l'association, Madji Hamida, qui veut "donner une autre image de la banlieue".
Bleu-Blanc-Rouge, association loi 1901 d'une dizaine de membres âgés de 20 à 28 ans, "se veut apolitique": "personne n'est salarié du QG de Sarkozy!", a précisé Madji Hamida.
40.000 euros de subventions préfectorales
L'association BBR avait "invité" samedi Nicolas Sarkozy à débattre de certains thèmes avec le quartier de la "dalle" d'Argenteuil, mais "la journée a été reportée, faute de préparation et de locaux disponibles", a déclaré à l'AFP un de ses membres, sans préciser la date de la prochaine invitation.
Au cours d'une conférence de presse samedi, le MJS s'était dit "étonné des privilèges accordés" à cette association: "logée dans des locaux flambant neufs, elle bénéficie de 40.000 euros de subventions préfectorales alors qu'une association de quartier ne touche que 200 euros par an en moyenne", avait affirmé
le MJS.
"Nos locaux, soit 9m2, un ordinateur, une imprimante et un fax, sont prêtés par la SNCF et repris dans deux mois" a démenti dimanche le président de BBR.
La moitié des 40.000 euros de subventions préfectorales est une "aide au démarrage de l'association accordée par la politique de la ville". L'autre moitié finance notamment le salaire du coach, "seul salarié de BBR", a-t-il ajouté.

Partager cet article

Repost 0
Published by quintinus
commenter cet article

commentaires

Articles Récents