Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

29 juillet 2015 3 29 /07 /juillet /2015 17:21


J'espère que vous appréciez le réchauffement climatique qui, d'après les alarmistes, va nous conduire à la catastrophe, à la mort de notre planète.
Début juillet, la pluie picarde a accueilli le tour de France, à l'arrivée à Paris la pluie a fait son retour (14 °C). depuis le 1er juillet, ma station-météo personnelle n'a relevé que 5 jours avec une température supérieure à 30 °C, mais ne sommes-nous pas en été !
Au petit matin du 26 juillet, il n'a fait que 3,9 °C à Reims et 4,8 °C à Troyes, et soyez en sûr, n'osant pas remonter à Jules César, les alarmistes parleront du mois de juillet le plus chaud depuis la 3e république !
Dans le nord du pays, c'est la pression atmosphérique qui s'est distinguée, le 27 juillet. Une pression minimale de 1.000,1 hPa a ainsi été mesurée à 04h51 locales à Lille. Jamais depuis plus d’un siècle une pression aussi basse n’avait été relevée un 27 juillet sur la capitale des Flandres.

François Hollande compte sur la conférence Paris-climat 2015 pour redorer son image dépréciée, dans ce contexte il a récemment déclaré qu'un accord permettant de contenir le réchauffement planétaire à 2°C «signifierait refuser d'accéder à 80% des ressources fossiles encore disponibles» et qu'il faut préserver les terres agricoles car elles «pourraient stocker 7 à 8 gigatonnes de CO2, tout en stimulant la fertilité des sols : cela nous permettrait de nourrir l'humanité».
enfumage !

Mediapart a publié un dossier inédit : "le bétonnage du territoire français émet 100 millions de tonnes de CO2 chaque année. Cela représente 20 % de toutes les émissions de gaz carbonique du pays. C’est gigantesque. C'est presque autant que tous les rejets annuels des transports en France (...) Ce grand bétonnage cause des dommages irréversibles aux terres agricoles. Entre 2006 et 2014, l'artificialisation s'est faite pour deux tiers à leurs dépens. Chantier après chantier, disparaissent les plaines, la beauté paysagère. Les oiseaux migrateurs perdent les mares où ils avaient l’habitude de se désaltérer. Des grenouilles, des campagnols, des tritons, des moineaux voient leur habitat rogné par les aires de parking. Le territoire se fragmente, s'imperméabilise et empêche les sols de résister aux inondations. Le cycle de l'eau se perturbe, créant un risque de pénurie, alors que la température se réchauffe, inexorablement."
Aéroport de Notre-Dame-des-Landes (1700 ha), tunnel ferroviaire du Lyon-Turin, grand stade de Lyon, centre commercial Europa City à Gonesse, «technopole» géante de 600 hectares à Agen, golf et de villas à Montcombroux-les-Mines (Allier), Center Parcs de Roybon (Isère), etc, etc.

L'autre actualité s'est déroulée au début de la semaine passée.
"Saint" Nicolas Hulot, aspirant à la béatification ou au grade de commandeur des croyants, inquiet de l'évaporation de l'eau dans les bénitiers, a réuni le "sommet des consciences".
Il n'aura manqué à cette mémorable journée inaugurée par le président Hollande et Albert de Monaco (l'écologiste du Rocher urbanisé), outre le pape qui pense refroidir la planète avec une encyclique, que des griots africains et quelques chamans indiens ou sibériens pour implorer le ciel de faire tomber la pluie. Celle qui manque actuellement en Californie, le pays de son ex-gouverneur Arnold Schwarzenegger, qui devait venir jouer l'écolo pour clore cette journée de vœux pieux mais qui a préféré au dernier moment faire la promotion de son dernier film.

A cette occasion, Hollande a montré qu'il ressentait une inquiétude sur sa capacité à assurer la conduite du pays pour un deuxième quinquennat surchauffé.
«Si rien n'est fait, la planète se réchauffera à un niveau et avec une telle intensité que notre monde sera difficile à vivre (.....) La misère d'aujourd’hui est intenable ; celle de demain sera ingouvernable.»
La misère, il sait de quoi il parle, c'est lui qui la crée !
Sur BFM, Xavier Vertrand a exprimé ce que les Français pensent d'Hollande : "Mais on s'en fout de son destin. C'est le seul qui s'occupe de son emploi de 2017."

Published by JC Le Garrec - dans climat Hollande Hulot
commenter cet article
28 juillet 2015 2 28 /07 /juillet /2015 17:02


Président le plus impopulaire de la Ve république, François Hollande pense à sa candidature en 2017 rejetant une primaire (pourtant votée par les militants), et, pour apparaître en sauveur de la république, il fait tout pour que la promesse "d'inverser la courve du chômage" se réalise.
Notre président, tout auréolé de la lumière du sage, "Sic luceat lux", fera tout pour que sa promesse éclate à la une des médias
Lle ministre du chômade, François Rebsamen, explique que le ralentissement observé en juin est «un signe encourageant»."; imaginez 1 300 sans-emploi de plus, ils ont a bien magouillé en changeant le mode de calcul imposé à Pôle-Emploi.
Il n'est plus possible de comparer les chiffres de juin à ceux des mois précédents : les demandeurs d'emplois en formation, en contrats aidés ou en service civique sont conduit à sortir des listes du chômage alors qu'ils sont sans-emploi. Eliminos les blonds, les petits,.... et les chiffres seront encore plus satisfaisants !

en consultant le rapport complet de la DARES
http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-KVBC87.pdf
on constate qu'il n'y a pas de quoi se réjouir.

Jan + 28100,
Fév + 25600,
Mar + 30000,
Avr + 49700,
Mai + 67800,
Juin + 8000 (et non pas 1 300).

Un record : 6 398 900 privés d'emploi et travailleurs occasionnels officieux, toutes catégories confondues.
Ajoutons 3 786 900 invisibles qui n'entrent pas ou plus dans les statistiques officieuses
total : de 10 MILLIONS de chômeurs en France

Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi pour différents motifs, pour le seul mois de juin 2015 :
308 700 radiés des listes (59,6 % des sorties) pour ce mois de juin.

Demandeurs d'emploi par catégories :
A : 3 553 500 +0 % ( + 4,7 % sur 1 an ).
B : 707 400 +0,9 % ( + 6,9 % sur 1 an ) travailleurs pauvres moins de 78 heures.
C : 1 136 500 -2,1 % ( + 15,4 % sur 1 an ) travailleurs pauvres de + de 78 heures.
D : 281 400 +2,8 % ( + 1,2 % sur 1 an ) stages parking, occupationnels etc.
E : 395 200 +4,6 % ( - 0,1 % sur 1 an ) contrats aidés etc.
TOTAL : 6 073 600 ( données corrigées ), hors DOM TOM, soit + 6,3 % sur 1 an, 8000 chômeurs de plus, par rapport à mai.

Alors que le chômage baisse dans toute l'Union Européenne, Hollande démontre toutes son incapacité à régler ce fléau. Seul moyen : magouiller les données !

Et vous voulez de lui pour un second quinquennat ?

Published by JC Le Garrec - dans Chômage Hollande Magouille
commenter cet article
27 juillet 2015 1 27 /07 /juillet /2015 10:11


Pendand mon absence l'actualité n'est pas restée en sommeil (malgré ma demande officielle).

A midi, il ne devait pas faire chaud le dimanche 26 juillet à Reims quand, à l'appel del'association SOS Racisme, une poignée de courageux et de courageuses se sont rassemblés en maillot de bain dans le parc Léo Lagrange, moins d'une dizaine de personnes paraît-il.
Cette manifestation était une riposte à la violente agression subie par une jeune femme qui, le mercredi précédent, accompagnée de deux de ses amies, avait décidé de se prélasser sur l'herbe en maillot de bain dans ce parc, comme l'a rapporté L'Union de Reims.
Estimant sa tenue indécente, contraire à la morale et à la conception des bonnes moeurs dans un lieu public, une jeune fille, accompagnée de 4 autres camarades interpelle la Rémoise;
Le quotidien Rémois a rapporté que cette dernière ne s'est pas laissé faire en affirmant qu'elle n'avait pas de leçon à recevoir sur sa manière de se vêtir. Les esprits se sont échauffé et le groupe de filles se sont précipité sur la Rémoise pour la rouer de coups.
Bilan de ce passage-à-tabac : 4 jours d'incapacité totale de travail.
Certes nous ne vivons ni en Finlande où hommes et femmes sont nus dans les saunas, ni en Allemagne où la nudité est autorisée dans de nombreux parcs publics, mais nous sommes en France, ni au Maroc, ni en Arabie Saoudite. Certes notre société a mis longtemps pour se débarasser de la pudibonderie imposée par l'église, ce n'est pas pour subir une morale d'un autre temps.
Depuis des décennies, la quasi-totalité des "soeurs" catholiques ont abandonné le voile sans pour autant avoir abandonné la morale religieuse.

L'identité des jeunes femmes violentes n'a pas été dévoilée, mais elle ne fait aucun doute; toute idée de morale religieuse intégriste a été écartée par les autorités, mais il ne faut pas se voiler la face.
Notre pays doit se réveiller pour ne pas revivre l'obscurantisme du Moyen-Age.

Autre actualité inadmissible.
Le roi d'Arabie saoudite Salmane ben Abdelaziz Al Saoud et sa suite (700 personnes !) vont pouvoir passer de tranquilles vacances dans les Alpes-Maritimes.
Par arrêté préfectoral, l'accès au littoral voisin de la villa royale, notamment de la plage publique de la Mirandole (Golfe Juan), a donc été interdit au public samedi 25 juillet; la plage est gardée par des policiers qui n'ont aucune chance de voir des femmes en maillot de bain, en Arabie elles se baignent en burka en plastique pour que le vêtement ne colle pas au corps.
Envahis par ses compatriotes, les propriétaires des palaces de Cannes et d'Antibes sont heureux, ainsi que les traiteurs du coin qui ne vont pas chômer la nuit comme le jour, Hollande est content, la France va vendre quelques avions Rafale.
La préfecture des Alpes-Maritimes a confirmé avoir signé un arrêté d'interdiction d'accès du public à la bande littorale qui longe la demeure où le monarque saoudien a prévu un séjour privé pour ses vacances, un contournement de la loi littoral, qui interdit toute privatisation des plages, publiques.
Sans compter les patrouilles mobiles et un ou plusieurs bateaux stationnés en mer, 7 ou 8 policiers ont été mobilisés pour se relayer en permanence en différents points.

Jean-Noël Falcou, qui a mis en ligne une pétition pour la contester.Dimanche après-midi, près de 125.000 personnes avaient signé.
«Les signataires de cette pétition en appellent en urgence à leurs représentants pour obtenir le retrait de toutes les constructions sur le domaine public de la plage de la Mirandole (notamment la dalle en béton destinée à accueillir un ascenseur privé) ainsi que le libre accès à cette portion du littoral maralpin», indique le texte publié sur Internet. L'élu a également protesté sur Twitter sur la construction d'un ascenseur et d'un escalier dans la roche permettant de rejoindre la plage depuis la villa.

Quant aux vacanciers, ils iront se voir ailleurs, pourquoi pas en Arabie Saoudite et en maillot de bain !

Published by JC Le Garrec - dans Violence Reims Arabie Saoudite
commenter cet article
17 juillet 2015 5 17 /07 /juillet /2015 17:14


En premier lieu, je tiens à saluer l'excellente initiative des présentatrices de la météo sur TF1. Pour s'associer à la lutte contre le réchauffement climatique lié aux activités humaines, elles ont décidé de frapper les consciences des irresponsables qui mettent la planète en danger : "chaque fois qu'à Paris la température dépassera 30°C, à l'antenne, nous enlèverons le haut, si elle dépasse les 35°C nous enlèverons le bas, nous sommes tous concernés par le danger qui nous guette si nous ne faisons rien".
Excellente initiative qui va enfin nous montrer les dégâts du réchauffement climatique !

En second lieu, je tiens à saluer notre président "audacieux" quand François Hollande a déclaré sa flamme à François Hollande !
En parlant de la Grèce, de l'Iran, de l'Allemagne, il s'est défini comme "audacieux", ce n'est ni Valls, ni Cambadélis ou Sapin, ses valets qui l'on dit
Chaque soir, installé dans sa chambre à coucher devant un miroir qui lui dit tous les jours "tu es le meilleur", et Julie Gayet, entrouvant la porte pour admirer l'athlète lui disant "nécoute pas ce qui disent que tu es "Mollasson premier", "Hollandouille", "Flamby", "Fraise des bois", "Capitaine de pédalo"."
Heureux qui comme François Hollande, après un long voyage à Bruxelles, de retour dans sa patrie, se sentait porté par la gloire !
François Hollande, accablé par ses échecs économiques, a tout de suite vu qu'il tenait dans la crise grecque l'occasion de vivre un grand moment diplomatique. Le moyen de se placer dans l'orbite idéale des chefs d’Etats français comme Charles de Gaulle.
"Je suis audacieux" !

Enfin, le tour de France.
Mon âge m'a permis de suivre Louison Bobet, Bahamontès, l'aigle de Tolède, Anquetil et Poulidor, Merx et Hinault, Thévenet, Fignon,....
La première cassure, je la dois à Richard Virenque, la seconde au tricheur Lance Armstrong.
Si la fédération française fait tout pour que nos cyclistes soient propres, on voit les difficultés des Français à être en tête, le soupçon de dopage est toujours là, les tricheurs ayant toujours une longueur d'avance sur les gendarmes.
J'ai pensé à Lance Armstrong en voyant Christopher Froome s'envoler dans la montée vers la Pierre-Saint-Martin, 110 coups de pédale à la minute ce n'est pas humain, et son camion gardé comme une centrale nucléaire !
On en est à mi-tour et on s'emmerde !

Pour terminer, Cuba m'a toujours séduit, pas pour le Che qui n'a été qu'un odieux assassin, pas pour Fidel ni pour son frère Raoul qui a engagé DsK, mais pour les merveilleux cigares dont je raffole.
Alors je vais prendre une quinzaine de jours de vacances.

Published by JC Le Garrec - dans Hollande Tour de France Cuba
commenter cet article
16 juillet 2015 4 16 /07 /juillet /2015 17:41


Il paraît qu'il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'idées, admettons, mais que penser des "girouettes" qui, en moins d'une semaine, assassinent un homme et son parti pour ensuite le qualifier de sauveur de la nation et de l'europe néo-libérale .

Voici ce qu'on peut lire sur un blog socialiste saint-quentinois "classé à droite (et oui ça existe) avec mes remarques entre crochets :
4 juillet - "Je souhaite de tout mon cœur la victoire du OUI au référendum de demain en Grèce." [autrement dit la défaite d'alexis Tsipras, 1er ministre élu démocratiquement, qui appelle à voter NON]
"Qu'est-ce que Syriza ? Une coalition aux contours incertains et à l'idéologie nébuleuse." [non, un parti qui refuse que son peuple qui a beaucoup souffert de l'austérité imposée par le traître socialiste Papandréou et accentuée par la droite]
"Ce n'est pas une formation social-démocrate" [en effet, la sociale-démocratie disparaît en Europe, ceux qui revendiquent encore cette idéologie dépassée se couchent devant l'Europe de la finance]
10 juillet - "Tsipras magistral" [retournement de veste, le "coco" est devenu magique !]
"Je dois dire que les propositions faites par le Premier ministre dès hier soir, et discutées en ce moment même par le Parlement grec, comblent mes espérances et font taire les commentaires méprisants de ceux qui dénonçaient l'irresponsabilité de Tsipras et de son équipe" [mais ne faisiez(vous pas partie de ceux qui dénonciez un rigolo ?]
15 juillet - "Deux partis soutiennent massivement l'accord que porte, assume et défend le Premier ministre grec pour sauver son pays de la faillite : le PS (267 pour, 9 contre, 2 abstentions) et l'UDI (23 pour, 1 contre)." [ce n'est pas un soutien à Tsipras, mais à l'Europe allemande de Merkel, Tsipras ne pouvait pas agir autrement devant son peuple martyrisé et humilié]
que de banalités exaspérantes !

La France a dit oui à l'austérité pour les Grecs tandis qu'à l'appel du Parti de gauche, une centaine de personnes se sont rassemblées mercredi après-midi, à quelques encablures de l'Assemblée nationale, pour dénoncer les nouvelles mesures d'austérité imposées au peuple grec. Voici les vrais amis de Syriza !

Continuons comme si rien n'était !
François Hollande, qui devait «renégocier les traités», pendand une demi-journée, a trouvé en Tsipras un mandataire électoral.
Le gouvernement grec s'est attelé à la tache, seul depuis 6 mois, avec un pistolet sur la tempe. On a peu de risques de se tromper en prédisant que ses chances de réussite sont très minces.
Lorsque les institutions européennes conditionnent l'aide financière à l'ouverture des magasins le dimanche, à l'augmentation de la durée maximale du temps de travail ou à la baisse du SMIC, un rapport très lointain avec le remboursement des dettes souveraines, l'euro est-il dissociable d'une politique de dérégulation économique et sociale.
Hollande et Valls sont-ils différents de Daladier qui a signé les accords de Munich en 1939 qui a rayé la Tchécoslaviquie de la carte ?

Hollandexit. Pourquoi pas ?
Comme le relève Pure Medias ce mercredi, avec 6,6 millions de téléspectateurs, François Hollande réalise sa plus mauvaise audience pour une interview du 14 juillet. L'an dernier, 7,3 millions de personnes avaient assisté à son entretien, contre 6,7 millions en 2013 et 9,3 millions en 2012.Il y avait pourtant de quoi s'exciter devant cette interview, ces 45 minutes au

15 juillet 2015 3 15 /07 /juillet /2015 20:53


Que c'était beau l'URSS !
Une union hétérogène d'états partageant une monnaie commune (le Rouble), dont la souveraineté était limitée, piloté par une bureaucratie opaque guidée par une idéologie dogmatique devenue une quasi-religion : le communisme.
Soutenu par son peuple, tout état qui a essayé d'instaurer une "larme" de démocratie a été réprimé dans le sang : 1956, révolution hongroise, 1968, Printemps de Prague.
En 1990, l'IRSS s'est disloquée !

Quelle coïncidence !
L'Union Européenne est un assemblage d'états hétérogènes partageant une monnaie commune (l'Euro), dont la souveraineté est limitée, piloté par une bureaucratie opaque guidée par une idéologie dogmatique devenue une quasi-religion : le néo-libéralisme.
Suivra-t-elle le même chemin ?

Ce qui s'est passé en Grèce démontre que les élections démocratiques sont inutiles, si le résultat déplaît aux technocrates de Bruxelles, non démocratiquement élus comme l'étaient les dirigeants de l'ex-URSS, la BCE, Mme Merkel, soutenue par les gouvernements néo-libéraux majoritaires dans l'UE, couperont les vivres.
Si, en Espagne, Podemos arrivait au pouvoir, Si, En France, la gauche radicale ou Marine Le Pen accédaient démocratiquement au pouvoir, tous seraient contraints de faire la politique de Sarkozy. Seule Marine ne se laisserait pas faire !
Par le passé, on a connue une Allemagne qui souhaitait créer une Europe à son image par les armes, aujourd'ui Merkel joue à façonner une Europe à sa botte, et elle gagne !
Les Grecs de Tsipras peuvent faire tout ce qu'ils peuvent, accepter toutes les concessions qu'ils veulent pour complaire à l'Eurogroupe au garde-à-vous devant Merkel, rien n'y fera. Ce que veut la Germanie c'est SE DEBARRASSER DU GOUVERNEMENT TSIPRAS pour prouver qu'il n'y a pas la place pour un gouvernement authentiquement de gauche en Europe. Ils veulent faire un exemple pour remettre au pas l'Espagne, le Portugal. Et surtout faire planer une menace sur la France, seul pays capable de faire face aux prétentions exorbitantes des Allemands.

A côté de l'imbécilité de la demande de l'ouverture du travail du dimanche, l'oligarchie européenne exige une réforme des systèmes grec de retraites, alors pour la France, elle aussi très endettée, pourquoi ne demande-t-elle pas la supprression des régimes spéciaux, députés, EDF, SNCF, RATP ?

Le 14 juillet, Hollande s'est montré "satisfait" et "audacieux" pour son action, les chômeurs apprécieront !
Certes, il y a eu accord pour la Grèce, certes le " couple" franco-allemand " fondé sur l'intérêt de l'Europe", n'a pas éclaté.
Cependant la Grèce n'a-t-elle pas été humiliée par les conditions drastiques imposées par Merkel en contrepartie de l'assurance d'obtenir une nouvelle aide pour éviter l'asphyxie économique ?
"Ce sont des ordres, pas des réformes". François Hollande n'a tiré aucun enseignement de la crise grecque. Plus grave, l'enfumeur François Hollande utilise le double langage, pendant les négociations à Bruxelles, il s'oppose à Angela Merkel. Quand le spectacle est terminé, il rappelle que le couple franco-allemand n'a jamais été aussi uni !

Margaret Thatcher l'avait elle-même bien dit et répété dès les années 80 : «There is no alternative» (TINA).
Il n'existe pas d'alternative sérieuse au capitalisme mondialisé, au néolibéralisme et aux dures disciplines qu'il impose.
Alors Syriza, Podemos et FDG, ne rêvez pas !

Quant Hollande s'instaure "protecteur" de la Nation, on a le droit de sourire quand des explosifs sont dérobés dans un centre militaire, quand un attentat détruit des réserves de carburant, on peut avoir peur devant une telle insouciance.

Le paralèlle entre l'ex URSS et l'Union européenne néo-libérale est troublant, à quand la mort de l'Europe actuelle ?

13 juillet 2015 1 13 /07 /juillet /2015 17:43


La ministre Pascale Boistard dénonce une publicité des Galeries Lafayette montrant une femme nue allongée sur le ventre, le bas de son bikini accroché à un orteil, photographie signée Jean-Paul Goude qui peut être considérée comme une oeuvre d'art. Une jolie femme m'a-t-on dit ! Mais Mme Boistard raisonne comme au temps où l'église cachait certaines parties des tableaux trop osées à sa morale puritaine.

La question qui doit se poser est : est-ce qu'en 2030 la doudoune ne va-t-elle pas remplacer le bikini ?

Les médias dominés en parlent pas, Libération, Le Monde, Nicolas Hulot et Jean Jouzel se taisent, pourtant la nouvelle est importante : en 2030, dans 15 ans, le réchauffement climatique ne sera plus qu'un rêve, nous allons avoir froid.
Un "petit âge glaciaire" comme celle que l'Europe a connu entre 1646 et 1715, époque pendant laquelle le fleuve Tamise était resté gelé pendant près de 7 semaines à tel point que chacun pouvait y circuler sans crainte.

Le responsable est le Soleil dont l'action n'est jamais pris en cause par les alarmistes du GIEC.
C'est après avoir mis au point de nouveaux modèles relatifs au cycle du soleil, que les chercheurs de la Northumbira ont semble t-il pu mettre en évidence des prévisions météorologiques beaucoup plus précises en ce qui concerne son activité et tous les phénomènes qui en dépendent.
Cet "âge de glace temporaire s'explique par les mouvements de fluides à l'intérieur du soleil qui vont s'annuler pendant un cycle de 11 ans et vont faire baisser les températures entre 2030 et 2040" indique les chercheurs.
L'activité solaire pourrait chuter de 60%.

C'est une hypothèse considérée comme très probable par des scientifiques selon une étude rendue publique par la Royal Astronomical Society britannique. Elle s'appuie sur un nouveau modèle des cycles solaires qui donne des prévisions d’une précision sans précédent sur les irrégularités de l'activité de notre étoile.

Certes, c'est une hypothèse assortie du conditionnel, mais l'alarmisme du GIEC n'est-il pas, elle aussi, assorti du conditionnel ?

Autre facteur qui m'irite dans les certitudes du GIEC et des écolos : ils oublient les volcans.
A travers l'Histoire, certaines éruptions volcaniques ont profondément marqué la vie des Hommes en provoquant des changements climatiques soudains.
Nous sommes en 536 après JC, Procope de Césarée, grand historien de son époque, s'étonne : "pendant cette année, un signe de mauvais augure a eu lieu. Le Soleil a donné sa lumière sans éclat et il a paru avoir comme une éclipse, parce que ses rayons ne brillaient pas."
le volcan indonésien Krakatoa s'est réveillé, il n'émet pas de lave mais dégage une couche impressionnante de résidus dans l'atmosphère qui, selon les dernières études, pourraient bien avoir couverte la planète entière pendant plusieurs années avec des conséquences tragiques. Car après cette explosion, les écrits historiques nous montrent des évènements étranges. Soudainement, la température moyenne va chuter. L'agriculture subit un contrecoup sévère et la famine s'installe en Europe.
Au 10ème siècle, c'est le volcan islandais Eldgjá qui explose. Une étude de la Nasa va ainsi montrer l'impact du nuage d'aérosols qui déboule en Europe du nord. L'occultation du soleil va provoquer un hiver très rigoureux en 939-940, provoquant famine et maladies.
En 1783, l'Islande subit l'éruption de Lakagígar. En Islande, la famine tua ¼ de la population. En Europe, un épais brouillard va s'installer et tuer les plus faibles. En France, les cultures meurent, la famine s'installe, les hivers gelés se succèdent. Quelques années plus tard, les Français viendront frapper aux grilles du roi pour réclamer de la nourriture avec les conséquences que l'on connait.

Eruption possible d'un volcan, âge glaciaire prévisible, que Mme Boistard se rassure les femmes-à-poil vont disparaître de nos murs !

Published by JC Le Garrec - dans Climat Soleil Volcans
commenter cet article
13 juillet 2015 1 13 /07 /juillet /2015 10:51


Cette semaine Nada-info publie une compilation d’éditoriaux et interviews diffusés par de grands médias qui ne semblent avoir qu’un but : flinguer Alexis Tsipras, le Premier ministre grec « d’extrême gauche », incarnation vivante du laxisme de l’État grec et des archaïsmes de son peuple. Voici les tontons flingueurs en action.
Parmi eux, le tristounet Alain duhamel qui aurait dû prendre sa retraite depuis longtemps !
A écouter pour comprendre l'enfumage diffusé par nos médias dominants.

Plus communément appelé éditorialiste à gage, le cerbère médiatique sait mordre la racaille rouge et le grec indiscipliné. Dix ans après le rejet du projet de Constitution européenne il sait encore se montrer objectif et impartial en aboyant du oui-oui !

Les cerbères flingueurs

Published by JC Le Garrec
commenter cet article
12 juillet 2015 7 12 /07 /juillet /2015 15:46


en 2009, l'état de Californie, 8e puissance économique mondiale, s'est retrouvé en cessation de paiement, avec un déficit de 26 milliards de dollars, fermeture des bureaux de services publics trois jours par mois, fonctionnaires avec un salaire diminué, écoles en faillite, professeurs licenciés, classes de vacances annulées, réductions de prestations sociales aux handicapés, baisse du budget des prisons et suppression de l'assurance médicale d'un million d'enfants.
Le gouverneur, Arnold Schwarzenegger, avait appelé les californiens à s'exprimer sur 6 questions relatives à une politique budgétaire et fiscale drastique. Sur les 7 questions posées par le référendum, les californiens en ont rejetées 6 avec une majorité allant de 60 à 65%. Seule la réduction des salaires des élus a été approuvée à 72%.
Est-ce que l'état fédéral a proposé de sortir la Californie de l'espace dollar ?
Pas du tout, la solidarité a joué son rôle.

Alexis Tsipras, qui n'est au pouvoir que depuis 6 mois, doit assumer le bilan catastrophique laissé par le socialiste Papandréou mais aussi celui laissé par la droite qui a tout fait pour préserver les intérêts des privilégiés
Il a proposé des réformes dont certaines n'étaient pas dans le programme qui l'a porté au pouvoir, mais qui étaient demandées par la troïka, en particulier par le FMI.
Mais pour Mme Merkel et ses alliés sociaux-démocrates, Siryza est un abcès dans "son" Europe qu'il faut éliminer à tout prix, alors Grèce exit de mon europe aux ordres. La solidarité entre états passe après la défense du pouvoir d'achat de ses nombreux retraités.

A l'origine, l'europe était une excellente idée, la première erreur a été d'instaurer une monaie unique entre des états à la fiscalité hétérogènes, aux droits sociaux hétéroclites.
JC Juncker, 1er donneur de leçon, a fait du Luxembourg un paradis fiscal illégal où les privilégiés grecs cachent leur magot, Merkel, autre donneuse de leçon, autorise certains salariés à travailler pour 1 € de l'heure.

La Grèce a subi un siège héroïque, la sortie exigée par Merkel ne l'est pas ; la démocratie doit se plier, le pays est humilié, assiégé, les vivres sont coupés, il faut déposer les armes: l'austérité ou rien.

Le référendum était la seule arme dont disposait Alexis Tsipras pour s'opposer à la tentative de coup d'Etat en cours, une arme de dernier recours pour empêcher le renversement de son gouvernement et le retour aux affaires des mêmes, des personnalités, des mêmes partis corrompus ayant mis l'économie et la société grecques en coupe réglée au cours des quarante dernières années.

Dans l'Union d'aujourd'ui, les peuples sont absents, on l'a vu avec le traité de Lisbonne, revival de celui de 2005, puis avec le traité "Merkozy", ratifié en douce par Hollande, la finance gère l'europe par l'intermédiaire de gens non élus.
Au fait où est Hollande, lui si prompt à occuper les médias pour un oui ou pour un nom ?

Published by JC Le Garrec - dans Grèce Merkel Tsipras oligarchie
commenter cet article
11 juillet 2015 6 11 /07 /juillet /2015 16:51


Nous vivons une époque formidable !

Pierre de Saintignon, descendant de la noblesse lorraine et candidat socialiste à la présidence de la région Picardie-Nord-Pas-de-Calais a lancé sa campagne picarde à Ternier. Candidat fantôme, l'intérêt qu'il consacre à notre région se mesure aux 20 minutes qu'il a consacré aux élus, candidats, aux adhérents et sympathisants conviés à cette "fête", 20 minutes pour notre région, un petit tour et puis du vent.

Dans la salle, étaient présents l'ancien vice-président du conseil général, Jean-Jacques Thomas, et la vice-présidente du conseil régional chargée du développement économique et candidate à un nouveau mandat, anne Ferreira, quand on connaît la situation économique de Ternier 20% de chômage, commerces qui ferment, nombreuses maisons à vendre,..... on constate que ces 2 élus n'ont pas été efficaces au cours de leur mandat précédent. Alors la porte !

A la traine dans les sondages, Monsieur de Saintignon espère une alliance avec EELV, mais, dans l'Oise cette semaine, la candidate d'Europe écologie les verts, Sandrine Rousseau, a dit non à une alliance «molle». Quoi de plus normal quand le gouvernement, Valls en particulier, roulle EELV dans la farine : Notre-Dame-des-Landes, ferme des 1000 vaches ou celle des 3000 cochons, et récemment la mise en cause de la loi Duflot sur l'encadrement des loyers.

Le conseil régional de feu la Picardie a émis, dans le cadre d’une large union qui va du PS à la droite en passant par le PC et les Verts, un avis défavorable au projet de décret fixant à Lille le chef-lieu provisoire de la grande région Nord-Pas-de-Calais-Picardie.

Par rapport à Saint-Quentin, amiens est à 80 KMs, Lille à 102 kms, Château-Thierry à 80 kms, cette position centrale de notre ville dans la future rédion ne méritait-il pas que Saint-Quentin soit désignée comme capitale ?

Articles Récents